Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 3
Les nouveaux membres : 7
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


« Les paravents chinois » ont une âme, chante DANIEL LAVOIE


Le 1 décembre 2011 à 06:23

Rubriques : Voix d'aujourd'hui


Gérald Lavoie dit Daniel Lavoie (17 mars 1949 à Dunrea, Manitoba, Canada) est un auteur-compositeur-interprète et pianiste franco-manitobain (canadien). En 1998, il est notamment connu pour sa participation à la comédie musicale Notre-Dame de Paris et pour le titre Ils s'aiment, datant de 1984.(wikipédia)

Daniel Lavoie, bien qu'habitant à Montréal, n'est pas québécois, il est plutôt de là-bas, tout au fond, à l'ouest du Manitoba. Du coup, deux cultures, l'anglaise et la française, sont inextricablement mêlées dans son paysage intérieur. Daniel Lavoie a commencé du côté du rock'n'roll puis il a aligné quelques petites « tounes », comme on appelle les chansons au Québec, pour séduire ses chums (copains) et sa blonde. Il n'a commencé à chanter en France qu'en 1975, avec un premier disque, J'ai quitté mon île. Cinq ans plus tard, on l'entend au théâtre Montparnasse, puis au théâtre de la Ville (1981) et à Bobino (1982). Sa chanson Ils s'aiment, en 1985, est un tube et lui vaut un disque d'or. La même année, il occupe à Paris la scène du Grand Rex sur les Grands Boulevards. Depuis, entre musiques de film (les Longs Manteaux) et chansons tendres, il poursuit tranquillement une carrière internationale…

Copyright 2008 Music Story







Les paravents chinois

Paroles : Patrice Guirao Musique : Daniel Lavoie

 

Devant ton paravent chinois
J'attends parfois des heures barlongues
Que se dévoile un peu de toi
Sur le bleu tendre du Mékong


Qu'il me dessine l'idéogramme
Arénacé de tes contours
Et le delta violine et femme
Où se méandrent les amours


Dessous ses ponts enluminés
Des jonques glissent sous leur bambous
L'ambre et la soie de tes dessous
Comme une caresse remémorée


Sous les jupons d'une illusion
Mes mains se posent à même la fresque
Pour tatouer un papillon
A la cheville d'une arabesque


Bien sûr qu'ils ont une âme les paravents chinois
Ils ont celles de ces femmes qui ne leur cachent rien
Ils ont celles qu'ils réclament dès qu'elles couvrent leurs seins
Bien sûr qu'ils ont une âme les paravents chinois


La gorge nue sur un vallon
Le temps se courbe à l'infini
Sur les dentelles de l'horizon
A la recherche de ton lit
J'attends que vienne ta nudité
Debout sur le soleil levant
Qui me dévoile l'intimité
Que tu réserves à tes amants


Bien sûr qu'ils ont une âme les paravents chinois
Ils ont celles de ces femmes qui ne leur cachent rien
Ils ont celles qu'ils réclament dès qu'elles couvrent leurs seins
Bien sûr qu'ils ont une âme les paravents chinois




Thea dit :
Je vous laisse découvrir l'âme violine, lumineuse et gracieuse des paravents chinois... Elle ravira la vôtre comme ellle a ravi la mienne. J'aurais aimé vous calligraphier quelques idéogammes...


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
pour vous souhaiter bon voyage sur le bateau-blog mais je ne connais pas cette écriture. Je me contente de vous offrir quelques notes et quelques roses avec une étoile


posté il y a 442 semaine


Nusch dit :
Un très beau texte qui me rappelle ceux de Léo Ferré... (quelques accents, également). Cet homme a l'un des plus beaux regards qui soient. Merci Thea !


posté il y a 442 semaine


Giorgino dit :
un artiste que j'aime beaucoup, nous avons un jour de différence , moi le 16 et lui le 17 , merci Théa . . .


posté il y a 442 semaine


Phatrist dit :
VRAIMENT MAGNIFIQUE....merci du partage


posté il y a 442 semaine


-ange21- dit :
merci ..thea.....beau partage....bisous


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
Union de deux sensibilités,celle du parolier (ne jamais oublier les paroliers, plumes de l'ombre)et de Daniel Lavoie, musicien.Ah, Nusch, le regard, j'en conviens, est magnifique...(sourires)


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
presque ton jumeau alors GG.... Heureux soyez-vous! Je redécouvre cet artiste au hasard de mes cheminements, sa voix est très belle et porte les textes poétiques comme un oriflamme.


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
partage-plaisir, Phatrist. Ta sensibilité est bien en accord avec cette chanson, je pense.


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
un "ange vole" quand certains artistes chantent, n'est-ce pas, ange ? Et leur voix reste en nous pour longtemps. Bonne journée


posté il y a 442 semaine


Kabry64 dit :
Le paravent chinois support délicat pour une chanson toute aussi pleine de préciosité et d'harmonie : voilà un très beau sujet qui nous enchante!


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
Kabry, je cherchais du soyeux, du satiné, du précieux, du doux et j'avais des images de paravents chinois, d'où ma découverte de fil (de soie) en aiguilles. Et je ne le regrette pas.C'est cousu main


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
Brodé main est plus juste. (sourires)


posté il y a 442 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES