Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 11
Les nouveaux membres : 2
Anniversaires aujourd'hui : 3

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Sanguine


Le 5 juillet 2009 à 06:03

Rubriques : Mots-miroirs


Les mots sont des miroirs qui multiplient les reflets

Voici un poème de presque 40 ans d'âge...Eh oui, déjà ! Je l'avais oublié - le temps, pas
le poème
-


Sanguine      

Eté brûle cervelle
Cuivres du soleil
Fanfares du sang
Midi enflamme ciel
Déroule ses longs anneaux le serpent
Ecaillé de poussière
Qui dévore la terre

Noms visages parents
J’oublie ceux qu’on me donne
Je ne suis personne
Quand tu m’abandonnes
Accrochée aux forges des midis chauds

Blessure d’ailes aux vantaux de la nuit
Femme en exil
Je libère l’oiseau
Venu d’on ne sait quel pays
D’on ne sait quel hiver
De brouillard et de pierre

Je cherche la clé de ma demeure
L’orage éteint les lampes
Le cercle de mes pas se rétrécit
Je cherche
Ne voulant pas mesurer mon rêve
A l’étendue de ma main

© Thea Eté 1971



Giroflee dit :
Telle l'épée plongée dans l'hiver au sortir de la forge, l'âme est bien trempée pour mesurer la vie à l'aune de ses rêves.


posté il y a 554 semaine


Jakelou dit :
c'est superbe et oui le temps passe


posté il y a 554 semaine


Prosperine dit :
toujours très beau malgré les années tu ne change pas !!!!


posté il y a 553 semaine


Thea dit :
Meri prospérine, je pense que je reste fidèle à moi-même au fil du temps.


posté il y a 551 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES