Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 22
Les nouveaux membres : 1
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


De NANTES à TIBLISI avec GEORGIAN DANCE


Le 9 septembre 2011 à 04:37

Rubriques : DANSES DU MONDE


Tbilissi est la plus grande ville et la capitale de la République de Géorgie. S'étendant sur les rives de la rivière Mtkvari, son nom dérive de l'ancien géorgien Tp'ilisi. Appelée traditionnellement Tiflis dans la plupart des langues (la terminaison -i est une marque de la langue géorgienne) (wikipédia),

 

Le pont de Tiblisi, enjambe la Loire à Nantes. Ce nom me parlait  des ailleurs  et j’ai appris les 30 ans de jumelage Nantes/Tiblisi, ainsi que les échanges entre nos deux pays comme avec Sarrebruck depuis 1979.

 

"En 1990,  la société géorgienne État Dance est consacrée le "Meilleur spectacle de l'année » sur Broadway.La Géorgie est connue de beaucoup comme la Californie de l'Union soviétique, en raison de ses terres riches et fertiles, de ses vallées ensoleillées, de ses forêts majestueuses et, non des moindres, de son excellent vin !  Cette terre poétique s'exprime dans de nombreuses ballades, poèmes, chansons et danses.

Les visiteurs sont souvent surpris quand ils arrivent en Géorgie tant ils ressentent  la diversité de son paysage et de sa culture. C’est un pays attirant.







La beauté et l'originalité des danses folkloriques géorgiennes tiennent à leur interprétation des aspects variés de la vie géorgienne : rituel et cérémonial, travail, jeu et danses comiques.


L'avènement du christianisme en Géorgie au cours de la première moitié du 4ème siècle et, en même temps, la survie du paganisme dans certains districts de montagne reculées ont également eu une influence sur les Danses folkloriques géorgiennes.


Dans la forme, les danses géorgiennes sont divisées en solo, en couple et en groupe. Chaque danseur est subordonné aux exigences d'un plan commun et à son expression dans la danse. Dans le même temps les artistes ne perdent pas leur individualité, ce qui exige force, agilité, et distance entre les partenaires...


La femme n'essaie jamais d'attirer ouvertement l'attention de ses partenaires dans la danse - comme si elle ne souhaitait pas être remarquée par eux. Elle semble ignorer les tendres sentiments de son partenaire par le maintien d'une attitude de distance et de prise de conscience de sa beauté.  Mais dans les nouvelles danses folkloriques qui ont été créés au cours des 20 ou 30 dernières années, un changement a été remarqué dans la configuration de danses des femmes. Elles ont acquis plus de vivacité,  d'audace et l'énergie dans les mouvements sans porter atteinte, toutefois, à la rigueur de conduite traditionnel du danseur.

Les danseurs peuvent se vanter d'une technique très originale. Contrairement aux autres danseurs dans le monde, ils dansent sur leurs orteils et sans l'aide de «bloquer» les chaussures. Dans les danses des femmes, contrairement au ballet classique, la danse sur pointes est inconnue."

 

 

site : When The Georgians Dance traduction Google (revue et corrigée par mes soins)





Thea dit :
Je me permets de remettre cette vidéo en ligne (la 1ère fois en janV/fév.) car je la trouve vraiment belle !Admirez la grâce et le talent des jeunes danseurs,la dextérité des + grands, la fluidité


posté il y a 441 semaine


Thea dit :
des femmes qui semblent glisser sur le sol ! Photos 2)au loin, le pont Tbilisi sur la Loire- 5)les fameuses bottes sans "bloqueurs". Les danseurs évoluent donc sur leurs orteils !Travail,persévérance


posté il y a 441 semaine


Beryl dit :
J'ai adoré, Thea ! Ce style de chorégraphie est original, et superbement cadencé. Un beau spectacle pour commencer la journée, Merci !!!


posté il y a 441 semaine


Danydijon dit :
merci théa.............magnifique...de quoi nous donner " du peps pour la journée.... à la foire gastronomique de dijon un pays est l'invité, et souvent un pays de l'est, j'aime beaucoup leurs danses


posté il y a 441 semaine


Thea dit :
je suis une passionnée des danses et des chants des pays slaves. Et j'ai eu l'occasion d'admirer certaines danses, d'écouter certaines voix de steppes et de toundras.Bonne jrnée Béryl


posté il y a 441 semaine


Thea dit :
comme tu dis, Dany, " de quoi nous donner du peps pr la jrnée !" Je n'en finis pas de les admirer, ça me transporte si loin, si haut.. A plus tard.


posté il y a 441 semaine


Nusch dit :
Superbe ! ... Le buste des danseurs est quasiment immobile, presque dissocié du mouvement des jambes... Merci Thea !


posté il y a 441 semaine


Thea dit :
en effet, Nusch, c'est impressionnant ! Je ne me lasse pas de regarder ces danses particulières qui parlent de la vie quotidienne en Géorgie.Des échanges existent peut-être entre Nantes et Tiblisi???


posté il y a 441 semaine


Kabry64 dit :
Superbe spectacle Théa ! Pour avoir vu beaucoup de spectacles lors de mes voyages au délà du rideau de fer celui ci ajoute légèreté et virtuosité en raison de cette technique si particulière !


posté il y a 441 semaine


Thea dit :
Effectivement, Kaqbry,il y a bcp de légèreté dans cette danse. C'est aérien, on a l'impression que les danseurs ne touchent pas le sol et sont presque en lévitation par moment. Elégance et grâce.


posté il y a 441 semaine


Thea dit :
Si programmation ds ma ville, comme d'autres ballets que j'ai vus, venus de Moscou ou St Péterbourg, je ne les manquerai pas, c'est certain


posté il y a 441 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES