Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 7
Les nouveaux membres : 6
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Balade à GWEN RANN ,PAYS PALUDIER de mon enfance : 1ère partie


Le 10 octobre 2011 à 05:23

Rubriques : Mots-miroirs


GUERANDE = Gwen Rann, signifiant en breton : Le Pays Blanc.  Le bassin salicole guérandais comprend près de 2000 hectares de marais cultivés et incultes répartis en deux zones.

Le Pays de Guérande est divisé en deux entités (ou terroirs) distinctes : le pays paludier et le pays métais séparés par l'abrupt du Coteau de Guérande. Ces deux entités se distinguent aujourd'hui par l'architecture et les activités humaines traditionnelles (économie, costumes anciens, danses traditionnelles.







Le pays paludier

Il est situé entre le coteau de Guérande et la presqu'île du Croisic et est formé par les marais salants et les terrains adjacents ; l'altitude est ici de 0 à 10 mètres. On y trouve les îles de Lénifen et de Saillé (village paludier), la presqu'île de Lanclis au nord-ouest, les villages paludiers de Kerignon, Pradel, Mouzac au pied du sillon.

Le coteau guérandais

Il correspond à une ligne de faille qui s'étend de Piriac-sur-Mer à Saint-Nazaire selon une orientation nord-ouest/sud-est, déterminant l'existence d'une ligne parallèle au Sillon de Bretagne au nord et de même origine que ce dernier, et à la côte de la Presqu'île du Croisic au sud. Cet ensemble de reliefs parallèles est une réactivation d'accidents tectoniques anciens, mis en place au cours de l'orogénèse hercynienne, par les derniers contrecoups de la surrection des Alpes au cours des derniers millions d'années[3]. L'altitude passe ici brusquement de 10 mètres à 40-60 mètres. La ville est implantée au point culminant (61 mètres au niveau du Parc d'Activités de Villejames) de la ligne de crête qui offre une vue à la fois sur les côtes et sur l'arrière-pays (vers les marais de Grande Brière)

 (source : wikipédia)




Thea dit :
en 1ère partie, les marais salants, mais vu du côté balade. Je vous parlerai une autre fois des paludiers, ceux qui récoltent le sel. "Ils sont les héritiers et les gardiens d’un patrimoine unique.


posté il y a 392 semaine


Thea dit :
Etre paludier, c’est être magicien : de la goutte d’eau, extraire le grain de sel".(terre de sel) Je les ai bcp observés car j'accompagnais mon père-correspondant d'Ouest-France et employé à la


posté il y a 392 semaine


Thea dit :
Coopérative des Sels - sur les marais salants où il se rendait régulièrement. J'ai appris pas mal de choses ainsi et je vous en dirai un peu plus.-Photo 4 : un paludier récoltant le sel avec la même


posté il y a 392 semaine


Thea dit :
technique ancestrale exempte de mécanisation et d’apport de produits chimiques. Photo 2)vue aérienne de la presqu'île Guérandaise. Bonne balade. A plus tard.


posté il y a 392 semaine


Danydijon dit :
oui théa le sel de Guérande le seul sans produits chimiques,un beau voyage le matin en se levant, l'esprit va vagabonder pendant le ménage...merci théa on part quand?


posté il y a 392 semaine


Giorgino dit :
les images sont belles ainsi que la musique . . . merci Théa . . .


posté il y a 392 semaine


Nusch dit :
Merci à notre infatigable voyageuse pour ce superbe tableau d'exposition... Nous nous glissons déjà dans nos bottes pour aller à la rencontre des paludiers !


posté il y a 392 semaine


Nusch dit :
En Camargue, "nous" avons les Salins de Giraud, un véritable désert blanc étincelant. Le métier de paludier est l'un des plus durs. Avant que n'existent les lunettes, leurs yeux devaient être brûlés.


posté il y a 392 semaine


Thea dit :
on part quand on veut, Dany, la "Fleur de sel" au bout de la langue pour mieux la déguster directerment sur le mulon de sel, dans les marais... Ah, son goût de violette !


posté il y a 392 semaine


Thea dit :
vagabondons alors, G.G.. j'ai aimé les images et la musique, ai choisi cette vidé0 parmi plusieurs autres, plus banales.


posté il y a 392 semaine


Thea dit :
Mon père, pour son travail, était allé dans les Salines du midi, Nusch. Le bout du bout du monde pour nous !!Il nous avait rapporté des photos, des souvenirs, des livres, bien entendu,je m'en souviens


posté il y a 392 semaine


Thea dit :
dont un album qu'il fallait regarder justement avec des lunettes spéciales(tu parles de lunettes, ça m'y fait pernser)car alors on voyait les photos en 3D et en relief. Quel émerveillement !!


posté il y a 392 semaine


Thea dit :
Ce "pays blanc" m'a marquée et me marque encore. Oui, Nush, il y a un autre environnement tout proche, qui fait penser à la Camargue : la ville médiévale de Guérande est au milieu de tout cela.


posté il y a 392 semaine


Kabry64 dit :
Pour avoir passé une semaine dans la grande Brière , j'ai retrouvé l'atmosphère de ces eaux endormies , de ces ciels laiteux avec un amical salut pour ton GUERANDE


posté il y a 392 semaine


Thea dit :
la Brière, Kabry, sera la 3ème étape. C'est encore une atmosphère différente de celle des marais salants. Il y a bcp d' étapes à faire, en somme !!!Vais-je m'y lancer ? Progressivement.


posté il y a 392 semaine


Thea dit :
la série continue,soyez patients ! Je n'ai pas tjrs le temps d'approfondir un sujet, mais je le fais avec plaisir. Ceux qui sont nés en cette ville se reconnaîtront,ailleurs que sur amicalien!


posté il y a 392 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES