Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 2
Les nouveaux membres : 4
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


JEAN PREVOST fait swinguer les couleurs…


Le 24 juin 2012 à 04:57

Rubriques : Peintres


… et  chalouper les filles dans la sensualité du tango argentin depuis qu’il l’a découvert en 1990 !

Jean Prévost est né  à Paris le 11 février 1934, et commence à peindre à 14 ans.

 

"C'était l'année 1948. En 4ème au lycée Condorcet, mauvais élève en latin, je suivais des cours particuliers rue de la Coquillère aux Halles à; Paris chez un  merveilleux professeur aux cheveux et à; la barbe blanche, un sage, « Socrate ». Médusé, je le regardais sans cesse. Je sens encore l'odeur de tabac à; priser, les poils jaunis de sa barbe au fond d'une salle à; manger sombre envahie de bouquins. Une lumière passait dans la pièce, c'était celle d'un Rembrandt, ses livres ressemblaient à; des pierres hellénistiques, je n'écoutais rien de ses cours, j'étais au spectacle de la vie ; tout était, formes, couleurs, enchantement, bonté : un rêve qui se fixait en moi ; une expérience visuelle unique, une peinture." - Jean Prévost

cf sa biographie complète : www.jeanprevost.com/presse.htm; Il m’est impossible de d’en faire un copier/coller

 







" Jean Prévost apparaît bien comme l'ultime héritier des chantres de la couleur pure. Néanmoins, par-delà les accointances stylistiques avouées, son langage témoigne d'une réelle indépendance.
Les titres de ses toiles illustrent toute la diversité : Marivaudage, Les amoureux du Tango, Cafetière rouge et fruits, Notre-Dame de Paris, Danseurs de tango à Buenos Aires, Tango argentino, etc..... Portraits, natures mortes, paysages, scènes de danse, il n'est pas un genre que cet artiste ne veuille explorer, pas un thème où il ne fasse retentir le rythme sonore de ses teintes rutilantes ! Eloigné de tout intellectualisme, son art se caractérise par des contrastes de couleurs d'une grande audace lui conférant une spontanéité aussi chaleureuse que contagieuse. Poussant à l'extrême l'effet décoratif de la couleur, il utilise le cerne noir ou de couleur pour exacerber l'expressivité de sa composition.
Son oeuvre est plein d'une tendresse infinie qu'il nous transmet avec humilité, et ses couleurs crâneuses font swinguer la peinture, chalouper les filles, et nous disent que la poésie ça fait chanter les couleurs.

Jean Prévost est à la peinture ce que Francis Poulenc est à la musique. Ne dit-on pas de ce dernier que ses compositions témoignent d’une personnalité à la fois… « moine et voyou » ?
« Moine » pour la compassion et la tendresse infinie que notre imagier transmet avec humilité, « voyou » pour ses couleurs crâneuses qui font swinguer la peinture, chalouper les filles, et nous disent combien « nous sommes grands et poétiques dans nos cravates et nos bottines vernies. » (Baudelaire)"
Noël Coret  - Ecrivain d’art  Président du Salon d’Automne de Paris

Juin 2008

www.jeanprevost.com/presse.htm




Thea dit :
Ce peintre de la sensualité est ce que Francis Poulenc est à la musique. Ne dit-on pas de ce dernier que ses compositions témoignent d’une personnalité à la fois… « moine et voyou » ? Cette défnition


posté il y a 381 semaine


Thea dit :
s'applique admirablement à l'oeuvre de Jean Prevost dont les couleurs franches, vives, éclatent et rayonnent sur la toile avec intensité. C'est pulpeux et charnel, y compris dans les paysages.


posté il y a 381 semaine


Danydijon dit :
impossible de lire sur youtube par internet explorer , je passe par google chrome


posté il y a 381 semaine


Danydijon dit :
par google chrome çà passe merci pour ta découverte théa.......


posté il y a 381 semaine


Yaelle dit :
Wouah ! C'est tout simplement magnifique ! Merci Théa.


posté il y a 381 semaine


Thea dit :
Dany, je m'aperçois ce matin aussi que la vidéo est désactivée ici, on est redirigés sur yutub. Désolée, ça dépend des vidéos en fait. En + il y a des "turbulences" pour mettre en ligne!Bon lundi


posté il y a 381 semaine


Thea dit :
peintre et oeuvre découverts au hasard de mes chemins buissonniers youtubiens, Yaelle. On fait de belles rencontres. Bonne jrnée à toi. Ici, pluie...


posté il y a 381 semaine


Passe-velours dit :
De belles toiles... Un hommage à Van Gogh, aux Fauves et à L'Ecole de Paris, sur les accords du tango, avec humour. Merci Thea !


posté il y a 381 semaine


Thea dit :
de l'humour, il y en a une pointe, Passe-velours, chez cet artiste luxuriant dont le pinceau évolue comme s'il était sur une piste de danse; ds ses paysages et na tures mortes, la vie déborde du


posté il y a 381 semaine


Thea dit :
corset du trait qu'elle jette par-dessus les moulins . On a l'impression de l'entendre rire...


posté il y a 381 semaine


Kabry64 dit :
Ja'ime beaucoup cet univers Théa , couleurs qu'on pourrait croire venues des barrios de BUENOS AIRES ! Et puis ce tango "Volver" aux longues lamentations de l'harmonica Du bonheur ! Merci!


posté il y a 381 semaine


Phatrist dit :
alors la comme on dit en déco.../ ca claque!!!! un feu d'artfice de couleurs sujet merveilleux merci théa


posté il y a 381 semaine


Giorgino dit :
. . . merci Théa . . .


posté il y a 381 semaine


Thea dit :
oh oui, Kabry, et je l'entends rire, la vie,délivrée de ses corsets académiques,soudain, heureuse d'évoluer dans cet univers de claquements de talons et d'arabesques des corpsJe ris avec elle.


posté il y a 381 semaine


Thea dit :
oui Phatrist,ça "claque" !"ça en " jette" ! ça fuse ! ça crépite ! c'est le feu d'artifice des couleurs qui font dire : merci la vie, t'es belle, t'es chouette et t'es guincheuse à souhait !


posté il y a 381 semaine


Thea dit :
que la vie te soit feux de bengale et d'artifice, GG, qu'elle le soit pour tous nos amis : Ollé ! Les passantes et les passants, et tous ceux qui grimpent sur le pont diu bateau-blog


posté il y a 381 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES