Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 12
Les nouveaux membres : 2
Anniversaires aujourd'hui : 1

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Le Mozart noir (Joseph Boulogne (1747/1799) ou CHEVALIER DE SAINT-GEORGE


Le 2 avril 2012 à 05:42

Rubriques : Musique de toujours


Dimanche 25 mars Nantes inaugurait le Mémorial de l’abolition de l’esclavage, un projet de longue haleine ; je n’ai pu y assister mais je le visiterai et y reviendrai ici. En attendant je viens de découvrir, en cherchant autre chose, l’existence du Chevalier de Saint-George, un personnage fascinant, non seulement  compositeur de musique mais escrimeur et athlète accompli dans plusieurs disciplines, né esclave à la Guadeloupe au milieu du XVIIIème siècle. J’ai pensé que ce serait une bonne façon d’aborder le Mémorial un peu plus tard.

Fils de Anne, dite Nanon (née vers 1723 au Lamentin, en Guadeloupe) une esclave d'origine africaine, et de Georges de Bologne de Saint-George (1711-1774), colon protestant d'origine néerlandaise, qui lui donna une éducation soignée, Joseph Bologne de Saint-George, plus connu sous le nom de Chevalier de Saint-George ou, plus simplement, Saint-George, est un escrimeur et musicien français né vers 1747 à la Guadeloupe (sur le site de la Sucrerie de Clairefontaine) et décédé le 12 juin 1799.

Né esclave Saint-George fut, par sa position sociale, une figure de l'émancipation des esclaves des empires coloniaux européens et fréquenta les milieux abolitionnistes du XVIIIe siècle. Militaire, il devint à la Révolution française un citoyen actif ayant fait le choix politique des valeurs françaises et s’engagea pour la défense du territoire de la République. Désireux de « continuer et de s'immortaliser par sa valeur et son enthousiasme pour la liberté », il se mit à la tête de la Légion franche des Américains composée d'Afridescendants passés en France(…)

Vidéo : Violin Concerto In G Major, Opus VIII, No. 9 (1780): III. Rondeau"







Le personnage, homme des Lumières, dont il est question ici a un état civil des plus complexes. Complexe du fait qu'il est donc  né esclave, au milieu du XVIIIe siècle, dans l'île de la Guadeloupe, appartenant alors à l'empire colonial français des Amériques et que l'esclave n'a pas de patronyme, qu'il n'a de passé ni individuel ni collectif à l'époque de Saint-George, qu'il ne détient aucun patrimoine ni foncier, ni financier, ni culturel - à peine une famille - et que son destin est de mourir là où il est né sans perspective de changement dans son statut social servile de naissance.



(…) "
Les
mulâtres étaient la partie mauvaise de cette population des colonies ; avec la liberté, la fortune, ils gardaient quelque chose de la férocité du sang africain, et la jalousie au cœur contre la supériorité de ces visages si blancs, si beaux, ils s'en vengeaient par l'activité, l'adresse : nul ne tirait mieux l'épée ou le pistolet qu'un mulâtre ; courageux, adroit(…)il était pour toute une race ce que les bâtards sont pour une famille.»(écrit Jean-Baptiste Honoré Raymond Capefigue, 1843.)

 
La musique de Saint-George exprime bien l'esprit français du siècle des Lumières. Il a composé 12 concertos pour violon (dont on se demande comment ils ont pu être oubliés), 9 symphonies concertantes pour 2 violons, 2 symphonies, 18 quatuors à cordes, 3 sonates pour violon et clavier, 6 opéras (dont un seul, l'Amant anonyme, est parvenu complet), de très nombreuses ariettes et romances pour voix et accompagnement de clavier ou de harpe.


Une grande partie des ses oeuvres - dont 5 opéras, un concerto pour basson, 2 pour clarinette - sont malheureusement perdues


Pour plus de précisions et de détails, voir le site d'Alain Guédé qui a écrit une biographie de Saint George publiée en 1999.: "Monsieur de Saint George, le Nègre des Lumières"
http://saint-george.phpnet.org/

 

Le souvenir de Saint-Georges a été oblitéré (…)Des Lumières, le Chevalier de St Georges est passé à l'oubli. Il faut dire, que certains y avaient intérêt. Mozart par exemple à qui on le compara volontiers(…)


Cet aristocrate mulâtre, né en Guadeloupe et bien fait de sa personne, défraya avec brio les quand dira-t-on de la cour du Roy de France pour ses multiples talents, ses faits d’armes et ses conquêtes amoureuses. Il se consacra à la musique et laissa au répertoire baroque, menuets, sonates et opéras. Mais son succès et son désir d’accéder à la direction de l’Opéra se heurtèrent aux règles de la bienséance (…)Après sa mort, le rétablissement de l’esclavage  par Napoléon rendit son souvenir encombrant et son œuvre musicale disparut de la bonne société  et fut même détruite… 

Depuis quelques années, en Guadeloupe particulièrement, nombreux sont ceux qui cherchent à le sortir de l’oubli.

Sources : wikipedia /haydn.aforumfree.com/t377-joseph-boulogne-chevalier-de-saint-george-1739-1799 / www.gadlu.info/chevalier-saint-georges-ou-le-mozart-noir et divers sites.

 

 




Thea dit :
Quel destin ! J'en suis époustouflée et admirative ! J'ai lu en diagonale bcp d'articles qui lui sont consacrés,en ai fait une brève synthèse mais j'aimerais trouver sa biographie à la médiathèque !


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
Il a échappé à un attentat.Journalistes, écrivains, etc ne furent pas tendres avec "le mulâtre". Mozart le jalousait terriblement.Photos :2) Le Code noir datant de 1685 -3) signature de Saint-George


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
suerinrendant de Louis-Philippe duc d'Orléans-4)« L'assaut d'armes qui eut lieu entre Mademoiselle d'Eonn de Beaumont et Monsieur de Saint-George le 9 avril 1787 à Carlton House en présence de la


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
Noblesse et de nombreux maîtres d'armes éminents de Londres. » « Collection Royale © 2010, Son Altesse Royale Elizabeth II ». Connaissiez-vous compositeur ? Bonne découverte et à plus tard.


posté il y a 375 semaine


Danydijon dit :
ben non ,je ne connaissais pas ,merci pour cette découverte ,sublime théa.....ah ce Napoléon.....là c'était une sacrée bêtise de détruire ces oeuvres qui devaient être magiques....


posté il y a 375 semaine


Giorgino dit :
merci Théa . . . dommage que son oeuvre aie disparu , mais je pense que l'esclavage existe toujours, sous différentes forme . . .


posté il y a 375 semaine


Nusch dit :
Une histoire édifiante. En détruisant l'oeuvre de cet homme, on a voulu effacer son passage sur terre. On l'a en quelque sorte tué ou mutilé, à titre posthume. De quelle façon réhabiliter...


posté il y a 375 semaine


Nusch dit :
... sa mémoire ?


posté il y a 375 semaine


-ange21- dit :
quelle découverte ........... thea. merci du partage .....


posté il y a 375 semaine


Phatrist dit :
tout simplement extraordinaire....voila un partage somptueux....quelle culture notre théa!!! et il faut le trouver....merci infiniment....


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
détruire des oeuvres, Dany, et surtout rétablir l'esclavage...L'impératrice Joséphine, pourtant, était native de ces îles lointaines mais les monarques ne sont pas à une contradiction près !


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
bien sûr que l'esclavage existe toujours, GG, hélas ! Et qui plus est je n'ai pas mentionné ici,car place limitée, tout qu'écrivaient les détracteurs de cet homme, pendant sa vie et après! Sans en


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
chnger une ligne ce sont les mêmes poncifs, les mêmes clichés qui circulent aujourd'hui à propos des gens venus d'ailleurs à qui on ne pardonne pas d'être nés là où ils sont nés; Hallucinant!


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
Nusch, j'ai eu connaissance & mentionne (fc article) un livre biographique, seulement publié en 1999, mais il minimiserait, selon les experts, la force de son talent et de ses relations avec Haydn.


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
Je n'ai pas cité non plus la liste de ses oeuvres qui ont survécu, tjrs place limitée ici. En Guadeloupe on travaille à le sortir de l'oubli. Verrai avec les"'Anneaux de la Mémoire"de Nantes qui ont


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
réussi à faire ériger ce Mémorial de l'abolition de l'esclavage, non sans mal, hélas !!!Je reçois leurs infos périodiquement, les contacterai dès que je serai + dispo, ont peut-êrte parlé de lui?


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
oui, quelle découverte,ange!Je me suis passionnée et me passionne encore poru ce personnage hors du commun qui vécut à cette époque et consacra sa vie et à la musique,et à la lutte contre l'esclavage


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
Sourires, Phatrist...Curiosité et avidité de connaissances font bon ménage.Suis heureuse de patager ce genre de découvertes-là.1 film a été tiré de sa vie, ces dernières années, canadien je crois.


posté il y a 375 semaine


Nusch dit :
Quel plaisir de lire tous ces commentaires, de se retrouver, de se connaître grâce à notre hôtesse !... et ce, chaque jour !


posté il y a 375 semaine


Nusch dit :
J'ajouterai que les commentaires des visiteurs devenus silencieux nous manquent aussi...


posté il y a 375 semaine


Nusch dit :
Bonne journée, Thea !... MERCI !!!


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
Nusch,je trouve enrichissants ces échanges entre gens courtois et respectueux d'autrui. Oui,ils permettent de mieux se connaître, de partager des avis, d'apprendre des uns et des autres.Et me manquent


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
certains "visiteurs devenus silencieux" car chacun doit pouvoir s'exprimer dès lors qu'il n'empiète pas sur la liberté de l'autre. Le responsable du blog est à même de le discerner en tte objectivité.


posté il y a 375 semaine


Danydijon dit :
je trouve tellement enrichissant d'échanger,c'est comme cela que l'on avance,et l'esprit ne reste pas endormi au moins.......


posté il y a 375 semaine


Thea dit :
Je souhaite vraiment de tout coeur, mes amis, que reprennent la parole ces "visiteurs silencieux"après avoir lu vos encouragements. C'est ainsi que l'on avance, en effet.


posté il y a 375 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES