Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 24
Les nouveaux membres : 1
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


AMERINDIENS : Lettre du Chef Seattle en 1854


Le 21 mai 2011 à 06:38

Rubriques : Musiques du Monde


Le terme Amérindiens désigne les premiers occupants du continent américain et leurs descendants.

Lettre du Chef Seattle 1854.... (Seattle ou Sealth (vers 1786 - 1866) fut un chef amérindien de la tribu des Duwamish connu pour un discours adressé au gouverneur Isaac M. Stevens en 1854.

Comment pouvez-vous acheter le ciel, la terre ?

"Chaque aiguille de pin luisante, chaque rive sableuse, chaque lambeau de brume dans les bois sombres, chaque clairière et chaque bourdonnement d'insecte sont sacrés dans le souvenir et l'expérience de mon peuple. La sève qui coule dans les arbres transporte les souvenirs de l'homme rouge.

Les morts des hommes blancs oublient le pays de leur naissance lorsqu'ils vont se promener parmi les étoiles. Nos morts n'oublient jamais cette terre magnifique, car elle est la mère de l'homme rouge. Nous sommes une partie de la terre, et elle fait partie de nous. Les fleurs parfumées sont nos sœurs ; le cerf, le cheval, le grand aigle, ce sont nos frères. Les crêtes rocheuses, les sucs dans les prés, la chaleur du poney, et l'homme, tous appartiennent à la même famille.







Cette eau scintillante qui coule dans les ruisseaux et les rivières n'est pas seulement de l'eau mais le sang de nos ancêtres. Si nous vous vendons de la terre, vous devez vous rappeler qu'elle est sacrée et que chaque reflet spectral dans l'eau claire des lacs parle d'événements et de souvenirs de la vie de mon peuple. Le murmure de l'eau est la voix du père de mon père. Les rivières sont nos frères, elles étanchent notre soif. Les rivières portent nos canoës, et nourrissent nos enfants.

 Si nous vous vendons notre terre, vous devez désormais vous rappeler, et l'enseigner à vos enfants, que les rivières sont nos frères et les vôtres, et vous devez désormais montrer pour les rivières la tendresse que vous montreriez pour un frère.Nous savons que l'homme blanc ne comprend pas nos mœurs. Une parcelle de terre ressemble pour lui à la suivante, car c'est un étranger qui arrive dans la nuit et prend à la terre ce dont il a besoin. La terre n'est pas son frère, mais son ennemi, et lorsqu'il l'a conquise, il va plus loin. Il abandonne la tombe de ses aïeux, et cela ne le tracasse pas. Il enlève la terre à ses enfants et cela ne le tracasse pas. La tombe de ses aïeux et le patrimoine de ses enfants tombent dans l'oubli. Il traite sa mère, la terre, et son frère, le ciel, comme des choses à acheter, piller, vendre comme les moutons ou les perles brillantes. Son appétit dévorera la terre et ne laissera derrière lui qu'un désert.

Il n'y a pas d'endroit paisible dans les villes de l'homme blanc. Pas d'endroit pour entendre les feuilles se dérouler au printemps, ou le froissement des ailes d'un insecte. Mais peut-être est-ce parce que je suis un sauvage et ne comprends pas. Le vacarme semble seulement insulter les oreilles. Et quel intérêt y a-t-il à vivre si l'homme ne peut entendre le cri solitaire de l'engoulevent ou les palabres des grenouilles autour d'un étang la nuit ? Je suis un homme rouge et ne comprends pas. L'Indien préfère le son doux du vent s'élançant au-dessus de la face d'un étang, et l'odeur du vent lui-même, lavé par la pluie de midi, ou parfumé par le pin pignon.L'air est précieux à l'homme rouge, car toutes choses partagent le même souffle.La bête, l'arbre, l'homme. Ils partagent tous le même souffle."


source youtube




Thea dit :
Photo 1) le chef Seattle, auteur du discours adressé en 1854 au gouverneur Isaac M. Stevens,Commissaire aux affaires indiennes. Des extraits nous seraient parvenus mais cette lettre est sujette à


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
controverses et je la mets en ligne sous toute réserve. Quoi qu'il en soit, Seattle était "un homme riche d'une certaine éloquence, un homme dont les opinions avaient plus de poids que celle d'autres


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
membres de sa tribu », plutôt qu'un chef héréditaire "Seattle était exceptionnel en ce qu'il se distingua en tant que guerrier, mais qu'il fut d'abord en temps de paix un négociateur " (wikipédia)


posté il y a 457 semaine


Dany_21 dit :
je vais le réentendre tout à l'heure , car le tel a sonné et c'était mon ami, il a entendu cette magnifique musique! je lui ferai écouté demain et lire la lettre, lui est près de la nature aussi!!


posté il y a 457 semaine


Dany_21 dit :
merci théa de cette vidéo!! bon dimanche à toi


posté il y a 457 semaine


Sarayu dit :
Bonjour Thea ,merveilleuse lettre ,elle devrait être apprise dans les écoles ,pauvre peuple ....maintenant c est le pouvoir ,l argent, le reste peut bien être piétiné ,empoisonné je prefere regarder


posté il y a 457 semaine


Sarayu dit :
les mésanges dans mon jardin que de palabrer sur DSK et compagnie , Cette lettre est remplie de sagesse


posté il y a 457 semaine


Sarayu dit :
Pour nous Amérindiens... Nos Valeurs... C'est Gaïa notre Mère la Terre... Elle est Sacrée... Car l'Esprit de nos Ancêtres... C'est notre Culture... C'est notre Liberté... C'est notre Source de Vie... Et ça n'a pas de PRIX .


posté il y a 457 semaine


Phatrist dit :
magnifique sujet comme toujours et vidéo extraordinaire de beauté et de sensibilité vraiment un tres bon choix merci de nous faire partager tes découvertes....que du bonheur!!!!


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
oui Dany, la vidéo est un peu longue, mais elle en vaut la peine. Belles images et musique en pleine harmonie ave le thème et le peuple Amérindien. Une leçon pour les humains qui martyrisent la Terre


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
où ils vivent et qui les fait vivre. A ne pas la respetcer, ils provoquent ses colères(cf les inondations, sésismes de toutes sortes) . Bn dimanche, bon concert.


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
Oui Sarayu, on devrait apprendre cette lettre ds les école; Mais les écoles, aujourdh'ui, font prendre conscience de ce respect de la Nature, de Gaïa, aux enfants.Ils y sont sensibles.


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
Terre-Mère, avec ses fruits, ses eaux, ses richesses si belles...que l'homme blanc, conquérant, a détruit sans vergogne. Les Amérindiens ont une approche plus sacrée disons de sa valeur inestimable


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
Pour eux, qui vivent en symbiose avec les 4 éléments, elle est offrande et ils sont liés avec elle comme elle avec eux.Seulement nous sommes en train de les détruire à petit feu :alcool, drogue


posté il y a 457 semaine


Nusch dit :
Bon dimanche, Thea ! Je ne suis pas très présente en ce moment mais je pense à toi, comme tu le sais. J'évolue entre des épreuves d'examens à soutenir et la lecture de ton si beau livre.


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
Merci de ta visite, Phatrist. J'ai tjrs été proche de ce peuple et de sa philosophie "sacrée" de la vie sous toutes ses formes. Mes chemins intuitifs et youtubiens me conduisent par la main!


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
Merci Nush, je suis sensible à ta visite et à tes mots. C'est tout cadeau !Bonne lecture. Cette nuit ou la suivante, surprise pour toi à bord du bateau-blog..chuuut Je peaufine


posté il y a 457 semaine


Nusch dit :
Je m'y sens si bien que j'ai peur de le terminer... sourire... Heureusement, je pourrai te retrouver dans tes autres publications... Je t'envoie de jolies pensées de Mai...


posté il y a 457 semaine


Ninalily dit :
Que du bonheur,Merci Thea,nos amis ont tout écrit,je suis d'accord avec eux. Bon dimanche....


posté il y a 457 semaine


Summertime dit :
paroles de sage apaisantes sur une musique planante. Elles évoquent en une rêverie mélancolique, l'époque où les Amérindiens vivaient en symbiose et dans une paix totale avec la nature


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
merci de ta visite, fidèle Nina. A plus tard, ici, ailleurs (sourires)dans la bonne humeur, toujours.


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
Summer, à cette époque-là, oui car aujourd'hui, ils sont victimes de cette maladie gangrène appelée "civilisation" qui les décime à petit feu.Puissent-ils retrouver dès qu'ils le peuvent


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
cette symbiose parrfaite avec la nature, cette grande paix de l'âme avec tout ce qui vit et dont nous faisons partie, molécules parmi les molécules.


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
Nusch, quel plaisir que ce partage dont tu me parles... mais je suis (de suivre) et suis(être) le et dans mon chemin d'édriture aux multiples facettes.Si pas de taches domestiques serai +efficace


posté il y a 457 semaine


Giorgino dit :
...merci Théa...


posté il y a 457 semaine


Thea dit :
Ah GG, mon petit doigt ne me trompe pas, tu vois, il devine que tu es un fervent du peuple Amérindien.


posté il y a 457 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES