Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 19
Les nouveaux membres : 1
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


FRED MELLA, le dernier « vagabond… marchand de bonheur » des Compagnons nous a quittés

Le 17 novembre 2019 à  08:08
Rubriques : Voix de toujours
Fred Mella, la belle voix du soliste, le dernier Compagnon de la Chanson, a tiré sa révérence, 1 mois 1/2 après son frère René. Ces jours-ci, je fredonnais justement «  Je reviens chez nous », l’une de mes préférées, paroles, mélodies. Des souvenirs y sont liés pour chacune et chacun de nous, une atmosphère de « retour chez soi », de chaleur, de bien-être. Tout à fait de circonstance en cette saison… Au revoir Fred Mella. Vous emportez avec vous quelque chose de notre jeunesse. Merci de l'avoir enchantée. Nostalgie.


Suite de l'article...

Lectures : 123    Commentaires : 8     Partager



GUERRE 14/18 : et LES FEMMES ?

Le 11 novembre 2019 à  03:46
Rubriques : Mots-miroirs
Quand on parle de 14/18, on dit « poilus », « tranchées », « guerre totale ». On oublie les femmes. Or, pendant la 1ère guerre mondiale la contribution des femmes à l'effort de guerre a revêtu des formes multiples : 1) courage des femmes d'agriculteurs qui, dans une France encore à dominante rurale et agricole, ont dû assumer à partir de l'été 1914 les durs travaux des champs ; 2) dévouement des infirmières qui ont soigné les soldats blessés dans les hôpitaux de guerre et les maisons de convalescence ; 3) compassion des « marraines de guerre » qui écrivaient et envoyaient des colis aux soldats du front, rendaient visite aux blessés dans les hôpitaux ; 4) courage aussi des femmes des villes qui ont dû pallier le manque de main d'oeuvre dans de nombreux secteurs d'activités, distribuant le courrier, conduisant les tramways, travaillant plus de 10 heures par jour dans les usines d'armement dont les ouvrières furent bientôt désignées sous le nom de « munitionnettes ».


Suite de l'article...

Lectures : 150    Commentaires : 4     Partager





MARIE LAFORÊT, la fille aux yeux d’or... s'est tue

Le 5 novembre 2019 à  04:31
Rubriques : Voix de toujours
Voix chaude et vibrante, regard lumineux, immense, magnétique, très belle femme... Ici, en 1972, avec Jean-Claude Brialy dans « Lili Marleen », vidéo inédite.


Suite de l'article...

Lectures : 138    Commentaires : 10     Partager



Mythique, l’ OISEAU BLEU et la Forêt

Le 31 octobre 2019 à  03:37
Rubriques : Mots-miroirs
vidéo : ENRA - motion graphics arts de la scène –qui, me semble-t-il, est japonais. Une belle création originale. Ne montez pas le son : en prélude, des images silencieuses qui accompagnent la lente et souple chorégraphie de la neige. Des images fascinantes,quasi hypnotiques... blancs flocons... cristaux... frémissements d'ailes bleues qui se déploient...


Suite de l'article...

Lectures : 108    Commentaires : 2     Partager



DIMASH KUDAIBERGEN, une voix ex-tra-or-din-ai-re

Le 23 octobre 2019 à  09:20
Rubriques : Voix d'aujourd'hui
Dimash Kudaibergen est un chanteur kazakh né le 24 mai 1994 à Aktioubé. Ses parents, Kanat Kudaibergenovich et Svetlana Aitbaeva, sont des artistes reconnus de la République du Kazakhstan. ( Le Kazakhstan, en forme longue la république du Kazakhstan (en kazakh : Qazaqstan, / et Qazaqstan Respýblikasy, en Kazakhstán, / , Respoublika Kazakhstán), est un pays situé majoritairement au nord de l'Asie centrale et en partie en Europe de l'Est (à l'ouest du fleuve Oural). Sa capitale est Noursoultan.Pays de steppes peuplé autrefois de cavaliers nomades turcophones, il fit partie de l'Empire russe puis de l'Union des républiques socialistes soviétiques. Il est indépendant depuis 1991. Cf sa bio sur :https://fr.wikipedia.org › wiki › Dimash_Qudaibergen


Suite de l'article...

Lectures : 196    Commentaires : 6     Partager



DENEZ PRIGENT/LISA GERRARD deux voix pour : « Gortoz a ran »

Le 20 octobre 2019 à  11:31
Rubriques : CHANTS DE MARINS
Deux voix, deux univers qui se rejoignent, s’harmonisent et fusionnent en prodigieuse alchimie créant cette « voix d’airain » dont la force vocale domine les éléments et les maîtrise : incantatoire et mélodique. Ces deux voix ne pouvaient que s’entrelacer et créer leur propre langage au souffle généreux, porté par les grandes orgues de l’Océan..


Suite de l'article...

Lectures : 124    Commentaires : 2     Partager



MARIE JOSÉ NAT, lumineuse et discrète (1940-2019)

Le 15 octobre 2019 à  04:10
Rubriques : ENTRACTE
Elle vient de nous quitter… On ne pourra oublier sa beauté métissée, son regard pétillant, son sourire, ses fossettes, et sa grande discrétion. Qualités mises à l’honneur au cinéma et au théâtre depuis que, toute jeune, en 1956, elle postula dans un magazine - et fut retenue - pour figurer dans un roman-photo aux côtés de Jean-Claude Pascal. Début d’une longue et riche carrière et belle revanche pour la petite fille Corse d’origines modestes...


Suite de l'article...

Lectures : 114    Commentaires : 10     Partager



Au revoir, Mme JESSYE NORMAN, unique et populaire

Le 3 octobre 2019 à  04:25
Rubriques : Voix d'aujourd'hui
Un soir de 1978 à Paris où, après un récital, un grand dîner était donné en son honneur, elle se dépêchait. N'importe. Jetant un dernier regard sur sa loge, elle avisa sa bonne dizaine de Perrier vides, les verres en carton. Elle dit : « Je ne sais pas où est ma mère en ce moment, mais, sûrement, elle me voit. » Et elle a tout remis en ordre. Jessye Norman, qui vient de disparaître à l'âge de 74 ans, était large alors, grande, avec de splendides bras et mains qui l'allongeaient. La voix, nourrie par un souffle à sa taille, était inépuisable de nuances, d'émotion, de profondeur. Ayant débuté en Allemagne, elle avait décidé de conquérir Paris. Maladroite pour l'opéra (où il fallait lui trouver des partenaires assortis), elle régna par le concert. Au Châtelet, elle alignait une soirée Mozart, une soirée Verdi, une soirée Wagner, linguiste et musicienne de premier ordre. Boulez la réclamait en soliste, c'est dire.


Suite de l'article...

Lectures : 262    Commentaires : 7     Partager



Du canal de Nantes à Brest et du Barrage de Guerlédan avec les BOULINERIEN

Le 1 octobre 2019 à  03:47
Rubriques : CHANTS DE MARINS
Qui sont les Boulinerien (prononcez Boulinérienne) ? Le groupe est constitué de 17 chanteurs et 5 musiciens. Des forbans, anarchiques et solidaires, qui chantent pour leur plaisir . . . et le vôtre ! Cette chorale de Plozévet de voix fortes et chaudes des Boulinerien fut créée en 1993. Elle est sensationnelle et en surprendra plus d'un. A n'en pas douter, cette bande de joyeux drilles est capable de vous livrer une bordée de chants de marins propre à soulever les coeurs. Il faut dire qu'avec les " Boulis " ça chauffe toujours, voilà une bande de copains, des amateurs, dont la motivation principale était, et demeure, le plaisir d'être ensemble et de chanter ensemble. Etymologie de bouliner. Sens propre : serrer le vent au plus près. Sens figuré : serrer les jeunes filles au plus près Extraits de filetsbleus.free.fr/program/bouli.htm Chants de marins - Boulinerien - Accueil | Facebook https://fr-fr.facebook.com/boulinerien/


Suite de l'article...

Lectures : 130    Commentaires : 7     Partager



PAUL et VIRGINIE… amoureux légendaires

Le 19 septembre 2019 à  04:09
Rubriques : FIGURES LEGENDAIRES
Elle s’appelait Marie-Céline, vivait à Port-Louis, île Maurice et me fit découvrir l’histoire de Paul et Virginie.C'était l'une de mes correspondantes. Elle avait 17/18 ans, j’en avais 12 ou 13. Elle préparait le concours de l’Alliance Française pour venir étudier en France mais ne l’a pas réussi. Ce sont deux garçons qui furent retenus. Elle fulminait ! Elle était d’ascendances indiennes, hollandaises, françaises et plus encore je crois. Nous correspondions régulièrement car j’avais des correspondantes francophones de plusieurs pays dont le Canada (Québec), l’Afrique, la Belgique. J’ai conservé plusieurs des lettres de Marie-Céline, intelligente, cultivée et pleine d’humour. J’en ai une sous les yeux. Émouvant, après toutes ces années !! La vie nous a séparées : j’ignore ce qu’elle est devenue et si elle a pu venir étudier en France comme elle l’espérait. J’aurais aimé la connaître de visu. Mais Internet n’existait pas !


Suite de l'article...

Lectures : 133    Commentaires : 5     Partager




Page 2 de 242

2


© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES