bienvenue dans mon monde

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 14
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


MON VIEUX DANIEL GUICHARD....


Le 24 mai 2011 à 12:08

Rubriques : musique de toujours


VRAIMENT UNE CHANSON MAGNIFIQUE.....
LA VERITE SUR LE DUR LABOEUR DU MONDE OUVRIER

Emouvante, très grande et belle chanson du très grand Daniel Guichard qu'on aimerait voir beaucoup plus souvent dans les médias, écrite par l'immense, l'irremplaçable Jean Ferrat qui NOUS MANQUE TANT....







 

 

Paroles de la Chanson : Mon vieux

Dans son vieux pardessus râpé
Il s' en allait l' hiver, l' été
Dans le petit matin frileux
Mon vieux

Y' avait qu' un dimanche par semaine
Les autres jours, c' était la graine
Qu' il allait gagner comme on peut
Mon vieux

L' été on allait voir la mer
Tu vois c' était pas la misère
C' était pas non plus le paradis
Hé ouai tant pis

Dans son vieux pardessus râpé
Il a pris pendant des années
Le même autobus de banlieue
Mon vieux

Le soir en rentrant du boulot
Il s' asseyait sans dire un mot
Il était du genre silencieux
Mon vieux

Les dimanches étaient monotones
On ne recevait jamais personne
Ça ne le rendait pas malheureux
Je crois, mon vieux

Dans son vieux pardessus râpé
Les jours de paye quand il rentrait
On l' entendait gueuler un peu
Mon vieux

Nous, on connaissait la chanson
Tout y passait, bourgeois, patrons,
La gauche, la droite, même le bon Dieu
Avec mon vieux

Chez nous y' avait pas la télé
C' est dehors que j' allais chercher
Pendant quelques heures l' évasion
Je sais c' est con

Dire que j' ai passé des années
A côté de lui sans le regarder
On a à peine ouvert les yeux
Nous deux

J' aurais pu c' était pas malin
Faire avec lui un bout d' chemin
Ça l' aurait peut etre rendu heureux
Mon vieux

Mais quand on a juste quinze ans
On n' a pas le cœur assez grand
Pour y loger toutes ces choses là
Tu vois

Maintenant qu' il est loin d' ici
En pensant à tout ça, j' me dis
J'aimerais bien qu' il soit près de moi
PAPA

_______Né à Paris le 21 novembre 1948, d’un père breton et d’une mère à la triple origine russe, polonaise et ukrainienne. Grandissant non loin du quartier des Halles, Daniel perd son père à l’âge de quinze ans et doit, pour vivre, travailler aux entrepôts de Paris, où il décharge les légumes et les fromages. Attiré par la carrière musicale, il se produit le soir, après le travail, dans des cabarets de Montmartre ou de Saint-Germain-des-Prés en interprétant, accompagné d’un accordéoniste, des airs d’Aristide Bruant sur lesquels son accent « parigot » fait merveille.

Il décroche ensuite un poste d’employé aux stocks chez la maison de disques Barclay, mais ne le conserve pas longtemps : en 1966, le tout jeune stockiste abandonne son poste pour signer un contrat d’interprète, toujours chez le même éditeur. Mais les premières années de carrière de Daniel Guichard sont assez discrètes : il enregistre des disques (« N°1 », « C'est parc'que j'suis né à Panam' », des reprises de Bruant…) mais doit se contenter de chanter dans des petites salles ou des cabarets. Enfin, en 1972, il décroche ses premier gros succès avec les chansons « La Tendresse » et « Faut pas pleurer comme ça », qui lui permettent de se positionner sur le créneau « viril-mais-charmeur » de Michel Sardou. « La Tendresse », morceau écrit par Patricia Carli, était une chanson initialement prévue pour Mireille Mathieu, mais refusée par Johnny Stark, l’impresario de cette dernière : avec Daniel Guichard, la chanson connaît un destin d’exception et devient disque d’or, s’imposant comme l’un des standards du chanteur. La même année, il se produit à l’Olympia.

En 1974, il reprend « Mon vieux », une chanson écrite dix ans plus tôt par Michèle Senlis et composée par Jean Ferrat, et en modifie quelque peu le texte pour en faire un titre personnel, conçu comme un hommage à son père. Cette réapropriation de la chanson par Daniel Guichard, qui cosigne le nouveau texte, créera d’ailleurs quelque polémique avec Michèle Senlis, peu ravie de voir un titre écrit à l’origine par elle attribué à un nouvel auteur (bien qu’au corps défendant de ce dernier) : le chanteur a la désagréable surprise de se voir intenter, des années après la sortie du morceau, un procès par Michèle Senlis. En 1975, Daniel Guichard sort un disque reprenant les chansons d’Edith Piaf, revendiquant au passage son identité de « Parigot ». En 1975 et 1976, il se produit à nouveau à l’Olympia.

Bals populaires

Dans la seconde moitié des années 1970, Daniel Guichard poursuit son chemin de chanteur populaire et de charme, avec des disques dont les titres parlent d’eux-mêmes quant à leur registre : « Je viens pas te parler d’amour », « C’est pas facile d’aimer », « T’aimer pour la vie », « Pour ne plus penser à toi », « Le Cœur à l’envers »… Il ne néglige pas pour autant la chanson « engagée » (mais pas trop), se fendant d’une « Chanson pour Anna », dédiée à Anne Frank.

Voix grave et pure, cheveux peu à peu grisonnants, Guichard est un chanteur de variétés à l’ancienne, assumant avec sérieux et sans tapage son statut de vedette populaire. L’homme est cependant épris d’indépendance et, dans les années 1980, se lance dans la production, en lançant le label Kuklos. Les activités de producteur de Daniel Guichard ne le détournent cependant pas de la chanson : en 1983, il remporte un grand succès avec les chansons « Le Gitan » et « Le Nez au mur ». Il se enregistre également par des reprises de Maurice Chevalier et Charles Trenet. A la même époque, le chanteur participe à l’épopée des radios libres, en montant depuis son jardin une radio dédiée à la chanson française, Radio Bocal, qui émet 24 heures sur 24 grâce à une équipe largement bénévole. Daniel Guichard est également actif sur le terrain de l’humanitaire et organise une tournée de bienfaisance au profit de la recherche contre le cancer, avec les participations bénévoles d’artistes comme Michel DelpechSalvatore Adamo ou Richard Cocciante.


 

 


Phatrist dit :
UNE BELLE COMPOSITION...et des paroles qui veulent dire quelque chose


posté il y a 456 semaine


Mary-stella dit :
Merci d'évoquer Jean par le biais de cette chanson si émouvante ... Amicalement ...


posté il y a 456 semaine


Sarayu dit :
superbe chanson ,Et chanteur qui gagne a être connu !Bonne soirée


posté il y a 456 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES