bienvenue dans mon monde

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 19
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 2

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


LE LAC DES CYGNES .JEAN-CLAUDE BORELLY


Le 27 aout 2012 à 01:52

Rubriques : musique de toujours


UNE MAGNIFIQUE VERSION A LA TROMPETTE

**********************************

Jean-Claude Borelly

JEAN CLAUDE BORELLY est né à PARIS le 2 juillet 1953.
A l'âge de 7 ans il se passionne pour la trompette après avoir découvert Louis AMSTRONG à la télévision.
Il rencontre un éminent trompettiste de l'Opéra de Paris qui, touché par sa fascination pour la trompette, l'initie à l'instrument et l'accompagne pendant toutes ses études au Conservatoire et a l'école normale de musique.

BIOGRAPHIE

Une grande carrière reconnue :15 Albums enregistrés !Plus de 11 millions de disques vendus dans 23 pays ! 22 disques d'or ! Plus de 2.000 concerts dans le monde entier !

ANNEES 70 (Dolannes mélodie, tournées)

En 1972 il devient musicien professionnel et se produit dans de nombreuses revues et cabarets parisiens.
En 1975 il rencontre le compositeur Paul de SENNEVILLE.
Il enregistre "DOLANNES MELODIE", extrait de la musique du film "Un linceul n'a pas de poche". Ce sera un immense succès international, il sera propulsé en tête des "Hit Parade" pendant 4 mois en France et dans de nombreux pays. (5 millions de disques vendus dans le monde)
En 1976, 2e grand succès international avec le "CONCERTO DE LA MER".
Grande tournée en France avec la radio Europe 1.

ANNEES 80 (Chef d'orchestre incontournable)

De 1977 à 1984 il enchaîne des tournées triomphales à travers le monde (Allemagne, Amérique du Sud, Mexique, Japon etc.). De 1985 à 1986 il anime avec son grand orchestre, en direct, chaque semaine, à la télévision française sur FR3 l'émission de Guy LUX " Cadence 3 ".

ANNEES 90 (aventure américaine)

Dans les années 1990 deux nouveaux disques d'or avec la sortie d'une compilation de ses plus grands succès."TROMPETTE DE FEU" un spectacle exceptionnel, donné dans plus de 60 villes françaises, qui associe la trompette à la pyrotechnie et au laser. Ce qui complète son parcours musical hors du commun. WARNER LEROY, héritier de la "WARNER Company" lui propose l'animation de grandes soirées à la "Tavern on the green" dans Central Park à New-York et dans de nombreuses grandes villes américaines (Miami, Santa Monica , Memphis, Boston, San Diego, Sacramento,Dallas…) C'est le début de son aventure aux Etats-Unis…Entre 1995 et 2000, Jean-Claude BORELLY décide de s'installer à Las-Vegas. Durant 5 années il fut fasciné par cette ville de lumières posée au milieu du Désert et de ses spectacles prodigieux. Il donna plusieurs concerts et en profita pour s'imprégner des sonorités et des techniques musicales des plus grands showmens se produisant dans les Grands Hôtels connus dans le monde entier







 

 

Le Lac des cygnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher

 

Le Lac des cygnes
????????? ?????
Image décrite ci-après
Genre Ballet
Nb. d'actes 4
Musique Piotr Ilitch Tchaïkovski
Durée approximative env. 2 h 30 min
Dates de composition 1875-1876
Partition autographe Musée d'État de la Culture Musicale M. Glinka, Moscou (conducteur sans les appendices I et II et arrangement de l'Introduction pour le piano)

Musée Tchaïkovski de Klin (conducteur de l'appendice II)

Création 4 mars 1877
Théâtre Bolchoï, Moscou
Représentations notables

Le Lac des cygnes (titre original russe : ????????? ????? / Lebedinoïe ozero) est un ballet en quatre actes sur une musique de Piotr Ilitch Tchaïkovski (opus 20) et un livret de Vladimir Begichev inspiré d'une légende allemande.

Sommaire

 [masquer

Historique

En 1871, Tchaïkovski profite de ses vacances pour composer un petit ballet, Lebedinoje osero, destiné aux enfants de sa sœur.

Lorsque, au cours de l'été 1875, l'Intendant du grand théâtre de Moscou, Vladimir Pétrovitch Begitchev, lui demande de composer un ballet, Tchaikovski accepte immédiatement d'autant que la proposition est lucrative (Tchaïkovski touchera 5000 roubles pour sa peine) et que le compositeur confie, dans une lettre à son ami Rimski-Korsakov, rêver depuis longtemps de « [s']essayer à ce genre de musique ». Bégitchev, en collaboration avec son danseur étoile du Théâtre Impérial Bolchoï Vassili Fiodorovitch Gelzer, a personnellement préparé le livret à partir de légendes et contes divers - dont le Voile dérobé tiré des « contes populaires des Allemands » de Johann Karl August Musäu. Tchaikovski a à l'esprit les ballets de Léo Delibes et, plus particulièrement Coppélia.

À la différence du mode de travail qui caractérisera plus tard La Belle au bois dormant et Casse-Noisette, le compositeur ne collabore pas directement avec le chorégraphe pressenti, Julius Reisinger. Ce dernier, maître de ballet traditionaliste, se trouve dépassé par les ambitions « symphoniques » de la musique de Tchaïkovski. Il triture la partition, coupant ici, arrangeant là, si bien que lors de la création, le 4 mars 1877[1] au Théâtre Impérial Bolchoï, l'œuvre, sous la direction de Semen Riabov et chorégraphiée par Julius Reisinger, sans être un échec cuisant comme certains historiens du ballet l'ont prétendu, est une « déconvenue humiliante » (Tchaïkovski). Au cours des cinq années suivantes, Lebedinoje osero est monté deux fois et connaît plus de quarante représentations, chiffre exceptionnel pour l'époque.

Tchaïkovski ne vivra pas assez longtemps pour voir la version qu'il a composée, Lebedinoje osero, dansée sur toutes les scènes du monde sous des formes et des titres divers : Lebedinoje osero bien sûr, mais aussi Swan Lake, Le lac des cygnes, Schwanensee, Lago dei cigni, etc... C'est très exactement le 12 mars 1894 que le ballet entreprend sa longue marche triomphale d'une façon modeste : seul le deuxième acte est représenté au Théâtre Impérial Mariinski à la mémoire du compositeur décédé le 6 novembre 1893. Cette réalisation est confiée à Ivanov, deuxième maître de ballet et adjoint du célèbre Petipa. Ce dernier remarque immédiatement les possibilités inhérentes à la partition de Tchaïkovski et persuade le Théâtre Mariinski de monter une production intégrale du ballet dont il se chargerait de la chorégraphie en partenariat avec Ivanov. Sur la demande de Petipa, le maître de chapelle de la cour et chef d'orchestre Riccardo Drigo, pratique quelques interventions dans la partition originale. Petipa se charge alors de chorégraphier le premier et le troisième acte, laissant à Ivanov les deuxième et quatrième qui se déroulent sur les bords du lac des cygnes. Cette version est présentée au public pour la première fois le 15 janvier 1895


Phatrist dit :
bon partage et merci a DOMI......


posté il y a 376 semaine


Thea dit :
Magnifique ! j'ai eu le plaisir et l'émotion de le voir jouer au Théâtre Impérial Mariinski, à St Petersbourg. Un lieu magique, un lieu habité. J'aimerais retourner là-bas.Merci Phatrist


posté il y a 376 semaine


Giorgino dit :
merci phatrist , un très bon . . . . . .


posté il y a 376 semaine


Cherokee85 dit :
Le lac des Cygnes à la trompette un changement de régistre OH combien beau et émouvant et avec un tel Maestro .........


posté il y a 376 semaine


Reveuse59 dit :
jolie version ,et bien jolie video Merci


posté il y a 376 semaine


Kabry64 dit :
Belle interprétation inhabituelle de ce classique et univers d'images en harmonie ! Merci pour ce très beau partage Phatrist !


posté il y a 376 semaine


Phatrist dit :
merci mes fidèles ami oui j'ais trouvé cette vidéo bien construite


posté il y a 376 semaine


Fleurchampetre dit :
C'est toujours beau le lac des cygnes . vidéo et musique viennent embellir ma journée ... Merci Phatrist


posté il y a 375 semaine


Phatrist dit :
merci fleur pour le coucou bon dimanche a toi aussi


posté il y a 375 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES