Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 16
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 3

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


ROBERT MARCY (1920) chante FILE la LAINE dont il est l’auteur

Le 29 avril 2018 à  04:56
Rubriques : CHANSONS POPULAIRES

Il est de bien jolies chansons comme celle-ci, composée dans l’esprit moyenâgeux. Robert Marcy tel un troubadour, en est à la fois l’auteur, le compositeur et l’interprète. Ici en 1949 sur un disque Vogue.
Cette chanson, rendue célèbre par Jacques Douai (cf. aussi Isabelle Aubret, Fabrizio de André en Italie, Chava Alberstein en Israël) est devenue un classique de chorale

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

Crédit photos :lesvoixduroyaume.forumgratuit.org / delcampe.net/ jamoni.net/



Suite de l'article...

Lectures : 1082    Commentaires : 9     Partager



Le TOURDION, ballade du XVIème siècle

Le 27 janvier 2018 à  04:55
Rubriques : CHANSONS POPULAIRES

Ballade dite médiévale, maizs ,datant du XVIème, soit le débeut de la Renaissance, à la gloire du vin, danse et chanson. On appelle ça le Tourdion.

Le tourdion (ou tordion) est une danse de couple rapide, légèrement sautée, constituant l'un des éléments de la basse danse. En vogue en France au début du XVIe siècle, le tourdion disparaît avant la fin du siècle.

Thoinot Arbeau donne la première description complète du tourdion dans son Orchésographie publié en 1589 , le tourdion a subsisté comme chanson à boire

Source :

Musique : édité par Pierre Attaignant, Premier Livre de Danceries (1530)
Texte : César Geoffray (1949) d'après des chansons à boire du XVIeme siècle

corwin.nexenservices.com/wikitrad

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/xxxxxxxxxxxxTous droits réservés

crédit photos : / Heures à l'usage de Rome Bruges vers 1515 1525 BM Rouen ms 3028 f 10v/ Vendange au XVe siècle/

 



Suite de l'article...

Lectures : 1415    Commentaires : 14     Partager





FILE la LAINE par son auteur, Robert Marcy

Le 13 février 2016 à  04:04
Rubriques : CHANSONS POPULAIRES

 

Il est de bien jolies chansons comme celle-ci, qui semblent venir du Moyen âge. Robert Marcy tel un troubadour, en  est à la fois l’auteur, le compositeur et l’interprète . Ici en 1949 sur un disque Vogue.
Cette chanson, rendue célèbre par Jacques Douai (v. aussi Isabelle Aubret, Fabrizio de André en Italie, Chava Alberstein en Israël) est devenue un classique de chorale

 

 

Né en 1920, Robert Marcy est un grand homme de théâtre, mais aussi de radio et de télévision. Acteur et metteur en scène, également auteur et compositeur de chansons, il est le mari de Denise Bosc. En 1973, pour le centenaire de la naissance de Charles Péguy, le couple se voit confier la responsabilité d’organiser une soirée dédiée à Péguy sur la 1ère chaîne de l’O.R.T.F.

© http://www.charlespeguy.fr/news/100

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

Crédit photos :lesvoixduroyaume.forumgratuit.org / delcampe.net/ jamoni.net/



Suite de l'article...

Lectures : 3933    Commentaires : 11     Partager



LE CHŒUR de L’OURAL chante « Le sorbier de l'Oural »(avec paroles)

Le 17 décembre 2015 à  06:59
Rubriques : CHANSONS POPULAIRES

Les voix russes sont belles. Amples, généreuses, elles ont la faculté de nous transporter dans les plaines et montagnes, les steppes et les toundras qui les ont vues naître. Ici ce sont celles des ouvrières d'une usine dont le coeur s'interroge.

 

Le Sorbier de Russie, feuilles vertes, dentelées, découpées. Bouquets printaniers de fleurs blanches suivis de gros fruits rougeâtres comestibles et ornithologiques. Spectaculaire coloris automnal rouge foncé. Port pyramidal, très évasé

 

 

Symboles /mythes/légendes :
Le Sorbier est l'arbre de vie ou "donneur" de vie. Familièrement on l'appelait " le sorcier". Les baies du Sorbier des oiseleurs étaient la nourriture des dieux. C'est un talisman contre la foudre et, par extension, contre les sortilèges. 
Il est magique pour les Celtes et les Germains. www.arfe.fr/mythes/mythes_arbres_europe.htm

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

crédit photos : 1 Borodino-Concerts — Travail personnel (Eigenes Photo) GNU Free Documentation License./2ugraland de Moscow, Russia Creative Commons paternité 2.0 générique


Suite de l'article...

Lectures : 4414    Commentaires : 9     Partager



Le Tourdion :éloge du VIN CLAIRET !

Le 5 septembre 2015 à  04:04
Rubriques : CHANSONS POPULAIRES

Ballade médiévale,  à la gloire du vin, danse et chanson. On appelle ça le Tourdion.

Le tourdion (ou tordion) est une danse de couple rapide, légèrement sautée, constituant l'un des éléments de la basse danse. En vogue en France au début du XVIe siècle, le tourdion disparaît avant la fin du siècle.

Thoinot Arbeau donne la première description complète du tourdion dans son Orchésographie publié en 1589 , le tourdion a subsisté comme chanson à boire

Source :

 

Musique : édité par Pierre Attaignant, Premier Livre de Danceries (1530)
Texte : César Geoffray (1949) d'après des chansons à boire du XVIeme siècle

 

corwin.nexenservices.com/wikitrad

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/xxxxxxxxxxxxTous droits réservés

crédit photos : / Heures à l'usage de Rome Bruges vers 1515 1525 BM Rouen ms 3028 f 10v/ Vendange au XVe siècle/

 



Suite de l'article...

Lectures : 1779    Commentaires : 7     Partager



Au revoir M. VERCHUREN, le roi du piano à bretelles…

Le 12 juillet 2013 à  03:25
Rubriques : CHANSONS POPULAIRES, Musique d'aujourd'hui

Ecoutez : n’entendez-vous pas cet air d’accordéon qui traîne et nous entraîne dans la nuit d’été ? N’est-ce point  « Les Fiancés d'Auvergne, Le Chouchou de mon coeur ou encore La Saint-Hubert » ? 

Aujourd’hui André Verchuren a joué sa dernière valse ou sa dernière polka et les couples des bals populaires sont orphelins…

Avec André Vercuhren, né le 28 décembre 1920 à Neuilly-sous-Clermont, dans l'Oise, c'est une figure de la France d'autrefois qui s'en est allée. Star du bal musette, l'inoubliable accordéoniste aura fait danser des millions de Français et donné d'innombrables galas durant une riche et unique carrière.

Il avait fêté triomphalement ses 80 ans sur la mythique scène de l'Olympia en 2003. Et ce, malgré son âge avancé : "Dès que j'ai passé les bretelles, je suis un autre homme. La scène, ça vous transforme. C'est là que je me sens vivre et c'est pour ça que je vis", assurait-il. Mais à 91 ans, il avait malheureusement dû arrêter les galas.

Quel destin pour ce fils et petit-fils d'accordéoniste issu d'une famille originaire de Belgique ! Le jeune André commence l'accordéon à quatre ans et suit les cours de son père, Raymond Verschuerenmusicien professionnel. Il touche son premier cachet à six ans en animant un bal, accompagné de sa mère à la batterie et, à douze ans, reçoit la coupe du monde d'accordéon des mains du roi Léopold III de Belgique et dispense des cours dans l'école d'accordéon de son père.

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Photo 3 : © crédit photos ouest-france.fr



Suite de l'article...

Lectures : 2852    Commentaires : 13     Partager



Tous à la GUINGUETTE de la Cie TRAPEZE IVRE

Le 7 décembre 2012 à  04:43
Rubriques : CHANSONS POPULAIRES

Flonflons d’accordéon, jupons blancs, froufrous et canotiers, valses chaloupées… De Van Gogh à Renoir et Maupassant, sans oublier le film Casque d’Or de Jacques Becker en 1952 avec Simone Signoret, Serge Reggiani et les Apaches de la Belle Epoque… la guinguette a fait danser « sous les tonnelles »…   et la Compagnie Le Trapèze Ivre nous offre une version acrobatique, aérienne, poétique et burlesque. A nous l’ivresse  ! Et que ça plane !

 

La compagnie, créée par Delphine Sénard, présente en 2000 son premier numéro de trapèze fixe : Le Mal de Vivre inspiré par la chanson de Barbara. La compagnie développe à ce jour d’autres activités : la danse-escalade avec des projets collectifs ou individuels, des cabarets , des cours de trapèze fixe ainsi que des stages et ateliers d’initiation. Elle présente trois autres créations (Orovela en 2005, Sorcière en 2007 et Sur un air de Guinguette en 2008). 

   Dans une recherche constante de transformation et d’appropriation de l’agrès, Le Trapèze Ivre s’affranchit de la figure traditionnelle de la trapéziste pour lui donner une réelle capacité d’expression théâtrale.

Extrait  de http://www.letrapezeivre.eu/LE_TRAPEZE_IVRE/La_compagnie_le_trapeze_ivre.html



Suite de l'article...

Lectures : 4861    Commentaires : 14     Partager



QUAND je BOIS du VIN CLAIRET (1530)

Le 22 septembre 2011 à  05:32
Rubriques : CHANSONS POPULAIRES

Ballade médiévale,  à l'éloge du bon vin :  danse et chanson. On appelle ça le Tourdion.

Le tourdion (ou tordion) est une danse de couple rapide, légèrement sautée, constituant l'un des éléments de la basse danse. En vogue en France au début du XVIe siècle, le tourdion disparaît avant la fin du siècle.

Thoinot Arbeau donne la première description complète du tourdion dans son Orchésographie publié en 1589 , le tourdion a subsisté comme chanson à boire

Source

Musique : édité par Pierre Attaignant, Premier Livre de Danceries (1530)
Texte : César Geoffray (1949) d'après des chansons à boire du XVIeme siècle

corwin.nexenservices.com/wikitrad



Suite de l'article...

Lectures : 16041    Commentaires : 12     Partager



LA PAIMPOLAISE de Théodore Botrel

Le 31 mai 2011 à  04:57
Rubriques : CHANSONS POPULAIRES

Jean-Baptiste-Théodore-Marie Botrel est un auteur-compositeur-interprète français né le 14 septembre 1868 à Dinan, mort le 26 juillet 1925 à Pont-Aven en Bretagne où il est inhumé. Il est l'auteur de La Paimpolaise. Il vécut à Saint-Méen-le-Grand au Parson, chez sa grand-mère Fanchon jusqu'à l'âge de sept ans, puis rejoignit ses parents à Paris. Originaire du pays gallo (la partie de la Bretagne où l'on parle le Gallo, une langue romane), il n'apprit le breton que sur le tard, et la quasi-totalité de son œuvre est en français. Vers l'âge de 16 ans, il fait partie d'une troupe de théâtre amateur où il fait jouer sa première pièce Le Poignard. Il commence à écrire quelques chansons et sort sa première imprimée Le petit biniou à dix-huit ans. Elle n'eut aucun succès, un autre Biniou étant déjà sorti quelques années auparavant.



Suite de l'article...

Lectures : 6063    Commentaires : 21     Partager




Page 1 de 1

1


© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES