Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 14
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Ma MÔME… de JEAN FERRAT au temps du jukebox (1960)


Le 20 mai 2012 à 04:52

Rubriques : Voix de toujours


Pastichant Ferrat (sans prétention )

                           ***********

 

Je puis chantonner 

Que cette année-là

On n’avait pas la télé

On vivait en meublé

Dans une ville portuaire

A deux pas de la mer

 

T’étais mécanicien

Tu portais un loden gris

J’aimais ton œil -iris d’ambre liseré de violet-

Cet oeil si pétillant

J’aimais ton sourire solaire

Tu aimais mes yeux d’océan

Que tu disais changeants

Selon le temps

Je ne ressemblais pas à Anna Karina

J’avais de longs cheveux bruns

Dont tu disais les jours de pluie

Qu’à des algues ils ressemblaient

Quand on passait  le dimanche après-midi

A écouter Mouloudji

Sinatra et… Ferrat

Près du jukebox enlacés

Pour ensoleiller nos vie…

… en secret…


Aujourd'hui tu n'es plus
Ne reste que ce temps soudain revenu

© Thea 20 mai 2012







Ma Môme
paroles de Jean Ferrat

Ma môme, ell' joue pas les starlettes
Ell' met pas des lunettes
De soleil
Ell' pos' pas pour les magazines
Ell' travaille en usine
A Créteil

Dans une banlieue surpeuplée
On habite un meublé
Elle et moi
La fenêtre n'a qu'un carreau
Qui donne sur l'entrepôt
Et les toits

On va pas à Saint-Paul-de-Vence
On pass' tout's nos vacances
A Saint-Ouen
Comme famille on n'a qu'une marraine
Quelque part en Lorraine
Et c'est loin

Mais ma môme elle a vingt-cinq berges
Et j'crois bien qu'la Saint'Vierge
Des églises
N'a pas plus d'amour dans les yeux
Et ne sourit pas mieux
Quoi qu'on dise

L'été quand la vill' s'ensommeille
Chez nous y a du soleil
Qui s'attarde
Je pose ma tête sur ses reins
Je prends douc'ment sa main
Et j'la garde

On s'dit toutes les choses qui nous viennent
C'est beau comm' du Verlaine
On dirait
On regarde tomber le jour
Et puis on fait l'amour
En secret

 




Thea dit :
Il aura suffi d'une photo de cette année-là, retrouvée ce dimanche de pluie, pour qu'aujourd'hui s'efface d'un seul coup. Nous venions de nous marier, nous vivions dans un meublé nous aussi et


posté il y a 370 semaine


Thea dit :
abritions nos rêves dans les petits troquets du port; une pièce dans le jukebox, et Ferrat qui parlait de nous...nous qui étions seuls au monde, comme tous les amoureux...


posté il y a 370 semaine


Phatrist dit :
quel bouheur d'entendre cette belle chanson le matin de bonheur..!!!idéal pour commencer la journée.merci théa


posté il y a 370 semaine


Danydijon dit :
merci théa, pour jean ferrat, toute notre jeunesse..........rêvons, rêvons à nos bons souvenirs, les cinés des dimanches apm, les promenades le long des quais de Seine....


posté il y a 370 semaine


Nusch dit :
Une chanson très émouvante... Des souvenirs en 1960, oui... Pour moi, 10 ans, insouciante et heureuse avec mes parents au Maroc. Les chansons d'amour, c'était pour les "grands"...


posté il y a 370 semaine


Thea dit :
Phatrist, une chanson un peu oubliée mais si émouvante. Elle a marqué ma jeunesse et celle de bcp d'amoureux de ce temps-là, autour du jukebox.On rêvait, parfois on dansait sauf si trop timides


posté il y a 370 semaine


Thea dit :
oui Dany, les cinés du dimanche aprem, les balades sur les quais de... st Nazaire jusqu'aux chantiers navals de Penhoët pour nous, 3 sous en poche ou pas de sou, et puis des rêves à la pelle ...


posté il y a 370 semaine


Thea dit :
Nusch, fillette, fillette,(sourires) pas si insouciante que ça notre jeunesse pr div raisons mais on "oubliait"- un peu- et on vivait le bonheur au jour le jour sans savoir si des lendemains


posté il y a 370 semaine


Kabry64 dit :
Je comprends Théa que cette vidéo puisse faire ressurgir des moments intenses ! Tout y est beau dans cette chanson ,dans ce blanc et noir et les yeux magnifiques d'Anna! Touché!


posté il y a 369 semaine


Thea dit :
Kabry,l'hier a basculé dans le présent, j'ai revu le petit meublé (dont j'ai photographié la façade en sept) les caboulots, le jukebox. Pas les yeux d'Anna, mais des yeux d'eau de mer et d'orage LOL


posté il y a 369 semaine


Thea dit :
les mots sont venus spontanément, en tirant sur la pelote à la minuit passée... un tit peu de blues quoi !


posté il y a 369 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES