Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 21
Les nouveaux membres : 1
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


CAMILLE CLAUDEL, FEMME DECHIREE & ARTISTE SCULPTEUR


Le 17 novembre 2010 à 05:01

Rubriques : Sculpteurs


"Un front superbe, surplombant des yeux magnifiques, de ce rare bleu si rare à rencontrer ailleurs que dans les romans", dira d’elle son frère Paul célèbre écrivain,  en 1951.


 Artiste sensuelle qui érotisa la matière. Volupté des corps tout en courbes.

L'aspect le plus profondément originale de l'oeuvre de Camille se situera à l'aube du nouveau siècle, quand elle adoptera un nouveau style issu du japonisme alors en vogue et profondément ancré dans l'Art nouveau (Les Causeuses, 1897, et la Vague, 1900). Utilisant l'onyx, matériau rare, elle fondera ses compositions sur d'élégants jeux de courbes.

L’une de ses œuvres majeures : « La  Valse »,- dont Jules Renard dira : "Et ce groupe de la Valse où le couple semble vouloir se coucher et finir la danse par l'amour »

 







Camille( 8 Décembre 1864, 19 octobre 1943) est rapidement sûre de sa vocation. Elle s'établit alors à Paris en 1881. Deux années plus tard, elle rencontre Rodin, devient successivement son élève puis sa maîtresse. Relation passionnelle qui se détériore lorsqu'elle comprend qu'elle ne deviendra jamais sa femme, évincée par Rose Beuret. Les deux artistes s'influençaient réciproquement, cependant les oeuvres de Camille Claudel acquièrent paradoxalement un nouveau souffle au moment de cette rupture. Au tournant du siècle, elle s'inspire du japonisme, alors en vogue, pour réaliser d'élégants jeux de courbes à partir de l'onyx, matériau rare. Elle avait déjà exercé son talent sur le plâtre, le bronze et le marbre. Toutefois, la folie guette et la plasticienne sombre peu à peu dans la paranoïa. Elle est alors internée pendant trente ans.

 

(…)Dès les mois qui suivent son internement, celui-ci est condamné par les admirateurs de Camille Claudel, qui y voient un « crime clérical ». Ainsi, le journal l'Avenir de l'Aisne publie le 19 septembre 1913 une tribune s'indignant de ce qu'« en plein travail, en pleine possession de son beau talent et de toutes ses facultés intellectuelles, des hommes [soient] venus chez elle, l'ont jetée brutalement dans une voiture malgré ses protestations indignées, et, depuis ce jour, cette grande artiste est enfermée dans une maison de fous ». Une campagne de presse est alors lancée contre la « séquestration légale », accusant en particulier la famille de Camille Claudel de vouloir s'en débarrasser et demandant l'abrogation de la loi du 30 juin 1838 sur les aliénés.


Bouleversé, Rodin tentera de faire en sorte d'améliorer le sort de Camille, sans grand succès : il décède en novembre 1917.

 

Ses chefs-d'oeuvre les plus représentatifs - 'L' Age mûr', 'Les Causeuses', ou encore 'La Vague'  sont actuellement regroupés dans l'ancienne maison de Rodin.

(…) 

Elle meurt le 19 octobre 1943 d'un ictus apoplectique vraisemblablement par suite de la malnutrition sévissant à l'hôpital à l'âge de 78 ans. Elle est inhumée quelques jours plus tard au cimetière de Montfavet, accompagnée du personnel de l'hôpital, puis ses restes seront transférés dans une fosse commune, son corps n'ayant pas été réclamé par ses proches.

 

sources wikipédia et  EVENE & www.insecula.com/contact/A008539.html

 




Thea dit :
Ce qui me choque profondément c'est que son corps n'ait pas été réclamé par sa famille alors que son frère Paul, grand écrivain(chrétien!!) est dcd, lui, en 1955..Familles, que de déchirements !


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
Elle se différencie de l'influence de Rodin car"la conception assymétrique et déséquilibrée des sculptures de Camille Claudel notamment dans toutes ses oeuvres de nature autobiographique :


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
" La suppliante", "La Valse", l'Age Mur" sont extrêmement représentatives de ce déséquilibre qui attire, qui envoûte le regard du spectateur, mais qui traduit le déchirement intérieur de l'artiste."


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
(extrait de :www.lemondedesarts.com/DossierClaudel.) Pour résumer japprécie cette femme sensible & déchiréequi serait sans doute davantage reconnue aujourd'hui en tant qu'artiste.


posté il y a 484 semaine


Tiffany-rose dit :
C'est merveilleux Thea....la vidéo et la musique; je suis enchantée par tant de beauté...merci pour ce cadeau! Bonne nuit!


posté il y a 484 semaine


Fleurchampetre dit :
Très joli en effet.Camille avait le don pour les formes rondes,expressive.Grande d'ans l'art de la sculpture,elle a du faire de l'ombre au monde masculin il fallait donc l'enfermer.Courant à l'époque!


posté il y a 484 semaine


Dany_21 dit :
oui là je n'ai rien à ajouter aux commentaires, tant de beauté,mais ce qui me choque aussi qu'elle n'est pas de sépulture digne de son rang elle mérite bien une place


posté il y a 484 semaine


Dany_21 dit :
"au père lachaise " ou sont tous les "grands" ah la famille


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
merci Tiffa. J'ai cherché la vidéo lui correspondant le mieux, il y en a plusieurs, difficile de choisir :ni trop long ni trop court. La musique m'a guidée.Bonne journée à toi !


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
Je pense comme toi, Fleur, elle faisait de l'ombre peut-être au grand Rodin ???Combien d'artistes femmes furent ainsi muselées ! Je pense que je vais parler d'elles. Artistes d'ici et d'ailleurs.


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
Ah oui, c'est choquant, Dany ! L 'évincer jusqu'à ne pas réclamer son corps. C'est horrible de la part de la famille, et quelle famille !!C 'est la faire mourir deux fois.J'avoue ma révolte.


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
photo en bas à gauche :C.Claudel ds son atelier. Et dernière photo,à la fin de sa vie, je suppose???


posté il y a 484 semaine


Diptyque dit :
Artiste "magnifique" et tellement injustement torturée et oubliée! Merci Théa


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
oui Diptyque, injustement...J'aime son regard sur la 1ère photo. C'est un regard qui "voit" loin, bien au-delà des apparences.Un regard rempli d'interrogations, profond.


posté il y a 484 semaine


Tiffany-rose dit :
Je suis revenue écouter et regarder...ma première pièce musicale de la journée...Bonne journée Thea!


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
C'est un bel hommage que tu rends à cette artiste, Tiffa, en écoutant et admirant quelques oeuvres d'elle. Merci de ta seconde visite !


posté il y a 484 semaine


franja dit :
A cette époque là - les femmes fussent elles artistes dans l'âme - n'étaient pas vraiment reconnues - et puis "la religion" pour sa famille c'était la honte - elle était "la maitresse" de Rodin -


posté il y a 483 semaine


franja dit :
Dans les années 50 - je me souviens - étant fille de divorcés - et bien à l'école - la maitresse disait "Melle vous n'avez qu'une seule signature sur votre cahier"


posté il y a 483 semaine


Thea dit :
bien sûr, franja, toute une époque de pudibonderie qui a perduré; la preuve, avec ce que tu écris ensuite.Ds les années 50, interdiction pr les enfants des écoles cathos de parler avec ceux de la


posté il y a 483 semaine


Thea dit :
laïque et, pour la Communion Solennelle, ceux-ci étaient placés au fond de l 'église, derrière ceux des écoles chrétiennes. Vraiment honteux !


posté il y a 483 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES