Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 7
Les nouveaux membres : 2
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


YVES MONTAND chante » RUE ST VINCENT » d’ARISTIDE BRUANT


Le 12 novembre 2010 à 06:08

Rubriques : Voix de toujours


Aristide Bruant (né Aristide Louis Armand Bruand le 6 mai 1851 à Courtenay et mort à Paris le 11 février 1925) était un chansonnier et écrivain français. Sa carrure, sa présence en scène, sa voix rauque et puissante et ses chansons populaires ont fait de lui un monument de la chanson française. Il est considéré comme un des plus grands poètes de l'argot de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle;

Il a été l'un des initiateurs d'un mouvement de la chanson française : « la
chanson réaliste » qui a perduré jusqu'aux trois quarts du XXe siècle avec notamment, comme une des dernières interprètes, Édith Piaf. Mouvement qui laisse des traces durables jusque dans la chanson française contemporaine où le texte garde une place importante.

Il repose à Subligny (Yonne)


source Wikipédia







Rue Saint-Vincent

paroles d’Aristide Bruant

 *****

Elle avait sous sa toque de martre,
sur la butte Montmartre,
un p'tit air innocent.
On l'appelait rose, elle était belle,
a' sentait bon la fleur nouvelle,
rue Saint-Vincent.

Elle avait pas connu son père,
elle avait p'us d'mère,
et depuis 1900,
a' d'meurait chez sa vieille aïeule
Où qu'a' s'élevait comme ça, toute seule,
rue Saint-Vincent.

A' travaillait déjà pour vivre
et les soirs de givre,
dans l'froid noir et glaçant,
son p'tit fichu sur les épaules,
a' rentrait par la rue des Saules,
rue Saint-Vincent.

Elle voyait dans les nuit gelées,
la nappe étoilée,
et la lune en croissant
qui brillait, blanche et fatidique
sur la p'tite croix d'la basilique,
rue Saint-Vincent.

L'été, par les chauds crépuscules,
a rencontré Jules,
qu'était si caressant,
qu'a' restait la soirée entière,
avec lui près du vieux cimetière,
rue Saint-Vincent.

Et je p'tit Jules était d'la tierce
qui soutient la gerce,
aussi l'adolescent,
voyant qu'elle marchait pantre,
d'un coup d'surin lui troua l'ventre,
rue Saint-Vincent.

Quand ils l'ont couché sur la planche,
elle était toute blanche,
même qu'en l'ensevelissant,
les croque-morts disaient qu'la pauv' gosse
était crevé l'soir de sa noce,
rue Saint-Vincent.




Thea dit :
chanson réaliste et populaire lancée par Aristide Bruant à Montmartre en 1900. Parler argot.La "tierce" de l'avant-dernier couplet signifie "la bande" à laquelle appartenait le fameux Jules. La"gerce"


posté il y a 469 semaine


Thea dit :
c 'est la gonzesse, la prostituée. N'ai pas trouvé la signification de "pantre", vais chercher.La pauvre Rose ne voulait sans doute pas se prostituer et en mourut.Ce ghenre de chansons était très


posté il y a 469 semaine


Thea dit :
prisé, on les chantait sûrement dans les rues accompagnées par le limonaire ou l'accordéon, et les gens reprenaient en choeur. On leur distribuait le texte imprimé. On en vendait encore en 45/50/55


posté il y a 469 semaine


Tiffany-rose dit :
Bien sûr je connaissais Yves Montand...mais pas du tout cette chanson. C'est toujours agréable de découvrir...Merci Thea! Bonne nuit!


posté il y a 469 semaine


Dany_21 dit :
et bien je me coucherai encore moins bête ce soir encore un homme célèbre en bourgogne!!je connaissais cette chanson chantée par yves montant!! très éouvante et toujours d'actualité *


posté il y a 469 semaine


Dany_21 dit :
je me souviens, dans un tiroir chez mes parents il y avait plein de partitions de chansons d'yves montant, tino rossi, edith piaf etc!!! mes chers frères ont tout brûlé,


posté il y a 469 semaine


Dany_21 dit :
ou vendu dans un bric à brac même mes livres!!!


posté il y a 469 semaine


Ninalily dit :
Bonjour et merci Thea,Yves est toujours ageable a écouter,bon samedi,bise.


posté il y a 469 semaine


Fleurchampetre dit :
toujours agréable à entendre Montant C'est certain , je ne connaissais pas cette chanson , merci deme la faire découvrir . . . Bon week-end


posté il y a 469 semaine


Thea dit :
tiffany, peut-êre n'es-tu pas au bout de tes découvertes...en ai plein la cale du bateau-blog des "comme ça," je pense! Comptez sur ma mémoire d'éléphant !.


posté il y a 469 semaine


Thea dit :
belle chanson pleine de tendresse sous la gouaille et l'argot. Bruant en a bcp chantées dans son cabaret. Je vs en mettrai d'autres, Dany. Celle-ci fut reprise par des tas d'interprètes, dont Renaud


posté il y a 469 semaine


Thea dit :
ah, ces partitions dont tu parles, Dany. !Moi aussi en ai vues, et j'ai aussi tout perdu pour d'autres raisons. (et je comprends ta peine quand on est victime de ces comportements si cvourants


posté il y a 469 semaine


Thea dit :
Ouii Nina, Montand peut tout chanter, a tout chanté avec talent.Là, il y a bcp de douceur dans sa voix. et aussi de tendresse.


posté il y a 469 semaine


Thea dit :
Fleur, j'espère, comme je le dis à nos amies et amis (?) vous faire découvrir d'autres chansons. Elles me reviennent par moment alors que je les avais un peu oubliées. Certaines sont croustillantes!!


posté il y a 469 semaine


Thea dit :
Bon week-end à vous tous, amis et visiteurs fidèles. Même si la pluie tambourine aux carreaux et gambille dans la rue, comme ici !


posté il y a 469 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES