bienvenue dans mon monde

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 9
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 3

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


LA ROQUE CAGEAC PLUS BEAU VILLAGE DE FRANCE..ET PERLE DE LA DORDOGNE


Le 17 novembre 2012 à 01:27

Rubriques : l'aquitaine


c'est dans mon département de naissance la dordogne
ce village fait partie des 157plus beaux villages de France

Au Moyen Âge, La Roque Gageac comptait 1 500 habitants. À l'époque, la Dordogne faisait vivre pêcheurs et gabariers du port. De cette période demeure l'église recouverte de lauzes. Non loin se dresse, flanqué d'une tour ronde, le manoir de la famille Tarde, amie de Galilée. Pendant la guerre de Cent Ans, La Roque Gageac accueillit les évêques de Sarlat. Leur résidence, à l'extrémité du village, a été conservée. Dominant les maisons, les vestiges du château défient encore le temps.











LES GABARES


Bateau traditionnel à fond plat de la Dordogne, elles servaient au transport de marchandises entre le massif central et les ports de Bergerac, Libourne et Bordeaux.

Pour la navigation, la Dordogne était divisée en trois parties :

  • La haute Dordogne (en amont de Souillac) Elle n’est souvent qu’un ruban étroit encaissé avec des pentes fortes. Sur cette partie la navigation n’était possible qu’au printemps et à l’automne lorsque les eaux atteignaient la hauteur convenable. La haute Dordogne offrait en moyenne 30 jours de navigation par an. En été, les eaux étaient trop basses et l’hiver trop fortes.

    Les gabares étaient construites pour descendre les produits tirés des forêts :
    • Le chêne pour la fabrication des cuviers, tonneaux et barriques.
    • Le châtaignier pour les piquets de vigne.

    Une fois arrivé à destination, les gabares étaient vendues avec leur chargement. Les gabariers remontaient à pied.

  • La moyenne Dordogne (en aval de Souillac) La navigation était possible 6 à 8 mois par an.
    Les gabares descendaient : chêne, châtaignier, châtaigne, fromage, vin de Domme.
    Pour remonter elles étaient chargées de sel, blé et poisson salé.
    La remontée de la rivière, se faisait jusqu’à Castillon, en utilisant la marée montante.
    En amont de Castillon les gabares avaient recours au halage. Le chemin de halage suivait les rives de la rivière au plus près avec des relais de tireurs tout les 7 Km.
    Les équipes de tireurs variaient entre 20 et 30 personnes. Aux passages difficiles, tel que la Gratusse à Lalinde, il était nécessaire de mobiliser 80 à 100 personnes.
    Au milieu du XVIIIème siècle les tireurs ont été remplacé par des bœufs.

  • La basse Dordogne (en aval de Castillon) La navigation était permanente
    La remontée de la rivière s’opérait comme en moyenne Dordogne.

Les différentes Gabares :

  • La haute Dordogne – des courpets de 10 à 20 tonnaux
  • La moyenne Dordogne – des couraux de 25 à 50 tonnaux
  • Basse Dordogne – des grands couraux de 60 à 100 tonnaux

En 1882, Sarlat découvrit le train puis le reste de la vallée amont un peu plus tard.
La concurrence du rail ébranla rapidement la vieille batellerie de Dordogne et s’en fut fini de la navigation sur la haute et moyenne Dordogne. En basse Dordogne elle a continué jusqu’en 1950.


Giorgino dit :
merci Phatrist . . . . . .


posté il y a 365 semaine


Ninalily dit :
Fort interessant Phatrist.Bon dimanche,à bientôt.


posté il y a 364 semaine


Reveuse59 dit :
jolie balade sous le soleil merci pour l historique 80 a 100 personnes pour le passage d un seul bateau !tout parait si simple maintenant !! bon dimanche


posté il y a 364 semaine


Phatrist dit :
merci mes amis pour visiter ce village il faut arriver de bonne heure sinon pas de places de parking a moins de 2 km les constructions a flanc de falaises sont impressionnantes


posté il y a 364 semaine


Thea dit :
Perle que j'aimerais ajouter au collier de ma vie, Phatrist ! Il y a des gabarres aussi sur la Loire,des toues cabanées et des barges...Ce village fortifiée fait penser aux chateaux sur le Rhin Merci


posté il y a 364 semaine


Phatrist dit :
merci théa pour la visite....et bon dimanche...


posté il y a 364 semaine


Cherokee85 dit :
Un des fleurons de ta Dordogne natale que j'ai visité plusieurs fois ainsi que les alentours si riches en histoire et en architecture particulièrement la route des templiers Merci Phatrist


posté il y a 364 semaine


Phatrist dit :
merci a toi cherokee oui tu peut comprendre mon chauvinisme...


posté il y a 364 semaine


Phatrist dit :
sous la vidéo j'ais rajouté une photo prise avec un drone....


posté il y a 364 semaine


Cherokee85 dit :
résultat étonnant


posté il y a 364 semaine


Phatrist dit :
oui cherokee et moins cher qu'avec un hélico.....


posté il y a 364 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES