Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 5
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


AVEC JACQUES BREL dans le port d’AMSTERDAM


Le 15 novembre 2010 à 07:46

Rubriques : Voix de toujours


1964 : l’année de la consécration pour le grand Jacques !  En effet il publie un album studio, son récital à l’Olympia au cours duquel il dévoile au public sa nouvelle chanson "Amsterdam" et remporte une nouvelle fois le grand prix du disque.

 







Amsterdam

de Jacques BREL



Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui chantent
Les rêves qui les hantent
Au large d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dorment
Comme des oriflammes
Le long des berges mornes


Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui meurent
Pleins de bière et de drames
Aux premières lueurs
Mais dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui naissent
Dans la chaleur épaisse
Des langueurs océanes


Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui mangent
Sur des nappes trop blanches
Des poissons ruisselants
Ils vous montrent des dents
A croquer la fortune
A décroisser la Lune
A bouffer des haubans
Et ça sent la morue
Jusque dans le coeur des frites
Que leurs grosses mains invitent
A revenir en plus
Puis se lèvent en riant
Dans un bruit de tempête
Referment leur braguette
Et sortent en rotant


Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dansent
En se frottant la panse
Sur la panse des femmes
Et ils tournent et ils dansent
Comme des soleils crachés
Dans le son déchiré
D'un accordéon rance
Ils se tordent le cou
Pour mieux s'entendre rire
Jusqu'à ce que tout à coup
L'accordéon expire
Alors le geste grave
Alors le regard fière
Ils ramènent leur batave
Jusqu'en pleine lumière


Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui boivent
Et qui boivent et reboivent
Et qui reboivent encore
Ils boivent à la santé
Des putains d'Amsterdam
De Hambourg et d'ailleurs
Enfin ils boivent aux dames
Qui leur donnent leur joli corps
Qui leur donnent leur vertu
Pour une pièce en or
Et quand ils ont bien bu
Se plantent le nez au ciel
Se mouchent dans les étoiles
Et ils pissent comme je pleure
Sur les femmes infidèles


Dans le port d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam.




Thea dit :
Brel en live, je pense. Après les chansons douceur/ tendresse, ai besoin de chansons plus fortes.Le sommeil ne vient pas, ai passé une soirée éblouissante dont je vous parlerai..Surprise!


posté il y a 484 semaine


Tiffany-rose dit :
Oh oh...tu m'intrigues!!! Tu as assisté à un beau spectacle, peut-être.. ...bon, j'ai hâte de savoir; je viendrai aux nouvelles! Merci pour ce petit moment passé avec les marins du port d'Amsterdam


posté il y a 484 semaine


Tiffany-rose dit :
J'espère que tu trouveras le sommeil bientôt...déjà 2 heures chez-toi...bonne nuit!


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
je n'arrive pas à dormir, suis donc passée par ici. Ah la la !mais je ne repasserai par là avant la matinée de mercredi!ca me fatigue , je dois récupérer m'dame


posté il y a 484 semaine


Fleurchampetre dit :
Trop tard ou trop tôt? e suis là dans la nuit et sans sommeil .Je n'ai pas fait la fête même si c'était jour d jour.Brel qui m'enchante toujours,de par la véhémence et la profondeur de ses mot,sa voix


posté il y a 484 semaine


Diptyque dit :
Brel en poésie, c'est pour moi comme Brueghel l'Ancien en peinture: aussi fort, aussi violent, aussi dur, aussi intense et aussi pathéthique! Quand j'ai vraiment un gros cafard, mon ami c'est lui!


posté il y a 484 semaine


Dany_21 dit :
eh bé les filles,difficile de trouver le sommeil? Je suis rentrée d'une conférence vers 23h couchée vers 24H et dormi jusqu'à 6h! incontournable jacques brel


posté il y a 484 semaine


Dany_21 dit :
j'ai eu la chance de le voir à paris dans "l'homme de la mancha"bonne journée théa !!


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
bonjour Fleur, mes nuits son courtes ou découpées par tranches (lOL)Brel m'a permis de pimenter ces heures-là avec les marins du port d'Amsterdam; ne suis jamais loin des gars de la marine!


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
ben voilà, Diptyque, Brel est là, avec sa puissance, ses mots à l'emporte-pièce, ses textes coups de poing; J'ame ta comparaison avec Breughel l'Ancien. Même force verbale que picturale.


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
suis rentrée à minuit 1/2, Dany, par le dernier tramway, et pas moyen de dormir !Aurais pu rester + tard, vs comprendrez pourquoi ds la journée, surveillezs le blog(lol)


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
je n'ai jamais eu la chance de le voir sur scène mais bon sang, comme ça m'aurait plu ! Bonne journée toutes et tous ! Ici soleil timide et nuages


posté il y a 484 semaine


Fleurchampetre dit :
Brel apaise nos insomnies heureusement ...Dans la nuit j'ai même manger pas mal de lettres dans mes écrits,je pense me faire comprendre,de toute façon entre mes fautes et celles de mon étouderie ...


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
Fleur, j'ai écrit, j'écris la nuit, mais je ne mets jamais mes écrits ici.Risque de plagiats. Je ferai un blog, ailleurs, pour mes mots, et ils sont légions LOL . A + tard.Vous réserve jolie surprise


posté il y a 484 semaine


Fleurchampetre dit :
Je suis étourdie,j'écris vite,de plus le français n'étant que ma deuxième langue je dois parfois réfléchir à la conjugaison des verbe."Pas facile mais belle"la langue du beau pays de France,je l'aime!


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
et tu as raison, c'et une belle langue, d'une grande élégance mais que d'aucuns, en ce moment sont en train de démolir au nom d'un soi-disant modernisme, hélas ! ca me révolte.


posté il y a 484 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES