Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 3
Les nouveaux membres : 7
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


DOROTHEA LANGE, « la photographe du peuple », 1ère partie : année 1929


Le 3 décembre 2011 à 04:46

Rubriques : PHOTOGRAPHIES


Le rôle difficile et risqué des femmes reporters fait la une de l’actualité en ce moment. Il m’a semblé intéressant de parler du travail important mené par l’américaine Dorothea Lange qui n'a pas hésité à descendre dans la rue pour témoigner !

"On devrait employer l'appareil photo comme si demain on devenait aveugle." disait-elle.

Dorothea Lange (26 mai 1895 – 11 Octobre 1965) de son vrai nom Margaretha Lange, était une photographe documentaire américaine influente et photojournaliste. Contractée assez jeune, la poliomyélite la fait boiter à vie. Enfance troublée par le divorce de ses parents : son père quitte le foyer familial et sa mère s’installe avec elle près de Manhattan. Assez rapidement, elle se désintéresse de l’école et décide, à dix huit ans, de suivre des cours d’art visuels (elle y apprend notamment le travail en studio, les techniques de composition, de cadrage…). Deux ans après, elle commence sa carrière comme portraitiste indépendante et s'inscrit au club de photographie de San Francisco. Très vite, elle gagne une réputation de « photographe du peuple ».







Suite au krach boursier du 24 octobre 1929 et à une sécheresse dans les états du Sud, l’Amérique connaît une crise sans précédent (période de la Grande Dépression). Soucieuse du sort des sans-abri et des chômeurs, Dorothea Lange décide de sensibiliser les citoyens à la pauvreté qui les entoure. Elle descend dans la rue avec son appareil photo et se lance dans le documentaire social engagé. Les photographies de Lange ont humanisé les conséquences tragiques de la Grande Dépression et elle a profondément influencé le développement de la photographie documentaire (…) 


Sans relâche, Dorothea Lange photographie des individus entraînés dans les rouages d’une délicate situation économique. Non pas réalisés avec une seule vocation esthétique mais dévoilant son propre regard sur la pauvreté, ses clichés réussissent à donner un fantastique retentissement politique et social .


« L’œuvre de cette femme n’a pas toujours été reconnue à sa juste valeur car son  travail proprement photographique s’accompagnait en effet de la prise de notes longues et détaillées, auxquelles pouvaient s’adjoindre le recueil d’articles de presse, la collecte de rapports de recherche et la transcription de propos tenus par les personnes représentées lors de la prise de vue. Un vrai travail sociologique et ethnologique. (…) »


(sources : mixage wikipédia, arts.fluctuat.net/dorothea-lange.html et etudesphotographiques.revues.org/index3008




Thea dit :
Ces photos documentaires de Dorothea Lange sont un regard sur la misère sociale de ces populations des Etats du Sud de l'Amérique lors de la Grande Dépression de 1929. Regard humaniste d'une


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
grande portée, sans compter notes détaillées, articles et paroles des personnes rencontrées et photographiées,qui les accompagnaient et dont la valeur ne fut pas reconnue. Parce qu'elle était femme ?


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
Photos 1) Dorothea Lange-2) mère migrante-3/4) Un toit ? - 5/6) foule et maman avec son enfant. Accompagnement musical vidéo : Blind Willie Johnson. Article à suivre. Bonne lecture à toutes et tous.


posté il y a 442 semaine


Phatrist dit :
merveilleux la beauté du noir et blanc..merci du partage théa.....


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
je suis bien de ton avis, Phatrist. La force du noir et blanc, sa netteté, sont incomparables. Cette femme a lancé le "documentaire" qu'utilise ses confrères aujourd'hui ds le monde entier. Dommage


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
que toutes ses notes détaillées, dont les interviews des personnes qu'elle photographiait aient été méconnues... La suite de l'article nous en apprendra davantage sur cet "oubli"volontaire.


posté il y a 442 semaine


Kabry64 dit :
Superbes images du monde des humbles et des miséreux s'aacrochant à la terre mère comme planche de salut .Bon dimanche Théa et merci pour ton beau doc!!


posté il y a 442 semaine


Nusch dit :
Quelles photos !... Les regards doux ou réfléchis des personnes photographiées laissent présager que Dorothea Lange devait travailler avec beaucoup de respect et d'humanité. Merci Thea !


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
Kabry, ce doc c'est à cette femme qu'on le doit (sourire)Je ne suis que passerelle en écriture plurielle (sourire bis). Il faut parler de ces artistes femmes, elles portent le monde dans leur regard


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
Tout à fait ce que je pense de la personnalité de cette femme, Nusch. Il est dit, ds l'un des articles que j'ai lus -et dont j'ai fait une synthèse- qu'en circulant avec appareil photo &caméra il lui


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
arrivait fréquemment, régulièrement, de capter "qq chose "en route, de revenir sur ses pas, de discuter spontanément et de photographier.Ainsi de la photo 3 :misérable"crèche" en pleine nature...


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
Respect et grande humanité envers les personnes, si dignes dans leur misère. La suite du reportage nous le confirmera.Ai remarqué ailleurs ces regards "doux et réfléchis"des peuples en souffrance.


posté il y a 442 semaine


Giorgino dit :
. . . et l'accompagnement musicale est superbe, me demende si c'est pas Robert Johnson . . . merci Théa . . .


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
GG, il était indiqué"Blind Willie Johnson" sous la vidéo. Je trouve en tous les cas que l'accompagnement musical est vraiment bien choisi. Merci de ce com. Bon dimanche !


posté il y a 442 semaine


Thea dit :
Merci à tous les lecteurs de cet article; j'ai mis, cette nuit, la seconde et dernière partie en ligne. Je pourrais en mettre bien +encore, car je découvre de + en + cette artiste. Le ferai + tard.


posté il y a 441 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES