Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 13
Les nouveaux membres : 5
Anniversaires aujourd'hui : 3

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


CONCHA BUIKA, une Grande à la voix remarquable dans « La Bohemia »

Le 27 décembre 2018 à  05:11
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

La Bohème est une chanson de Charles Aznavour et Jacques Plante écrite en 1965. Elle raconte l'histoire d'un peintre qui se souvient avec nostalgie de sa jeunesse passée sur les hauteurs de Montmartre. J’aime l’interprétation intense et prenante de cette jeune artiste : Concha Buika.


« Une voix brûlée, rauque, impressionnante, une voix remarquable, proche de celle de Chavela Vargas, Lola Flores ou Sarah Vaughan qui fait d’elle la nouvelle référence du flamenco, qu’elle ponctue de sonorités soul, jazz et funk ».


Maria Concepción Balboa Buika, plus connue sous le nom de Concha Buika, est née le 11 mai 1972 à Palma de Marjorque. Originaire de Guinée-équatoriale que ses parents ont fui sous la dictature. En réponse à cette époque coloniale, un tatouage orne aujourd'hui sa peau : « Ce sont les noms tribaux de mes proches […] en Guinée équatoriale, les prêtres espagnols venus nous baptiser nous ont obligés à prendre des noms chrétiens, mais nous avons conservé les noms traditionnels. Le premier est celui de ma mère, puis le mien, Kitailo, hérité de ma grand-mère. Ensuite ceux de mes sœurs, puis de mes nièces, enfin celui de mon fils. »


Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/xxxxxxx htm. Tous droits réservés

Crédit photos : partition youscribe.com



Suite de l'article...

Lectures : 297    Commentaires : 5     Partager



Quand LE TARN fait des bulles

Le 18 décembre 2018 à  03:16
Rubriques : Mots-miroirs

Photographies de Catherine Pitat

Musique : "Stay With Me 'Til The Morning" de The New London Chorale (Google PlayiTunes)

 

TARN, du latin Tarnis ou Tanara, des racines ligure tan (falaise) + ar (rivière.

 

Pour quelles épousailles se parent les eaux du Tarn quand elles festonnent leurs bracelets et leurs colliers aux chevilles de la montagne ? Quand elles spiralisent et effeuillent leurs jupons transparents aux pieds des roches ? Quand elles les enlacent à leurs pétales et bourgeons de glace… ?

 

© thea

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : photos-decouverte.eklablog.com/ polymathe.over-blog.com/ ducoteduteich2.wordpress.com/ notre-planete.info/



Suite de l'article...

Lectures : 298    Commentaires : 5     Partager





COMBIEN CA COÛTE ? demande FRANCOIS BÉRANGER

Le 14 décembre 2018 à  03:43
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

François Béranger (1937-2003), en quelques chiffres, c’est 16 albums (dont 2 en public) en 33 ans, de 1970 à 2003 (année où il décède d’un cancer du poumon).

Il  commence dans la chanson sur le tard. En effet, il entre dans sa trente-troisième année quand il sort son album autobiographique « Tranche de vie », en 1970. C’est un homme mûr et révolté qui, après avoir subi la guerre d’Algérie et l’usine, vient nous mettre des mots sur ses révoltes et ses amours !

François Béranger n’apprécie pas beaucoup les médias qui le lui rendent bien, il passera très peu à la radio et encore moins à la télévision. Avant d’affronter les grandes salles, il jouera beaucoup dans des fêtes politiques et arrive à mener une carrière grâce à un public « marginal » qui le suit.

Durant la première période, les albums sont tantôt folk et d’autres sont plutôt rock (présence de l’excellent guitariste Jean-Pierre Alarcen qui travaillera ensuite avec Renaud) mais toujours portés par des thèmes contestataires. Fatigué, lassé de mésaventures, éprouvant le besoin de prendre du recul après 12 ans de tournées incessantes (plus de 100 concerts par an), il arrête tout en 1982.

Sept années passent… On est en 1989 et le monde change mais ne va toujours pas mieux. François Béranger ressent à nouveau le besoin de s’exprimer, d’écrire et de chanter. Et c’est reparti, avec l’album « Dure-mère », et une nouvelle équipe de musiciens. L’ambiance est plus acoustique, plus feutrée mais pas les thèmes de ses chansons. Quatre albums-studio suivront encore avant, qu’en 2003, François Béranger s’en aille rejoindre définitivement ses arbres.

Les deux caractéristiques les plus frappantes de Béranger, c’est d’un côté, sa « grosse voix » chaude et paternelle, et de l’autre, sa  pensée positive (l’esprit Béranger).  Cet « esprit » consiste dans le fait qu’on peut tout construire, tout faire… Il suffit de le construire, de le faire ! Pas seulement d’y croire !

Alors, en avant !

Jean-François Nicaise

https://lamediaulbxl.wordpress.com/2013/01/22/il-y-a-10-ans-que-francois-beranger-sen-est-alle-rejoindre-ses-arbres/

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

Clichés : / users.skynet.be /YouTube /François-Marie GERARD /France Tabs



Suite de l'article...

Lectures : 366    Commentaires : 6     Partager



Joli, « La Demoiselle et le Violoncelliste » (1965)

Le 5 décembre 2018 à  02:35
Rubriques : ENTRACTE

Ça pourrait commencer ainsi :

« Il était une fois

un Violoncelliste qui jouait du violoncelle au bord de la mer

Il était une fois

une Demoiselle qui pêchait la crevette au bord de la mer

Il était une fois la mer qui se mit en colère

Il était une fois les vagues folles de la mer

Qui attirèrent la jeune Demoiselle

Dans ses jupons de houle et de dentelles

Il était une fois un Violoncelliste

Qui se jeta tout habillé

Pour secourir la demoiselle affolée… »

© thea

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/000.htm. Tous droits réservés

Crédit photos : Google et divers



Suite de l'article...

Lectures : 517    Commentaires : 5     Partager



GYPSY DANCE par DAVID GARRETT, le plus Rocker des musiciens classiques 

Le 30 novembre 2018 à  02:19
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

 

Il est beau, il est jeune, il est doué, il ne porte ni queue de pie, ni souliers vernis… mais il enthousiasme les foules à la façon dont il interprète la musique classique avec un romantisme moderne et un peu fou comme s’il se jouait des notes et de l’archet. Il s’appelle David Garett.

Ce violoniste allemand (David Bongartz) est né de parents germano-américains à Aix-la-Chapelle le 4 septembre 1980.

Il reçoit les premiers cours de violon par son père. Très vite, l'enfant prodige devint élève des conservatoires de Lübeck, puis de Berlin. A l’âge de 10 ans il donne ses premiers concerts officiels sous le nom de sa mère, il joue les “Zigeunerweisen” de Pablo de Sarasate accompagné par l’Orchestre Philharmonique de Hambourg, sous la direction de Gerd Albrecht.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés.

Crédit photos David Garrette /musicweb-international.com/ tw.kkbox.com/ tvgasm.com

 



Suite de l'article...

Lectures : 496    Commentaires : 8     Partager



ENNIO MORRICONE Cinéma Paradiso (Venise 10 11 2007)

Le 26 novembre 2018 à  04:31
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

J’ai choisi cette musique d’Ennio Morricone car j’ai beaucoup aimé ce film d’une grande fraîcheur poétique avec Philippe Noiret.

Ennio Morricone, né le 10 novembre 1928 à Rome, s’est produit le 23 novembre 2018 à l’AccorHotels Arena, à Paris pour la dernière fois. Le Maître Morricone dirigeait personnellement l’Orchestre Symphonique National Tchèque ainsi qu’un choeur composé de plus de 75 chanteurs. Ils reprirent ses plus grandes musiques de film. Cet événement s’inscrit dans le cadre de la tournée ‘60 YEARS OF MUSIC’ WORLD TOUR. Le dernier récital du Maestro en France fut précédé d’un concert, le 23 juin 2018 aux Arènes de Nîmes, dans le cadre du Festival de Nîmes.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

Clichés : /Fnac Spectacles /AlloCiné /witter.com /Modern Score



Suite de l'article...

Lectures : 462    Commentaires : 14     Partager



DANSEZ, VIOLONS !

Le 21 novembre 2018 à  03:29
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

J’ai découvert ce morceau musical il y a un an. Je n’ai rien trouvé sur ses origines, sa composition et ses interprètes, je me laisse porter par les sons…

Merci Annemeraude, la vidéaste

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

Crédit photos : /DL Músicas /



Suite de l'article...

Lectures : 423    Commentaires : 9     Partager



" Les Lettres " de MAXIME LE FORESTIER (1975)

Le 17 novembre 2018 à  06:00
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Toutes les photos de ce petit montage sont des reproductions de cartes postales de l'époque, nous dit le ou la vidéaste que nous remercions.

 

Cette chanson de Maxime Le Forestier est l’une de celles qui nous touchent. Les paroles d’une grande simplicité où les blessures, les cassures et les souffrances de ces hommes sacrifiés, jeunes et moins jeunes nous interpellent plus que jamais.

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

Crédit photos : /Lettres de poilus /La Croix /monumerique.aquitaine.fr



Suite de l'article...

Lectures : 371    Commentaires : 11     Partager



CRI des POILUS et des MUTINS de 14/18 : « La Chanson de Craonne » par Marc OGERET

Le 13 novembre 2018 à  03:58
Rubriques : CHANTS de REVOLTE

« On croit mourir pour la patrie alors qu'on meurt pour des industriels » Anatole France

 

L’interprète : Marc Ogeret, né en 1932. nous a quittés le 04/06/2018. Qui l’a évoqué ? Qui lui a rendu hommage ?

Il débute en 1954, prix de l’académie Charles Cros (1962) et  en 1964 passe en 1ère partie de Brassens. Enchaîne les spectacles, albums et disques de 1967 à 1977/1978. Grand syndicaliste il a beaucoup apporté aux droits des Artistes-Interprètes à l’ADAMI.(extraits wikipédia)


Les faits : En 1917, après trois années d'une guerre meurtrière et indécise dont nul n’entrevoit  la fin, la lassitude touche l'ensemble des armées européennes dont le moral est au plus bas. Le Poilu ne refuse pas de se battre mais il refuse d'attaquer à outrance. À Craonne, lors des sanglants assauts commandés par le général Nivelle, ce sont plus de 130 000 hommes qui meurent en 10 jours, soit quelque dix tués à la minute dont des tirailleurs Sénégalais, Algériens, Marocains, Tunisiens (wikipédia)

Des mutineries voient le jour. Des mouvements similaires se développent dans le même temps à l'intérieur des armées allemandes et russes ainsi que du côté anglais.

Selon le ministère de la défense, 1009 soldats français ont été fusillés entre 1914 et 1918, dont : 640 pour désobéissance militaire, « fusillés pour l’exemple », 141 pour des faits de crimes et délits droit commun, 126 pour espionnage et 47 pour motifs inconnus, .55 Exécutés sommairement. L'armée française condamna à mort 2.400 de ses hommes et en fusilla plus de 600.

Les noms des mutins et les jugements rendus par les conseils de guerre ont enfermé, pour longtemps, les mutineries du Chemin des Dames dans le silence et le secret. Ces archives historiques et cinématographiques, ces documents censurés sont soumis à  la loi de 1979 sur les archives : ils ont été rendus public en 2017. 

Nous les avons consultés sur le site

Guerre 1914-1918 ~ Les fusillés de la Première Guerre mondiale ...

 

https://fr.geneawiki.com/.../Guerre_1914-1918_~_Les_fusillés_de_la_Première_Guerr...

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

© http://blog.amicalien.com/Thea

Crédit photos : charlie-bravo.net/textovipjesama.com/craonne.actifforum.com/memorial-chemindesdames.fr/ japy-collection.fr/

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 360    Commentaires : 6     Partager



SIDNEY, ENFANT SOLDAT de 12 ans en 14/18

Le 11 novembre 2018 à  03:07
Rubriques : Mots-miroirs
Il s'appelle Sidey, il a dupé l'armée en 14/18, voici son histoire !

"Il aura fallu attendre près d'un siècle et la découverte impromptue de précieux documents jaunis pour percer un secret de famille et révéler le parcours extraordinaire de Sidney Lewis: enrôlé à 12 ans, il fut le plus jeune soldat britannique de la Grande Guerre. A l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, le soldat Lewis - un gaillard sans peur du sud de l'Angleterre envoyé dans les tranchées de la sanglante bataille de la Somme (France) - obtient finalement, à titre posthume, la reconnaissance. Et l'admiration sans faille de son fils, qui n'a découvert la vérité sur son père que des décennies après sa mort, en 1969.

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

Clichés : Abroad in the Yard /steiner44.skyrock.com (propagande 14/18)mairie de Pennautier/ alarecherchedupasse-halluin.net



Suite de l'article...

Lectures : 361    Commentaires : 12     Partager




Page 3 de 237

3


© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES