Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 19
Les nouveaux membres : 2
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Promesses de vie « Les Eaux de Mars » : GEORGES MOUSTAKI

Le 4 mars 2015 à  06:18
Rubriques : Voix de toujours

 

Enfant j’imaginais les gouttes de pluie comme de petites demoiselles transparentes qui virevoltaient partout. L’hiver, je riais sous la capuche de ma pèlerine, sautant  à cloche-pied entre les flaques. Et il m’arrivait de danser sous la pluie d’été dans le verger en face de chez mes grands-parents.

Aujourd’hui je « gambille » encore sur les trottoirs et les pavés  mouillés. Je trouve souvent joli le collier de gouttelettes qui scintille à la rambarde du balcon…  tandis que je suis à l’abri.

Pluie, « promesse de vie », Georges Moustaki la chante si bien ! Cheminons avec lui sous une envolée de parapluies aux coloris gourmands et fruités. Pour attendre le printemps.

thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 1049    Commentaires : 12     Partager



CRY, ballet de ALVIN AILEY, dédié à « toutes les femmes noires du monde »

Le 1 mars 2015 à  03:39
Rubriques : DANSES DU MONDE

Une chorégraphie et une danse d’une grande beauté dans la sobriété.

Alvin Ailey est  né le 5 janvier 1931au Texas, mort le 1er décembre  1989 à New-York. Tombe amoureux de la danse à 12 ans et fonde sa propre compagnie en 1958  qui donne son 1er spectacle le 30 ars 1958, mettant déjà en, avant des techniques extrêmement dynamiques et athlétiques.  Pièce marquante du début de sa carrière : Blues Suute. Chorégraphe réputé et prolifique il crée pas moins de 79 ballets . Sa compagnie, la Alvin Ailey Dance Theatrer devient progressivement l’une des plus importantes compagnies de danse à New-York. Danseurs et chorégraphes afro-américains y sont les plus réputés.

En 1971, Alvin Ailey a créé l'une de ses plus célèbres ballets comme cadeau d'anniversaire pour sa mère. Ailey a dédié à «toutes les femmes noires partout dans le monde -. Surtout nos mères" Le ballet en trois parties, mis en musique populaire et gospel par Alice Coltrane, Laura Nyro et Chuck Griffin, dépeint le voyage d'une femme à travers les affres de l'esclavage à un état extatique de la grâce. Cette vidéo est un extrait de la première partie.

Alvin Ailey a déclaré que l'un des plus riches trésors de l'Amérique était le patrimoine culturel de la communauté afro-américaine - ". Parfois triste, parfois jubilatoire, mais toujours plein d'espoir"

La compagnie transmet aujourd’hui encore la mémoire d’Alvin Ailey, en présentant des chorégraphies de son répertoire ou des nouveaux projets.

D’après wikipédia et youtube

 

J’ai cherché des infos sur la danseuse, Alice Coltrane, mais je suis dirigée sur une harpiste homonyme...

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Photo  alvin ayley fr.globedia.com



Suite de l'article...

Lectures : 721    Commentaires : 6     Partager





"Dans le même Bateau" avec LES DERNIERS TROUVÈRES

Le 26 février 2015 à  03:48
Rubriques : CHANTS DE MARINS

Un chant entraînant, épique et magique.  Une belle composition médiévale sur la musique d’un Chant norvégien datant du XIIIème siècle, paroles Florian Lacour et Roland Deniaud, musique instrumentale : Chant de marin flamand du XIIIe siècle.

De quoi rêver…

Les Derniers Trouvères est un groupe de musique médiévale français, fondé en 1992 par Roland Deniaud et Marie Milliflore. S'inspirant de musiques du répertoire traditionnel médiéval français, certains de leur morceaux sont issus de leur propre production. Leurs paroliers attitrés sont Roland Deniaud et Florian Lacour, et si la plupart des mélodies sont des airs traditionnels, ils reçoivent parfois des composition d'Isline Dhun, ou jouent des production de Roland Deniaud, entre autres.

 

Interprètes :

François Bourcheix : Chant soliste
Roland Deniaud : Mandole, choeur
Juliette Lacroix : Vièle à archet, choeur
Marie Milliflore : Flûte, choeur
Nicolas de Fleury : Davul, choeur
Dahmane Khalfa : Bendir
Cécile Dalmagne, alias Sissi : Choeur

Sur une idée de Florian Lacour et une chanson de Leadbelly "We're all in the same boat"
Ce clip à été tourné dans l'église de Bégny (Ardennes) et sur la jonque chinoise "la Dame de Canton" (Paris 13e)

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 1020    Commentaires : 9     Partager



Les déboires urbains de PETIT MONSIEUR

Le 24 février 2015 à  04:30
Rubriques : ENTRACTE

Un jour, j’ai découvert Petit Monsieur.
Petit Monsieur  est un cadre à lunettes en costume cravate un peu étriqué avec de belles chaussettes rouges ! Bien sous tous rapport.  Il doit absolument téléphoner, c’est urgent. Seulement voilà : la cabine lui résiste, pas coopérante pour un euro ! Petit Monsieur, bien sûr, n’a pas de téléphone mobile, et pas de pigeon voyageur sous la main ! Petit Monsieur est tenace, coincé mais tenace ! Cabine je t’aurai ! Combiné, je t’aurai ! Numéro j’appellerai ! Mais la cabine résiste de plus en plus et Petit Monsieur se bat contre elle, quitte à adopter des postures ridicules, burlesques. La face je ne la perdrai pas ! A nous deux ma belle !

(Thea)

 « Créée en 1998 par Amandine Barrillon et Ivan Chary, la Compagnie du Petit Monsieur traque l'incongru dans le quotidien et s'amuse de ces petites mésaventures qui transforment Monsieur-tout-le-monde en Clown bien malgré lui.

Petit Monsieur c’est Ivan Chary, Comédien Clown,  dont Thierry Voisin écrit dans Télérama : 
« Des études de droit auraient pu le conduire à devenir ténor du barreau. Mais il a préféré s’exprimer dans la rue, devant un jury populaire, le public. Sans emphase. Sans un mot. Avec agilité et maîtrise du burlesque, il impose en deux spectacles, le Petit Monsieur, un personnage si quotidien, qu’il en devient atypique, herculéen et charmant… »

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : pixandlove.com/macewanata.over-blog.com/annaorlova.blog.lemonde.fr/

 



Suite de l'article...

Lectures : 852    Commentaires : 8     Partager



Arbre sacré, L'AHUEHUETE (Mexique)

Le 22 février 2015 à  06:32
Rubriques : Mots-miroirs

 

Piliers, tuyaux d’orgue géant

     Paroles d’écorces et de racines
          Paroles de cartilages fatigués
               Paroles d'eau 

                    Le Vieil Arbre Sacré se souvient…

@ thea



Suite de l'article...

Lectures : 1370    Commentaires : 13     Partager



Richesse des MARIONNETTES SICILIENNES

Le 19 février 2015 à  04:52
Rubriques : ENTRACTE

Chatoyantes, typiques,  les  marionnettes siciliennes exercent une grande fascination sur le public, populaire d’abord, puis international ensuite.

Comment est né le théâtre de marionnettes sicilien Opera dei Pupi ?

C’est une forme théâtrale dont les protagonistes sont les chevaliers du Moyen Âge représentés par des marionnettes particulières, appelées Pupi. Les dialogues des marionnettistes s'inspiraient principalement de la poésie italienne de la Renaissance, de textes hagiographiques ou de l'histoire de brigands célèbres.

Originellement proclamé en 2001, l'Opera dei Puppi est inscrit en 2008 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l'UNESCO.

Il est typique de la tradition sicilienne des cuntastorie (en italien: cantastorie), et fut un genre de spectacle qui eut un succès considérable dans la Sicile du xixe siècle. Pour beaucoup, il faut chercher son origine dans Don Quichotte.

Richement décorées et finement ciselées avec une structure en bois, les marionnettes avaient des véritables cuirasses et les techniques de manipulations variaient selon l’appartenance à l'école de Palerme ou de Catane.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit. Tous droits réservés

Photo marionnettes : 03.06.2006 Travail personnel  /auteur : Clemensfranz /

licence Creative Commons paternité – partage à l’identique 3.0 (non transposée)

Photo personnage Rinaldo : Immagine creata da Rinina25 & Twice25 / Luogo: Tiglieto (Genova) /Données: 17/1/06)

Ce fichier est sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 Generic licence.



Suite de l'article...

Lectures : 1514    Commentaires : 5     Partager



Bienvenue AU ROYAUME des AUTOMATES

Le 16 février 2015 à  03:55
Rubriques : Mots-miroirs

Ces précurseurs des robots modernes ont été réalisés par la famille Jaquet-Droz.

Parmi les nombreux automates, nous connaissons les trois pièces fabriquées (la quatrième est aujourd'hui perdue) par Pierre Jaquet-Droz, son fils Henri-Louis Jaquet-Droz et Jean-Frédéric Leschot entre 1767 et 1774 : la musicienne, le dessinateur et l'écrivain. Les trois automates sont parfaitement fonctionnels ; ils peuvent être admirés au Musée d'Art et d'Histoire de Neuchâtel en Suisse, et une démonstration de leur fonctionnement est faite le premier dimanche de chaque mois.

Exhibés à partir de 1774, à La Chaux-de-Fonds,vendus et perdus plusieurs fois, ils furent acquis par la Société d'Histoire et d'Archéologie de Neuchâtel en 1906 pour 75 000 francs or, et offerts au musée d'où ils ne sont pratiquement plus sortis.

Ces merveilles de précision, miniaturisation, synchronisation de systèmes techniques élaborés,  et d’orfèvrerie nous ont tous fait rêver et nous font encore rêver.

 

Tournons la petite clé magique et … 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos rtn.ch/mahn.ch/automatesetmerveilles.ch/technofuture.canalblog.com/ acmedynasty.com/ automates-boites-musique.com

 



Suite de l'article...

Lectures : 983    Commentaires : 9     Partager



POÉTIQUE, le Mur des JE T’AIME

Le 14 février 2015 à  05:29
Rubriques : Mots-miroirs

chanson Elvis Presley - Can't Help Falling In Love
 

Dans un monde marqué par la violence, dominé par l'individualisme, les murs, comme les frontières, ont généralement pour fonction de diviser, de séparer les peuples, de se protéger de l'autre. Le mur des je t'aime est au contraire, un trait d'union, un lieu de réconciliation, un miroir qui renvoie une image d'amour et de paix.

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : fredericbaron.fr /worldpictures.wordpress.com/



Suite de l'article...

Lectures : 891    Commentaires : 6     Partager



Reine des Glaces, votre CHÂTEAU vous attend…

Le 12 février 2015 à  04:47
Rubriques : Mots-miroirs

L’aventure des Ice Castles a commencé dans le jardin de Brent Christensen quand, pour le plus grand bonheur de ses enfants, il s’était mis en tête de construire un labyrinthe de glace. Le résultat ? Brent ne s’est pas arrêté à cette idée du labyrinthe, mais a créé un véritable château de glace avec ses caves, ses toboggans et d’autres surprises à explorer.

L’idée a fait son chemin, et est devenue une véritable attraction dans plusieurs villes des Etats-Unis où des passionnés comme Brent font vivre cette idée chaque hiver avec des constructions et terrains de jeux tous plus impressionnants les uns que les autres.

 

Et quand on met un environnement comme celui-ci à disposition d’un photographe talentueux comme Sam, je vous invite à admirer ses oeuvres sur :

 © http://positivr.fr/de-feu-et-de-glace-midway-ice-castle/

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 

Crédit photos :

paperblog.fr/Colorado)highaltitudegardening.blogspot.com/lovebirdsonthego.com//heshoppingduck.com/mrfredoloco.over-blog.fr



Suite de l'article...

Lectures : 746    Commentaires : 11     Partager



LA GRANDE MAGNY, jamais domestiquée : « À SAINT NAZAIRE »(1967)

Le 10 février 2015 à  04:43
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

D’elle  Jean Ferrat  dira : « "Colette Magny, c'était une grande. Elle aurait pu avoir une renommée plus importante, elle avait une grande aura, mais elle avait de grandes exigences, dans ses textes comme dans les musiques. Ce n'était pas de la chansonnette. Elle a choisi une voie originale, à elle, un peu en dehors de la chanson française."

Magny, jamais domestiquée, jamais cataloguée…la Grande Magny, est née 31 octobre 1926 et décédée le 12 juin 1997. La Grande Magny, son timbre blues, allié au jazz et au free-jazz .La Grande Magny qui chante les luttes, l’amour et la liberté. Qui chante les poètes : Rilke, Maïakowski, Aragon, Hugo, Louise Labe, Artaud, Rimbaud. La chanteuse terrienne et organique. Tout à la fois Bessie Smith et Brenda Wooton. Elle aura inventé le blues blanc.

Incendiaire, dans « Melocoton » (1963) « Les gens de la moyenne »(1964) ,« À Saint-Nazaire »(1967)  au milieu des ouvriers en grève ou, douce, des berceuses pour enfants, la voix de la Grande Magny nous bouleverse… Censurée à la radio, boycottée, et ne passe pas dans les médias Colette Magny se produit en concert dans les maisons de la culture, lors de manifestations politiques, de galas de soutien… La télé et la radio la boycottent ? Elle chante partout. Là où ses sœurs et ses frères de combat l’attendent. Avec, pour tout bagage, ses poèmes-révolution qu’elle brandit comme un oriflamme.

« Mais Magny, jamais domestiquée, a gardé son chant libre. L’entendons-nous ? »Télérama 1997.

 

* source Wikipédia et sites Colette Magny

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Photos persos



Suite de l'article...

Lectures : 1205    Commentaires : 7     Partager




Page 55 de 241

55


© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES