Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 11
Les nouveaux membres : 1
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


ALAIN BASHUNG : " Comme un Légo " de Gérard MANSET


Le 16 mai 2011 à 05:19

Rubriques : Voix de toujours


Alain Bashung(1947/2009) mère d'origine bretonne, ouvrière dans une usine de caoutchouc de Boulogne-Billancourt, père algérien kabyle, qu'il n'a jamais connu. Sa mère s'étant remariée à un boulanger, Alain Bashung est envoyé, à l'âge d'un an, dans les environs de Strasbourg, à Wingersheim, chez les parents de ce beau-père. Il passe ainsi son enfance à la campagne dans un milieu plutôt conservateur, avec une grand-mère qui ne parle que l'alsacien Il découvre la musique, notamment le Mahagony de Kurt Weill, et grâce à la pratique d'un harmonica Rosebud qu'il reçoit pour ses cinq ans Il est en outre enfant de chœur à Wingersheim, où il pratique aussi le basket-ball et le cyclisme.(wikipédia)

Après un BTS de comptabilité, Alain Bashung fait un stage chez Rhône-Poulenc. Mais là, le déclic se produit ! Il comprend qu'il fait fausse route et décide de se consacrer uniquement à la musique. Il a 20 ans lorsqu'il fait ses premiers enregistrements sous le nom d'emprunt de David Bergen. ( Evene)







Mais il lui faut patienter longuement avant que les années 1980 ne le révèlent. 'Vertige de l'amour' reçoit le disque d'or, le prix Charles Trenet et celui de la Sacem. Alain Bashung se positionne d'emblée comme un auteur qui a le sens de la formule, et aussi celui de l'humour. Serge Gainsbourg est séduit et il lui offre les textes de son album 'Play blessures'. 'Osez Joséphine', en 1991, le consacre. Le chanteur est étiqueté 'rockeur intello'. Ce qui est certain, c'est qu'Alain Bashung est parvenu à imposer une démarche artistique atypique articulée autour d'une musique rock sophistiquée et d'une écriture exigeante. Tous ses albums touchent un large public, en particulier, 'Fantaisie militaire' en 1999, avec son titre phare 'La Nuit je mens'. L'artiste met, en parallèle, ses postures énigmatiques au service du cinéma. Il donne la réplique à Fanny Ardant dans 'Rien que des mensonges', et apparaît au total dans une douzaine de films dont 'Mon père, ma mère, mes frères et mes soeurs', 'Je veux tout' ou encore 'Le P'tit Curieux'. Touché par un cancer, il meurt le 14 mars 2009. Deux semaines plus tôt à peine, son album 'Bleu pétrole' lui avait permis de remporter trois Victoires de la musique, et, par la même occasion, de se produire une dernière fois sur la scène du Zénith.

Evene

 

Comme un légo

Chanson composée par Gérard Manset pour Alain Bashung. Interprétée par Manset dans l'album "Manitoba ne répond plus"


C'est un grand terrain de nulle part
Avec de belles poignées d'argent
La lunette d'un microscope
Et tous ces petits êtres qui courent
Car chacun vaque à son destin
Petits ou grands
Comme durant les siècles égyptiens
Péniblement
Porter mille fois son poids sur lui
Dans la chaleur et dans le vent
Dans le soleil ou dans la nuit
Voyez-vous ces êtres vivants
Voyez-vous ces êtres vivants
Voyez-vous ces êtres vivants

Quelqu'un a inventé ce jeu
Terrible, cruel, captivant
Les maisons, les lacs, les continents
Comme un Lego avec du vent
La faiblesse des tout-puissants
Comme un Lego avec du sang
Force décuplée des perdants
Comme un Lego avec des dents
Comme un Lego avec des mains
Comme un Lego

Voyez-vous tous ces humains
Danser ensemble à se donner la main
S'embrasser dans le noir à cheveux blonds
À ne pas voir demain comme ils seront
Les capitales sont toutes les mêmes devenues
Facettes d'un même miroir
Vêtues d'acier, vêtues de noir
Comme un Lego mais sans mémoire
Comme un Lego mais sans mémoire
Comme un Lego

Facettes d'un même miroir
Vêtues d'acier, vêtues de noir
Comme un Lego mais sans mémoire
Comme un Lego mais sans mémoire
Comme un Lego

Pourquoi ne me réponds-tu jamais
De ta retraite sous ton arbre
Depuis ce manguier de plus de dix mille pages
A balancer seul dans une cage
A voir le monde de si haut
Comme un insecte mais sur le dos
Comme un insecte mais sur le dos
Comme un insecte

C'est un grand terrain de nulle part
A la lunette d'un microscope
On regarde, on regarde, on regarde dedans
On voit de toutes petites choses qui luisent
Ce sont des gens dans des chemises
Comme durant les siècles de la longue nuit
Dans le silence ou dans le bruit
Dans le silence ou dans le bruit
Dans le silence




Thea dit :
Une déchirure certaine ds cet artiste dont la voix ressemble à celle de Manset qui lui a écrit cette chanson. 3 victoires de la Musique puis, deux semaines + tard, le départ."Ns sommes de petites


posté il y a 458 semaine


Thea dit :
choses qui luisent (...)Dans le silence ou dans le bruit/Dans le silence"... où seul le ressac de l'Océan nous restitue sa voix.Emouvant. Dans la nuit,paroles & musique sont fortes & belles.


posté il y a 458 semaine


Sarayu dit :
Bonjour Thea ,elle est trop belle cette chanson ,


posté il y a 458 semaine


Thea dit :
Merci Sarayu, je l'ai écoutée plusieurs fois et j'ai mis les paroles car je trouvais que c'était important de les avoir sous les yeux en même temps pour mieuxs se pénétrer du texte.


posté il y a 458 semaine


Thea dit :
Alain Bashung est tout de même un sacré artiste, un homme avec sa sensibilité et ses blessures à fleur de peau.


posté il y a 458 semaine


Thea dit :
il y a bcp de personnes qui aiment cet artiste trop tôt disparu lui aussi.


posté il y a 458 semaine


Thea dit :
Je remercie les amis et visiteurs qui, ne pouvant mettre de commentaires, me le disent en privé. Notre ami Alaouet passera peut-être par là???


posté il y a 458 semaine


Giorgino dit :
...merci Théa...


posté il y a 458 semaine


Thea dit :
Giorgino, j'ai un DVD Bataclan 03/la tournée des grands espaces. Il y a des chansons vaiment fortes ! heureusemenr qu'il y a ces ces enregistrements des artistes, ils vivent encore en nous. (8


posté il y a 458 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES