Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 15
Les nouveaux membres : 1
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


ANGELO BRANDUARDI, L’UN DES DERNIERS TROUBADOURS


Le 20 septembre 2010 à 05:41

Rubriques : Voix d'aujourd'hui


Angelo Branduardi est un cantautore (auteur-compositeur-interprète) italien né le 12 février 1950 à Cuggiono, près de Milan.Il étudie le  violon à Gênes, au Conservatoire Niccolò Paganini, avant d'être engagé comme soliste dans l'orchestre du Conservatoire. Plus tard, la famille d'Angelo Branduardi déménage à Milan, où il rencontre le poète italien Franco Fortini.

Il suit des cours de philosophie et commence simultanément à composer des chansons. Multi-instrumentiste, il chante et il joue notamment du violon, de la guitare et du dulcimer. Branduardi enregistre son premier album Branduardi en 1974 et connaît dès la fin des années 1970 un succès phénoménal avec ses ritournelles, ses berceuses et ses danses populaires endiablées. Sa musique est généralement décrite comme une sorte de folk-rock d'influence médiévale.







Il interprète en plusieurs langues — italien, français, anglais, espagnol, langues anciennes — les textes de Serge Essenine, Federico Garcia Lorca, François d'Assise et consacre un album complet à William Butler Yeats, le grand poète irlandais.Par ailleurs Angelo Branduardi s'est associé à plusieurs reprises aux œuvres du compositeur français Alan Simon (Le petit Arthur, Excalibur la légende des celtes, Gaia)...


Musicien sans concession, il a souvent fui le devant de la scène pour écrire des musiques de films, enregistrer de la musique ancienne (œuvres de
Giorgio Mainerio) ou peindre. Éternel amateur, il est certainement un des derniers troubadours.

Scarborough Fair  chanson sur une Musique Celtique que l’on peut traduire en français de la façon suivante :

Partez-vous pour Scarborough Fair ?

Persil, sauge, romarin et thym

Parlez de moi à quelqu'un qui vit là-bas

Elle fut, un temps, mon grand amour

Qu’elle me confectionne une chemise de batiste

Persil, sauge, romarin et thym

Sans aucune aiguille ni couture

Et là, elle sera mon grand amour

Qu’elle me trouve un acre de terre

Persil, sauge, romarin et thym

Entre l’eau salée et le rivage

Et là, elle sera mon grand amour

Qu’elle le moissonne avec une faucille de cuir

Persil, sauge, romarin et thym

Et lie sa moisson d'une brassée de bruyère

Et là, elle sera mon grand amour

Allez-vous à Scarborough Fair ?

Persil, sauge, romarin et thym

Parlez de moi à celle qui vit là-bas

Qui fut, un temps, mon grand amour

 

source : traduction : Wikipédia




Thea dit :
Je viens de découvir cet artiste italien dont le timbre de voix s'accorde bien avec la musique celtique. Il s'est d'ailleurs produit sur scène avec Alan Stivell. Je sens que je vous ferai


posté il y a 492 semaine


Thea dit :
découvrir d'autres "ballades" de ce troubadour... à l'heure où Dame Lune se pare de ses beaux atours dans la Nuit.Merci à vous, amis et visiteurs inconnus, silencieux ou non.


posté il y a 492 semaine


Thea dit :
Nana Mouskouri a interprété cette chanson également.


posté il y a 492 semaine


Dany_21 dit :
C'est avec plaisir que j'ai réécouté angélo branduardi,je connaissais cet air mais.... je l'avais un peu oubliè; merci théa


posté il y a 492 semaine


Diptyque dit :
J'aimais beaucoup et je me rends compte que j'aime toujours autant, merci Théa


posté il y a 492 semaine


Thea dit :
découverte pour les uns(ou artiste sans doute occulté???par moi) redécouverte pour les autres.L'essentiel est de partager, Dany. Je continue donc mes tites recherches...bonne journée


posté il y a 492 semaine


Thea dit :
tout est bien, alors, Diptyque. C'et vrai que cette voix chante superbement le médiéval.


posté il y a 492 semaine


Thea dit :
Mon souhait le plus cher, et qui correspond à l'esprit de mon tit bateau-blog : la découverte, la redécouverte, le plaisir musical, vocal, liés à la vue également. Sources et richesses artistiques


posté il y a 492 semaine


Thea dit :
et humaines dans leur plénitude. Une écriture véritablement plurielle et passerelle en partage avec amis et visiteurs de passage ou fidèles, même si inconnus.


posté il y a 492 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES