Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 15
Les nouveaux membres : 2
Anniversaires aujourd'hui : 2

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Une Histoire de DAMES... d’écailles et de roses …


Le 3 aout 2012 à 04:23

Rubriques : TERRE CITOYENNE


Elle est là, dans son coffret. Magnifique. Elle, la Rose Bleue à laquelle je tiens plus que tout puisque c’est celle que j’ai offerte à Maman pour Noël. Son dernier Noël. Achetée à un jeune homme au Marché de Noël justement. Fabriquée à partir d’écailles de poissons pêchés à l’autre bout du monde et transformées  par les  femmes en bijoux fantaisie. Je l’ai épinglée au revers du chemisier de Maman. Amour et tendresse d’un bleu profond. Quelle émotion dans nos yeux !  Je l’ai recueillie en héritage lorsqu’elle nous a quittés le 15 mars... Douce présence.


Je viens de trouver une vidéo et un article nous expliquant l’histoire de ces bijoux qui est particulièrement  intéressante. C’est en fait une histoire d’Atelier et surtout une histoire de Dames. Une histoire d’Atelier parce que loin de chez nous, presque à l’autre bout du monde, au Nord du Brésil, à Cabo Frio dans l’Etat de Rio de Janeiro, il y a un atelier… Là bas, une collectivité de femmes de pêcheurs récupèrent les écailles de poissons après la criée et décident d’en faire des bijoux, à partir d’un procédé unique encore secret jusqu’à présent. 

Et une histoire de Dames avec Caroline Manuel, la créatrice française de la marque en 2008, qui a rencontré ces femmes lors d’un voyage pour aller voir son père qui vit au Brésil. C’est ainsi qu’elle a eu l’idée de dessiner des bijoux fabriqués par les Dames de l’Atelier. Elle a été ensuite rejointe par Quitterie.

Chaque création de l’Atelier des Dames est une pièce unique numérotée, réalisée avec des écailles traitées, teintées à partir de colorants naturels, certifiés par la société Inoveco, et taillées à la main. Les bijoux ainsi crées sont totalement inodores.

 







L’activité de la marque a permis d’ouvrir au Brésil une école de formation au bijou en écailles. L’Atelier des Dames fait ainsi travailler maintenant 10 femmes employées à plein temps qui partagent le 3/4 de leur temps à la réalisation des fleurs et le dernier, à former de nouvelles apprenties. Les deux créatrices réceptionnent ensuite les précieuses écailles façonnées pour faire tout le chaînage et l’ajout de détails.

Créée en 2008, la marque respecte chaque point de la Charte de la Plate-forme française pour le Commerce Equitable. Ainsi elle s’engage :

A verser un acompte de 50% à la commande afin de leur éviter toute avance de frais liée à l’achat des matières premières  et rémunérer justement les artisanes en les laissant fixer elles-même le prix. Respecter un délai de fabrication sans contrainte et privilégier une relation commerciale durable. Assurer la transparence des informations réciproques concernant les prix, marges et processus de fabrication. Garantir la liberté d’expression et favoriser la prise de contacts au sein de l’atelier. Respecter chaque personne sans aucune discrimination  et supprimer le travail des enfants.

Valoriser les potentiels locaux susceptibles d’apporter leur contribution artistique. Favoriser une utilisation raisonnée des matières premières et des sources d’énergie. Utiliser le circuit le plus court et le plus simple en limitant au maximum les intermédiaires. Encourager les producteurs à l’autonomie en les poussant à garder leurs points de vente dans les galeries d’artistes au Brésil. Créer et entretenir une école de travail de l’écaille en vue de la formation à ce savoir-faire exceptionnel et de sa pérennisation.

Enfin, concernant le respect de l’environnement, il faut savoir que l’Atelier des Dames reverse 5% de ses bénéfices aux associations de développement social spécialisées en biodiversité. La marque n’utilise aucune substance dangereuse et/ ou toxique lors de la production.(...) En plus des écailles de poissons, Caroline et Quitterie utilisent également des matières premières recyclées telles que textiles, rubans et plumes.

Celles et ceux  qui sont intéressés peuvent lire la totalité de l’article sur leur site :

www.socapristi.com/bijoux...bijoux.../atelier-des-dames-bijoux-commerce-equitable




Thea dit :
Une belle histoire de Dames solidaires et imaginatives ! Avant Noël j'ignorais l'existence de ces bjoux et surtout de leur matère première et de cette chaîne citoyenne qui passe par les femmes !!!


posté il y a 367 semaine


Thea dit :
Photos 1) rose bleue-2) Bague -3) Sautoir-4) Collier- 5) boucles d'oreille -6)Bijou divers; Mais il y a mille objets en écailles de poison ! Des housses pour pyjama en forme de... poissons, des


posté il y a 367 semaine


Thea dit :
garnitures de robes etc. De vraies pépites et de quoi se parer joliment sans dépenser une fortune, mesdames ! Alors, ça vous tente ? Moi, oui,car la Rose Bleue a illuminé le coeur de ma Maman à Noël


posté il y a 367 semaine


Danydijon dit :
avant aujourd'hui,et cette vidéo, j'ignorais aussi l'existence de ce procédé avec des écailles de poissons,de plus écolo.on ne perd rien donc,et pas très onéreux..de plus original,créé des emplois.


posté il y a 367 semaine


Danydijon dit :
merci théa encore une fois de nous faire partager ta découverte....


posté il y a 367 semaine


Phatrist dit :
vraiment extraordinaire....j'aurais pensé a tout sauf a cela merci théa pour ce suberbe partage


posté il y a 367 semaine


Reveuse59 dit :
Idée géniale...cadeau originale et surtout la création d emplois au Brésil un grand Bravo Douce pensée pour ta maman ,bonne journée Thea elle est superbe cette rose bleue


posté il y a 367 semaine


Thea dit :
Dany, lorsque ce jeune homme du marché de Noël m'a expliqué d'où provenaient les bijoux si beaux qu'il vendait, je suis restée ébahie. Je ne regrette pas ce cadeau pour Maman.Il n'a pas de prix!


posté il y a 367 semaine


Thea dit :
L'achetant je participais un peu à cette grande chaîne de solidarité et en le voyant je pense à Maman bien sûr mais aussi à ttes ces femmes qui en vivent et sortent de la misère.


posté il y a 367 semaine


Thea dit :
on reste admiratifs, Phatrist,devant un tel potentiel de créativité. Vie et survie de ces femmes mérittent d'être connues, reconnues,encouragées. Jamais je n'aurais imaginé pareil travail avant!


posté il y a 367 semaine


Thea dit :
Ah, Rêveuse, quand les hommes & les femmes se donnent la main, ça donne des résultats étonnants.Je note"respect de la personne et suppression due travail des enfants"1 pas + 1pas et des emplois là-bas


posté il y a 367 semaine


Thea dit :
Ma Maman est liée à tout jamais à cette Rose Bleue, Rêveuse.


posté il y a 367 semaine


Kabry64 dit :
Pigeon voyageur ces dernières heures ,j'apprécie beaucoup cette collaboration artistique , solidaire et qui donne une nouvelle vie à la matière! Merci Théa!


posté il y a 367 semaine


Thea dit :
"colombe voyageuse" aussi en ce moment, Kabry, je vais, je viens, je picore,je repars et je glane ici et là.Cette initiative de femmes du monde m'intéresse, me passionne. Elle est Espérance et Vie


posté il y a 367 semaine


Passe-velours dit :
Une création d'une grande fraîcheur, légère et ravissante !... Et une entreprise très sympathique. Merci Thea pour cette découverte...


posté il y a 367 semaine


Thea dit :
Passe-velours, entrer dans le bleu de cette rose, c'est un peu comme Alice au pays des Merveilles, passer de l'autre côté du miroir. Bleu du ciel, bleu de la nuit, plus profond.Rose bleue =passage ?


posté il y a 367 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES