Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 13
Les nouveaux membres : 2
Anniversaires aujourd'hui : 1

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


CATHERINE LE FORESTIER et le Pays du Corps de L’Homme


Le 27 mai 2013 à 03:47

Rubriques : Voix d'aujourd'hui


Discrète, loin des podiums, voici Catherine Le Forestier, sœur aînée de Maxime Le Forestier, née le 9 mai 1946 d'un père anglais et d'une mère française et musicienne. Une voix avec des accents à la Barbara, regard et sourire lumineux. Qui parle ici du corps de l’homme avec sensualité et pudeur.

«  Elle commence à chanter en 1965, en duo avec son frère Maxime qui l'accompagne à la guitare. Ils enregistrent entre autres la Petite Fugue en 1969 dont la musique est inspirée par un morceau de Jean-Sébastien Bach (Prélude et fugue N° 11 en F Maj BWV 856). Elle fait la rencontre de Georges Moustaki dont ils interprètent plusieurs titres. Ce duo se nommait Cat & Maxim.

Tandis que son frère est sous les drapeaux, en 1969, elle sort son premier album solo, L'Amour avec lui. Dans la même veine de libération sexuelle qu'avaient déclenchée les événements de 1968, elle compose et chante Au pays de ton corps, chanson avec laquelle elle remporte le Grand prix du festival de Spa en Belgique et obtient un grand succès.

Elle accompagne Maxime dans un grand voyage qui les amène à partager la vie d'une communauté à San Francisco. Cet épisode inspirera à Maxime son premier grand succès, San Francisco.

 « Fin 1971, »  écrit par ailleurs François Marie Gérard , Catherine part seule pour le Maroc. Séjour prévu de 7 jours… mais il durera 7 ans. Là-bas elle change d'existence, découvre d'autres musiques, s'installe à Marrakech dans une maison avec un bananier et une fontaine au milieu, boit du thé à la menthe en écoutant les musiciens gnaouas, berbères et andalous. Elle change de nom, devient « Aziza » et ne veut plus entendre parler de Catherine Le Forestier.

Elle finira par revenir… et essaiera de retrouver les chemins du succès."

Malgré un très bon accueil de son talent par le public, Catherine a choisi de mettre sa carrière au second plan.

En 2009, on la redécouvre dans la mise en chansons de textes d'Aimé Césaire.

Sources  wikipédia et www.fmgerard.be/vie/chanteurs/leforestierc.html

 

* Illustration : compo perso de copyright inscrit : 00052471 (C.Le Forestier : encyclopedisque.fr)

 







Au  Pays de ton corps (1969)

 

Je connais un pays on dirait un jardin
Je peux y vivre nue sans avoir jamais froid
Quand j'y ferme les yeux je trouve sous mes doigts
Tous les chemins
J'ai le fond de tes yeux pour y chercher de l'or
La couleur de ta peau pour lire les saisons
Le creux de ton épaule pour ligne d'horizon

Et tout autour de moi tes bras font le décor
Au pays de ton corps
Au pays de ton corps
Au pays de ton corps

J'y ai vu des prodiges et de plus grands mystères
Que l'été en décembre ou que la neige en mai
A ce qu'il me semble plus je le connais
Plus je me perds
Et s'il mesure à peine 1m80
J'y fais plus de chemin avec un seul baiser
Que ne font dans le ciel les hommes et leurs fusées

C'est un pays où l'on voyage avec les mains
Le pays de ton corps
Le pays de ton corps
Le pays de ton corps

Je connais un pays on dirait un jardin
Je peux y vivre nue sans avoir jamais froid
Quand j'y ferme les yeux je trouve sous mes doigts
Tous les chemins
J'ai le fond de tes yeux pour y chercher de l'or
La couleur de ta peau pour lire les saisons
Le creux de ton épaule pour ligne d'horizon

Quand paresseusement je m'enroule et m'endors
Au pays de ton corps
Au pays de ton corps
Au pays de ton corps


Thea dit :
Une femme, soeur aînée de Maxime Le Forestier, chante ici le corps de l'Homme et c'est très beau ! Ni vulgarité ni mièvrerie dans ce texte empreint de sensualité. On méconnaît cette artiste.


posté il y a 315 semaine


-ange21- dit :
merci .....thea........... dommage qu"elle n"est pas eu autant de succès que son frère , sa chanson est très belle , sensuelle , discrète et vraiment pleine de douceur......


posté il y a 315 semaine


Thea dit :
ange, j'ai cru comprendre qu'ils ont bcp fusionné puis qu'elle a tout quitté pour exister par elle-même, ne voulant même plus s'appeler Le Forestier. Choix de vie dont on ne connaît rien.Il n'en reste


posté il y a 315 semaine


Thea dit :
pas moins qu'elle a du talent, autant que son cadet ! Mais ce ne doit pas être facile, dans une fratrie -ou filles/fils - d'artistes doués de se démarquer de l'un ou des autres sans être lésés.


posté il y a 315 semaine


Kabry_64 dit :
J'ai eu un week end très heureusement chargé entre anniversaires et fête J'adore cette chanson , elle est d'une pudeur , d'une sensibilité , d'une douceur inégalées Merci théa


posté il y a 315 semaine


Thea dit :
Je te remercie de ta visite, Kabry, je sais ce que signifie WE chargé, et semaine aussi ! Je n'arrête pas une seconde, me démène et rencontre bcp de gens pr ce qui me tient à cœur.Résultat :passage en


posté il y a 315 semaine


Thea dit :
pointillés, mes priorités étant fortes ! Je suis de ton avis, cette artiste est d'une sensualité toute en pudeur et sensibilité : c'est comme un parfum qui souligne la peau juste ce qu'il faut !


posté il y a 315 semaine


Fleurchampetre dit :
Jolie voix,jolie chanson...Merci Thea... Vous êtes occupés tant mieux car "s'arrêter c'est mourir "...Bouger faire ce que nous avons envie c'est bon signe.Mauvais c'est quand plus rien ne nous motive!


posté il y a 315 semaine


Phatrist dit :
je découvre et c'est super tres grande sensibilité les paroles s'égrennent comme de la soie merci du parage théa


posté il y a 315 semaine


Thea dit :
Fleur, cette chanson est douce et délicate, une vraie dentelle en hommage au corps masculin (il en faut, on célèbre surtout,celui des femmes!!) Oui, pas mal occupée et motivée,ne le regrette pas!


posté il y a 315 semaine


Thea dit :
J'ai découvert aussi la soeur de Maxime, Phatrist. Chanson soyeuse et veloutée, pour un partage élégant. Merci de votre fidélité les amis, bateau-blog n'en a pas fini d'explorer LOL


posté il y a 315 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES