Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 12
Les nouveaux membres : 2
Anniversaires aujourd'hui : 3

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


En piste avec LE CIRQUE de DIDIER EUZET !


Le 6 mai 2011 à 04:45

Rubriques : Voix d'aujourd'hui


Didier EUZET est né dans les contreforts des Cévennes  en 1949.(…)  A la maison, il y a le vieux piano Pleyel de son arrière Grand Père, compositeur Sétois bien connu, et, depuis toujours, Didier y laisse traîner ses rêves musicaux improvisés... Mais dans les années sixties... un piano c’est beaucoup trop rétrograde... beaucoup trop démodé... (…)

En 1963, c'est le déclic... il fait la connaissance de Jacques Brel, venu se produire à Bédarieux pour la kermesse annuelle organisée par son père(…) Il n'a plus qu'une seule idée en tête : monter sur les planches !
A quinze ans, alors que les Chats Sauvages, les Chaussettes Noires et autre Gene Vincent font "ronfler" les hit parades... Didier se fabrique une guitare électrique qu'il branche sur l'entrée pick-up du vieux poste à lampes familial. La guitare électrique est vite remplacée par une guitare "espagnole" qui lui permet de composer ses premières chansons. Sa notoriété naissante lui permet de rejoindre un groupe local "Les Frêres Salvador", ou il se produit d'abord à la guitare puis aux claviers, aux côté de Jacques Bessot, alors fraîchement sorti du conservatoire de Montpellier, et qui deviendra par la suite l'un des meilleurs trompettiste de studios parisiens... c'est l'apprentissage des planches... Didier écrit ses premiers arrangements musicaux...







Au bout de quelques mois, alors que Didier a tout juste dix huit ans... le chef d'orchestre René Coll lui demande de rejoindre son groupe. L'aventure Coll durera presque 20 ans. Didier y apprendra la scène, le contact avec le public, la longueur des nuits blanches...

Nous sommes en 1973, lors d'une soirée avec Mike Shanon, ancien chanteur des Chats Sauvages qui est alors le chanteur vedette du groupe René Coll,  Didier se trouve avec un invité surprise de marque, Hector Kalfon, le Chopin du Twist des années sixties, qui le remarque tout de suite, et lui fait enregistrer chez EMI Pathé son premier single: "Un jardinier sans amour..." c'est Boris Bergman qui en écrit les textes... Malheureusement, ce 45 tours reste dans les cartons de la maison qui le produisait...


Et puis, en 1978, c'est l'aventure Sardou. L'orchestre René Coll accompagne le chanteur pendant 7 ans..(…) C'est le monde du Show-biz des années 80, des tournées à travers la France. Les légendaires émissions de TV; « Numéros Un » de Pierre et Maritie Carpentier (Didier y enregistre les voix 'OFF' pour que les artistes invités puissent apprendre leurs chansons inédites)


(…) Dans les coulisses de ce Show-Biz des années 80, Didier côtoie Jacques Revaux, Pierre Delanoé,, Catherine Lara, Barbara, Yves Montand, etc. ... il acquiert à leur côté un professionnalisme fait de modestie et de rigueur, recette qu'il emploie toujours aujourd'hui... Dans les coulisses, il compose des titres forts en mélodies et en thèmes...
Et puis, début 1985., c'est la rupture avec René Coll, l'overdose de « musique alimentaire » ... Didier décide alors de tout larguer, et de s'expatrier en Afrique... un continent ou son Père avait vécu, et qui l'a toujours attiré. Dakar, Conakry, Abidjan et de courts séjours dans une quinzaine de pays d'Afrique de l'Ouest qui imprègnent tout son monde musical. Il travaille dans les télécommunications (pour y rester) presque vingt ans, y joue du Piano-Jazz au Jam's d'Abidjan., collabore avec Bocana Maïga arrangeur et producteur de la majorité des productions de qualité du continent. Didier y refait sa vie en rencontrant la « Femme de ses rêves » Suzanne-Claire....
 

Mais l'histoire le poursuit... Retour précipité de Côte d'Ivoire il s'installe sur la Côte d'Azur ... Il s'y trouve confronté à un tas de situations nouvelles qui n'existaient pas avant qu'il s'expatrie. La France, sa chère France a changé : il est un Senior maintenant, et la France n'aime pas les Seniors...


(…) Didier se cherche, le marché de l 'emploi est fermé, c’est un Senior,  jeune, mais Senior ! et il ne baissera pas les bras !!! Il se remet donc à composer, fort de toutes ses expériences.


 « Le vécu s'est toujours mieux que la fiction... il y a tant de gens qui racontent n'importe quoi ! » dit-il à ses amis... ses nombreux amis, qui avec sa femme Suzanne-Claire et sa fille Prunelle l'ont enfin convaincu en 2007 de faire un come-back et de remonter sur les planches...


extraits de : www.soundclick.com/bands/default.cfm?bandID




Thea dit :
Ca a du ressort, les Seniors, quand ça reprend du service ! Ca cpnnaît la vie, les Seniors ! Ca connaît "le cirque de la vie" et ça ne baisse pas les bras,comme cet artiste nous le dit avec simplicité


posté il y a 459 semaine


Thea dit :
Photo 4: Le Cirque, peinture de Chagall. / Didier Euzet , que je viens de découvrir,écrit de belles chansons; Je vous en réserve une, que j'aime bcp, pour demain. Allez, en piste les Seniors!


posté il y a 459 semaine


Ninalily dit :
Merveilleuses images thea,un grand merci,je rêverai plus loin cette nuit,je serai sur les routes...a demain...


posté il y a 459 semaine


Thea dit :
oui Nina, ça nous met des semelles de vent ! on part sur les routes, on applaudit les acrobates, les clowns et les dompteurs, on vit en couleurs et en musique, on apprécie chaque moment, on rit.


posté il y a 459 semaine


Sarayu dit :
Superbe Thea ...voyage dans le temps ,les petits cirques qui passaient par chez moi ,on pouvait donner un coup de main a tout installer ..souvenirs souvenirs


posté il y a 459 semaine


Thea dit :
Tout à fait Sarayu ! ils s'installaient sur la place devant chez nous et nous rôdions, curieux, donnant effectivement un coup de mains, fascinés par les roulottes, les chevaux, les lions, les clowns


posté il y a 459 semaine


Thea dit :
le acrobates. Parfois on gagnait ainsi une place gratuite. Quel bonheur tout simple alors ! Que de "voyages" et de "rêves" sont nés ainsi sur les gradins autour de la piste !Ns les trouvions beaux


posté il y a 459 semaine


Thea dit :
ces petits cirques modestes... Souvenirs souvenirs de la parade, des flonflons, des chevaux et de tous ces artistes en habits colorés.


posté il y a 459 semaine


Thea dit :
dans la foulée je mets une autre chanson, bien différente, de cet artiste !


posté il y a 459 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES