Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 17
Les nouveaux membres : 4
Anniversaires aujourd'hui : 7

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Il y a 30 ans, LOUIS de FUNES quittait la scène de la vie…


Le 26 janvier 2013 à 03:26

Rubriques : ENTRACTE


C’était le 27 janvier 1983. Louis de Funès, transporté en urgence depuis son château de Clermont au Cellier jusqu'au CHU de Nantes, décédait d’un infarctus à 68 ans.

Comment était l’homme de cinéma, le comique aux mille facettes, hors  champ ? Dans son havre de paix, le château de Clermont, au Cellier, près de Nantes  Louis de Funès  « n’était pas là pour faire son cinéma » résume Fernand Gasnier, secrétaire de l'association d'histoire locale.

Dans cet article d’Ouest-France  paru ce vendredi 25 janvier, sous la signature de Claire Dubois, nous apprenons également que, lorsqu’il s’y est installé en 1967 « il a commencé par faire des travaux chez nous, avant même d'en débuter au château ! » confie le fermier qui louait une ferme dans la propriété. L’ex fermier, 88 ans aujourd’hui, se souvient d'un homme généreux, l'invitant à boire du champagne pour la naissance d'un poulain, le conviant à des projections privées de ses films au château. Mais aussi d'une célébrité fuyant les curieux. « Il n'aimait pas se mêler à la foule. Ainsi, il allait à la messe, mais à la fin, il discutait avec le prêtre dans la sacristie, pour sortir une fois les autres fidèles partis. Et s'il voyait des inconnus arriver dans la cour du château, il rentrait immédiatement »

De même faisait-il ses courses « en fin de journée, une fois les clients partis. » Même discrétion lorsqu'il mangeait dans le restaurant qu’il affectionnait  en bord de Loire :  Si des clients le reconnaissaient, il allait dîner en cuisine »  Son fils Patrick confirme « qu’il n’étalait pas sa vie privée. »

« Au Cellier, il évoquait rarement le cinéma » (…) En revanche, Louis de Funès aimait parler poisson avec les pêcheurs de Loire, lui qui attrapait brèmes et gardons. Il cultivait ses arbres fruitiers, son potager et ses roses, avec son jardinier. »

 

source : extraits Ouest- France " Près de Nantes, la face cachée de Louis de Funès" signé Claire Dubois

 

*illustration : compo perso








Thea dit :
Vidéo d'un extrait de "Rabbi Jacob", un film que nous connaissons tous et revoyons avec plaisir. L'homme de cinéma ne faisait pas "l'acteur" dans son havre du Cellier, près de Nantes, qui lui rend


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
hommage cet après-midi, là où il repose. Environ deux mille personnes rassemblées au Cellier pour ses obsèques : proches, habitants, mais peu de célébrités, excepté Michel Galabru. Il recevait


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
d'ailleurs très peu. Parler de cet artiste en donnant la parole à ceux qui l'ont côtoyé" hors champ "me semble intéressant.On ne vous oublie pas Monsieur de Funès !


posté il y a 346 semaine


-ange21- dit :
un bel hommage a un grand comique ............ merci thea .......... il le mérite bien .....


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
l'article d'O.F fourmille d'anecdotes sur sa vie au Cellier.Je suis passée qqfois non loin de chez lui en balade/rando, à mon arrivée à Nantes mais n'ai jamais aperçu son château dont hérita sa femme


posté il y a 346 semaine


Danydijon dit :
un acteur incontournable!! ses films sont encore beaucoup regardés lorsqu'ils repassent à la tv.cette semaine il y a eu une émission souvenir sur une chaîne de la TNT.


posté il y a 346 semaine


Danydijon dit :
je fais la collection de ses films, en dvd ou k7, et quand un coup de cafard, j'en regarde un..Il était inégalable..merci théa de cette vidéo


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
nous sommes bcp dans le monde à le regretter et à aimer revoir ses films. TV ou DVD peu importe, nous éprouvons toujours le même plaisir et ses gags nous font rire de nouveau, Dany.L'article cite le


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
témoignage de 2 religieuses que sa femme et lui prirent en stop du côté de Oudon, l'hiver 69, car plus de bus jusqu'au Cellier(2km)L'une l'a reconnu une fois ds la voiture.Histoire savoureuse car lui


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
même, au cinéma, montait ds la voiture d'une religieuse. Et de conclure :"Je me dis que d'une certaine façon, il avait une dette envers nous "'(on se souvient de cette scène dans la deudeuche)


posté il y a 346 semaine


Giorgino dit :
un Monsieur très généreux . . . merci Théa . . .


posté il y a 346 semaine


Phatrist dit :
merci pour cet hommage a ce tres grand monsieur....


posté il y a 346 semaine


Reveuse59 dit :
c est vrai qu il aimait ses roses surement sa manière de décompresser ..toujours un régal de revoir ses films Merci Thea ...Douce nuit au bateau blog


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
GG, d'après les témoignages des habitants du Cellier Louis de Funès était généreux.


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
merci de ton passage, Phatrist, je ne pouvais manquer cet anniversaire de son départ car la presse en parle bcp ici. bien qu'il ait eu une sépulture sans mondanités


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
Oui Rêveuse, une façon de décompresser, de se couper du monde stressant du cinéma avec promotions, réceptions etc...Bateau-blog te remercie pour tes voeux de Bonne nuit.


posté il y a 346 semaine


Fleurchampetre dit :
Il y a 30 ans aujourd'hui il partait... Merci Thea de nous faire revivre ces moments de cinéma.Je pense qu'aujourd'hui on ne pourrait pas réaliser Rabbi Jacob sans courir le risque d'être mal vu ...


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
je ne sais trop que penser de ces interprétations actuelles de l'humour et de l'auto dérision. Un Coluche, un Desproges seraient censurés, c'est sûr! Et d'autres ! Je ne m'étends pas...


posté il y a 346 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES