bienvenue dans mon monde

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 13
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 7

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


PLACE DE LA BOURSE BORDEAUX


Le 1 janvier 2014 à 12:36

Rubriques : MERVEILLES DU MONDE


j'y suis passé cet apres midi bordeaux classée au patrimoine mondial de l'unesco est a 20 minutes de chez moi
    en haut a droite le pont de pierre construit sur un ordre de napoléon 1er il a autant d'arche que de lettre dans son nom

**********************************************

Bordeaux s'ouvre au Monde

Construite entre 1729 et 1755, la place de la Bourse, dénommée à l’origine place Royale, rendait gloire à Louis XV. A partir de cette époque, la ville de Bordeaux se mit à regarder en direction de la Garonne et, par conséquent, du monde.

Quai du Maréchal Lyautey > Ligne C du tramway, station Place de la Bourse







Jacques Gabriel et Fils

Dès le milieu du 17ème siècle, Bordeaux connut une période florissante sur les plans commercial et démographique qui dura jusqu’à la révolution française, en grande partie grâce à son port et au commerce du vin, du sucre en provenance des colonies et, hélas, des esclaves. Pourtant, au début du dix-huitième siècle, la ville restait confinée entre ses murs moyenâgeux. Ce qui changea avec l’arrivée du nouvel Intendant de la ville : Claude Boucher. Boucher s’adjoignit les services du Premier architecte du roi, Jacques Gabriel (1667-1742), pour dessiner les plans qui allaient ouvrir la ville sur le fleuve et montrer un visage plus accueillant aux visiteurs venus de l'océan ou de la rive droite de la Garonne. Lorsqu’il arriva à Bordeaux, en 1729, et posa les yeux sur le port et le méandre dessiné par la Garonne, il déclara : « elle mérite bien d’être restituée à la postérité ». Cette même année, il présenta les plans de trois projets, dont les Jurats de la ville retinrent le moins ambitieux en terme d’urbanisme. Après une série de modifications, les plans définitifs de la place Royale furent avalisés le 22 mars 1733.

A la mort de Jacques Gabriel, en 1742, son fils Ange-Jacques reprit les rênes jusqu'en 1755. La statue équestre de  Louis XV, érigée au centre de la place, fut inaugurée en 1749 et célébrait la prospérité de la ville.

Sous l'Intendant de Tourny

Le chantier monumental de la place de la Bourse (place Royale) constitua la première étape des travaux de modernisation et d’embellissement qui furent poursuivis par Louis-Urbain-Aubert de Tourny, devenu Intendant en 1743. Le palais de la bourse fut agrandi aux 19ème et 20ème siècles, autour de la place Gabriel, du côté du Chapeau rouge.

Place Royale de Bordeaux Rebaptisée

Durant la révolution française, la place fut rebaptisée place de la Liberté, avant de devenir, quelques années plus tard, sous Napoléon 1er, la place Impériale... pour redevenir, sous Louis XVIII, la place Royale. Lorsque Louis-Philippe fut déchu et la Seconde République proclamée en 1848, la place reçut son appellation actuelle de place de la Bourse.

Les Mascarons de Bordeaux

Les façades des immeubles s’ornèrent des premiers mascarons bordelais, têtes de jeunes femmes ou d’hommes barbus, fantaisie Rococo typique du 18ème siècle qui allait devenir un trait caractéristique de Bordeaux. Le cadran de l’horloge est de Hustin, première fabrique de faïence à avoir été créée à Bordeaux par Pierre Hustin, et à l’époque dirigée par Jacques du même nom. (deux horloges de Hustin se trouvent également à l'intérieur). Le décor intérieur est influencé par le style Rococo, en vogue à la fin des années 1720.

Aujourd’hui, la chambre de commerce est propriétaire et occupe les bâtiments du nord et du fond de la place (à l'ouest). Le bâtiement du sud abrite la direction interrégionale des douanes, ainsi que le musée national des douanes au rez-de-chaussée.

Les Trois Graces

Pendant la révolution, le bronze équestre de Louis XV fut retiré de la place pour être fondu en 1792, et remplacé par un « arbre de la liberté ». Celui-ci fut à son tour arraché sous la Restauration de Charles X, en 1828, et remplacé par une modeste fontaine de marbre rose, en forme de colonne coiffée d'un chapiteau et d'un globe. La fontaine actuelle, de Louis Visconti, a été érigée en 1869 et répond au nom des Trois grâces (l’impératrice Eugénie, la reine Victoria et Isabelle II d’Espagne).
Une reproduction miniature de l’ancienne statue équestre de Louis XV est visible au musée des Arts décoratifs. Pendant les travaux récemment occasionnés par le tramway, la fontaine a été enlevée. Lorsque le parking souterrain fut terminé, place de la Bourse, on songea à installer une reproduction de la statue équestre de Louis XV, mais finalement, on remit à leur place les Trois grâces, qui occupaient les lieux depuis le Second Empire.

LA PLACE LE JOUR AVEC NOTRE JOLI TRAM

LE GRAND THEATRE DE BORDEAUX (mon avatar)...ci dessous


Thea dit :
je passerai demain, Phatrist.


posté il y a 319 semaine


Ninalily dit :
Effectivement c'est un vrai plaisir de regarder photos et vidéo.Merci Phatrist de partager cette belle ville avec nous.Heureuse année 2014.Bises.


posté il y a 319 semaine


Thea dit :
Grandiose et magnifique ville, Phatrist ! Merci pour cette visite.


posté il y a 319 semaine


Phatrist dit :
merci théa pour ton passage et oui c'est un plaisir de déambuler dans bordeaux on ne s'en lasse jamais tous mes voeux pour 2014


posté il y a 319 semaine


Phatrist dit :
merci lisa pour ton passage et tous mes voeux pour 2014


posté il y a 319 semaine


Giorgino dit :
très beau , merci Phatrist . . .


posté il y a 319 semaine


Phatrist dit :
merci pour ton passage GG et bonne année


posté il y a 319 semaine


Kabry_64 dit :
Bordeaux a su mettre en valeur son patrimoine pour devenir une ville lumière ! Alors avec mes meilleurs voeux pour cette année je te souhaite d'en profiter pleinement Phatrist


posté il y a 319 semaine


Phatrist dit :
merci pour ton passage kabry bonne année a toi aussi


posté il y a 319 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES