Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 17
Les nouveaux membres : 2
Anniversaires aujourd'hui : 2

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


SPIRALE, ETERNEL RETOUR

Le 25 février 2012 à  05:51
Rubriques : Mots-miroirs

Spirale des saisons

Spirale du temps

« Rythmes répétés de la Vie

Caractère cyclique de l’évolution

Permanence de l’être sous la fugacité du mouvement… »

 

Merci aux artistes :
Musique "Masure ligne"
de Julien Boulier, compositeur brestois
http://www.julien-boulier.net

Texte d’Alain Borne

Photos de Christine Hennequin

 



Suite de l'article...

Lectures : 4644    Commentaires : 8     Partager



J. BREL et D. MORENO dans L’HOMME de la MANCHA + interview

Le 24 février 2012 à  04:43
Rubriques : ENTRACTE

« Tout le monde est Don Quichotte, je crois, tout le monde a ce côté là, je souhaite... j'en suis certain ! Tout  le monde à un certain nombre de rêves… » confie  Jacques Brel dans l’interview qui suit l’extrait de la comédie musicale.

L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche (en espagnol El Ingenioso Hidalgo Don Quijote de la Mancha) est un roman écrit par Miguel de Cervantes  (1547-1616) et publié à Madrid en deux parties, en 1605 et 1615.

À la fois un roman médiéval - un roman de chevalerie - et un roman de l'époque moderne alors naissante, le livre est une parodie des mœurs médiévales et de l'idéal chevaleresque et une critique des structures sociales d'une société espagnole rigide et vécue comme absurde. Don Quichotte est un jalon important de l'histoire littéraire, et les interprétations qu'on en donne sont multiples, pur comique, satire sociale, analyse politique. Il est considéré comme un des romans les plus importants de la littérature espagnole et mondiale. Le personnage est à l'origine de l'archétype du Don Quichotte, rêveur idéaliste et irraisonné, justicier autoproclamé.



Suite de l'article...

Lectures : 8668    Commentaires : 11     Partager





Les SILENCES d’Abraham, enfant mineur en Bolivie

Le 23 février 2012 à  04:57
Rubriques : Mots-miroirs

Récemment j’ai mis en ligne une vidéo sur le plus grand miroir du monde, le Salar d’Uyuni en Bolivie. J’ai voulu en savoir davantage sur cette région, dont la capitale est Potosi. J’ai redécouvert la vie misérable des  mineurs, dont de jeunes enfants qui s’enfoncent dans « les mines du diable » et l’impressionnant travail mené par Voix Libres.

Généralement, les hommes commencent à travailler vers 13 - 15 ans. Les poumons bousillés, ils arrêtent vers 55 ans, ce qui est l'espérance de vie d'un mineur !!!!

" Garde toujours dans ta main, la main de l’enfant que tu as été"  Cette jolie citation, placée en exergue de Voix Libres, est de Miguel de Cervantès (1547-1616), le père du célèbre Don Quichotte, un des romans les plus lus dans le monde. 



Suite de l'article...

Lectures : 4833    Commentaires : 13     Partager



STEPHANE MARTIN compositeur éclectique, du métro aux Arcs en Savoie en passant par...

Le 22 février 2012 à  04:45
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

… Montpellier et St Martin aux Antilles.

"Il est  musicien, chanteur, compositeur, arrangeur et producteur, basé aux Arcs en Savoie. Son instrument de prédilection est la guitare qu'il pratique en professionnel depuis 25 ans. Steph est un touche à tout et ses goûts musicaux vont du Rock à la musique de relaxation en passant par la chanson française, les musiques du monde, le Blues ou le Jazz. Stéphane Martin a composé une dizaine d'albums de musique pour la détente et la relaxation, et une centaine de titres dans tous les styles : chansons, pop rock, blues, jazz, Latino, en Français et en Anglais. Il se produit (essentiellement en Savoie) dans diverses formules, avec les groupes : -Les Ex de Jo : en duo acoutic ou trio électric de reprises Pop Rock -Good Time: un duo avec la chanteuse Vero Natali : reprises variés -Padpanik : Un quartet de reprises pop rock né au Antilles _ Steph en solo : en acoustique ou accompagné de séquences d'accompagnement pour des reprises de tous horizons ou des compositions (Français et Anglais) - BLUESKY : un duo Piano / guitare électrique,de musique instrumentale relaxante.

 

vidéo : Composé et enregistré aux Arcs 1800 en Savoie, face au Mont Blanc, BLUESKY est le dixième album de Stéphane Martin et le premier en CD physique.
Piano et guitare électrique vous emmènent en altitude pour 64 mn de pure détente, de ballades aériennes. D'influences classique ou bluesy, Bluesky est un hommage au ciel bleu et pur de nos montagnes, il nous donne envie de prendre de l'altitude



Suite de l'article...

Lectures : 3794    Commentaires : 13     Partager



Le BAL du DOGE à VENISE ou l’autre Carnaval…

Le 21 février 2012 à  05:24
Rubriques : Mots-miroirs

A Venise, il y a deux carnavals : celui des touristes du monde entier, gourmands de tout approcher, de ne rien rater, de photographier les tulles mousseux, les soies, les perles et les strass, et celui plus discret, plus intime, plus éclectique, plus esthétisant, dans les palais raffinés.



Suite de l'article...

Lectures : 5614    Commentaires : 11     Partager



Le Cygne de CAMILLE ST SAENS par YO-YO-MA violoncelliste

Le 20 février 2012 à  04:36
Rubriques : Musique de toujours

Camille Saint-Saëns né à Paris le 9 octobre 1835 et mort à Alger le 16 décembre 1921 est un pianiste, organiste et compositeur français de l'époque post-romantique.

Il a écrit douze opéras, dont le plus connu est Samson et Dalila (1877), de nombreux oratorios, cinq symphonies, cinq concertos pour piano, trois pour violon et deux pour violoncelle, des compositions chorales, de la musique de chambre, des pièces pittoresques, dont Le Carnaval des animaux (1886).

De plus, il occupe une place particulière dans l'histoire du septième art, puisqu'il est, en 1908, le tout premier compositeur de renom à composer une musique spécialement pour un film.  (Wikipédia)

Vidéo :Le Cygne,  extrait de Le  Carnaval des Animaux



Suite de l'article...

Lectures : 5571    Commentaires : 14     Partager



Minérale Beauté du SALAR d’UYUNI en Bolivie

Le 19 février 2012 à  05:07
Rubriques : Mots-miroirs

Il existe là-bas un lieu fascinant et troublant, où le bleu intense du ciel andin n’a de comparable que le blanc lumineux du désert de sel. Un immense miroir à perte de vue avec, en son centre, l’île d’Incahuasi et ses cactus dressés comme des candélabres, seuls repères dans ce paysage infini…

Situé au Sud-Ouest de la Bolivie, le Salar d’Uyuni est la plus grande étendue de sel au monde : il couvre 12 106 km². C’est également le point d’orgue de tout voyage sur l’Altiplano bolivien. Le blanc aveuglant du sel agencé par la nature en formes géométriques, et l’azur profond du ciel, en font l’un des plus beaux et des plus surprenants paysages au monde.
Et lorsque de l’eau stagne à sa surface, le Salar d’Uyuni se transforme en véritable miroir reflétant parfaitement le ciel : l’horizon peu à peu s’efface, les repères s’estompent, le Salar devient une mer de nuages.

 D’après : voyageinedit.com/bolivie/...bolivie/bolivie-incontournable-le-salar-de-uyuni-potosi-le-sud-lipez-le-lac-titicaca.html



Suite de l'article...

Lectures : 3384    Commentaires : 10     Partager



Ah, Juliette GRECO chantant MOULIN ROUGE !!

Le 18 février 2012 à  05:31
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Une Grande Dame dont j'aime l'interprétation de cette célèbre chanson qui est  sortie en 1952. J'étais jeune, j'ai osé la chanter dans  la cour de récré avec mes camarades d'école, chez les soeurs.  Quel tollé ! Je m'en souviens encore. Nous fûmes convoquées manu militari chez la Directrice et semoncées. Un vrai scandale ! C'est qu'on ne badinait pas avec la morale...

Le Moulin Rouge, le moulin des amours et :

"On s’ aimait presqu’ à la folie 
Et cet amour te plaisait bien 

(...)


"Dis moi chéri, dis-moi que tu m’ aimes 
Dis-moi chéri que c’ est pour la vie...

Comme on a dansé 
Sur tes ritournelles 
Tous deux enlacés 
Comme on a dansé ! "



 



Suite de l'article...

Lectures : 4268    Commentaires : 21     Partager



MANSET/ GAUGUIN : « Et l’or de leurs corps »

Le 17 février 2012 à  05:25
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

« La couleur, cette langue si profonde, si mystérieuse, langue de rêve «  Paul Gauguin

Gauguin (1848/1903)  le peintre impressionniste, l’artiste rebelle qui rejette la vision de l’art comme la reproduction du réel, qui voyage de Panama à la Martinique, puis s’installe à Pont-Aven où il explore alors différentes techniques picturales, cloisonnisme, symbolisme... Rejoint Vincent Van Gogh à Arles mais leurs affrontements fréquents poussent Gauguin à repartir à Tahiti à la recherche du paradis rousseauiste dont il rêve. Confronté à la réalité de ce paradis-là, il traduit sa nostalgie et ses interrogations métaphysiques dans ses toiles exotiques et colorées qui suscitent souvent l'incompréhension. Isolé, torturé  par la mort de sa fille et sa propre maladie, il s'installe aux îles Marquises où il meurt à l'âge de 54 ans. Son oeuvre largement méconnue de son vivant a connu une incroyable postérité. (d’après Evene)

 

Gérard Manset né le 21 août 1945 est une figure discrète mais fondamentale de la scène musicale française. Il incarne un univers poétique et mélodique aussi marginal qu'exigeant. (…) Pianiste autodidacte, l'auteur-compositeur-interprète sort un premier 45 tours autoproduit en 1968, intitulé 'Animal on est mal'. On y découvre en germe la poésie sombre, intime et teintée de lyrisme qui annonce sa marque de fabrique et qui fera le succès critique du concept-album 'La Mort d'Orion' en 1970. Consécration en 1972 avec l'album éponyme 'Manset', parfois surnommé 'l' Album blanc', en référence aux Beatles, dont il s'est parfois inspiré.

 



Suite de l'article...

Lectures : 4519    Commentaires : 14     Partager



PHILUMENIE… ? La passion des petites boîtes à histoires…

Le 16 février 2012 à  04:56
Rubriques : Mots-miroirs

Elles font partie de nos vies ces petites boîtes d’allumettes, véritables boîtes et tiroirs à histoires pour les collectionneurs comme Stéphane, alias Philu, un collectionneur émérite de boites d'allumettes anciennes qui raconte à Rémy, l'ami des collectionneurs, l'histoire de ces objets qui étaient indispensables à la vie de tous les jours au 19 ième siècle. Avant l'électricité et les briquets Bic....

«  Vers 1830 un anglais, WALKER, invente l'allumette à bout chimique mais d'un usage dangereux. C'est le français SAURIA qui est considéré comme le découvreur de l'allumette à friction. La boite d'allumette est née. Par le jeu de la concurrence entre les différents fabricants européens de nombreuses variétés de vignettes de boîtes d'allumettes vont voir le jour. « (lire la suite sur fredfilu.free.fr/HISTOIRE.htm)

 

Et les allumettes ?

« Souvent tout en sueur je m'esveille en parlant,/Je saute hors du lit, l'estomach pantelant,/Vay prendre mon fuzil, et d'une main tremblante/Heurtant contre le fer la pierre estincelant ,/Après m'estre donné maint coup dessus les dois,/Après qu'entre les dents j'ay juré mille fois,/Une pointe de feu tombe et court dans la meiche,/ R'avivant aussi-tost cette matiere seiche,/J'y porte l'allumette, et n'osant respirer/De crainte de l'odeur qui m'en fait retirer,/ Au travers de ce feu puant, bleuastre et sombre,/ J'entrevoy cheminer la figure d'une ombre... »

Ainsi l'utilisation de ces allumettes au soufre est très bien décrite dans ce poème de Saint-Amand (1594-1661)  poète libertin, militaire et diplomate français.



Suite de l'article...

Lectures : 4669    Commentaires : 16     Partager




Page 143 de 240

143


© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES