Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 10
Les nouveaux membres : 4
Anniversaires aujourd'hui : 2

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


TANIA LIBERTAD, grande voix d’Amérique du Sud, célèbre ALFONSINA (STORNI) et la Mer


Le 3 juillet 2013 à 02:33

Rubriques : Voix d'aujourd'hui


 

« Tu t'en vas, Alfonsina, avec ta solitude, 
Quels nouveaux poèmes es-tu allée chercher (…)
Et tu t'en vas là-bas, comme dans un rêve, 
Endormie, Alfonsina, et toute vêtue de mer. »

On retrouve le cri déchirant et puissant de la "Soledad " si bien chantée par les peuples d'Amérique latine.


Tania Libertad de Souza Zúñiga, née à Zaña le 24 Octobre 1952, mieux connue sous le nom de Tania Libertad, est une chanteuse péruvienne  qui vit au Mexique depuis 1978. C’est l'une des plus grandes voix de l'Amérique Latine d'aujourd'hui.

Tania Libertad est bien connue dans les milieux de la musique latine.  Elle a fait sa première apparition publique à 5 ans, en chantant le boléro "La Historia de un Amor», acclamé par sa mère infirmière et son père policier. Influence africaine très présente le long de Costa Negra du Pérou, parmi les descendants d'esclaves amenés là  il y a quatre siècles. Même si elle n'est pas elle-même noire, Tania a grandi là et absorbé les éléments forts de l'instrumentation et les mélodies africaines. Jeune, Tania est aussi influencée par les boléros, les ballades romantiques avec une histoire en Italie et créateurs au Mexique, au Panama et en Amérique latine.  En huit ans, Tania  Libertad a 300 boléros dans son répertoire. Plus tard, elle s'installe sur le genre de musique de protestation germination de la casas de trova du Chili et de Cuba. Tania a décidé d'explorer les possibilités musicales légendaires du Mexique. Sans le sou à son arrivée, au cours des deux prochaines décennies, Tania est devenue une figure incontournable du boléro au Mexique, dans toute l'Amérique centrale et les pays andins . Avec 32 albums enregistrés et plus de 2 millions de disques vendus. Son travail, reconnu par l'UNESCO lui a valu le titre de chanteuse pour la paix et lui a permis de collaborer avec des sommités comme Cesaria Evora, Pablo Milanés, Miguel Bosé.

Le  répertoire de Tania s’est élargi. Voix voluptueuse nuancée, d'une ampleur peu commune, parfois proche du lyrique sur des compositions qu’elle a choisies avec soin : traditionnels afro-latins comme Samba Malato/Kike Iturrizaga ou La Bruja et des boléros à la ligne instrumentale épurée. Des rythmes noirs de sa côte Pacifique au magnifique duo brésilien, Tania Libertad traduit avec grâce et relief les élans de l'âme latino-américaine.

 

extraits de http://www.lusafrica.fr/4_1.cfm?p=64-tania-libertad-perou et

www.rockpaperscissors.bi ( traduction approximative)
 

Illustration : compo perso avec photo personnelle pour la mer

détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

 

 







Et la chanson Alfonsina et la mer ?

C’est une samba composé de l'Argentin Ariel Ramirez et Félix Luna, d'abord publié dans l'album Mercedes Sosa. La chanson est un hommage à la poétesse Alfonsina Storni Martignoni  ( 29 mai 1892, en Suisse - 25 octobre 1938, en Argentine qui s’est donnée la mort suite à un cancer du sein. Ce chant comprend des extraits de son dernier poème. Il a été interprété par de nombreux musiciens et chanteurs dont notamment Mercedes SosaNana MouskouriMiguel BoséMauraneNicole Rieu et La Choraline.

D’après wikipédia

ALFONSINA ET LA MER (traduction française youtube)



Sur le sable doux que caresse la mer
Ses traces sont sans retour,
Un chemin solitaire de peine et de silence
Est arrivé jusqu'à l'eau,
Un chemin solitaire de peine silencieuse
Est arrivé jusqu'à l'écume des vagues.
Dieu sait quelle angoisse t'accompagna,
Quelles longues souffrances ta voix a tues,
Pour que, bercée, elle se réfugie
Dans le chant des coquillages,
La chanson que chantent au fond de la mer les coquillages


Tu t'en vas, Alfonsina, avec ta solitude, 
Quels nouveaux poèmes es-tu allée chercher, 
Une voix lointaine de vent et de sel 
A charmé ton âme Et l'emporte, 
Et tu t'en vas là-bas, comme dans un rêve, 
Endormie, Alfonsina, et toute vêtue de mer.
Cinq petites sirènes t'emmèneront 
Par des chemins d'algues et de corail, 
Et des hippocampes phosphorescents 
Feront une ronde à tes côtés, 
Et tous les habitants de l'eau 
Joueront bientôt à tes côtés.
"Baisse donc la lampe encore un peu, 
Laisse-moi, nourrice, dormir en paix ; 
Et s'il me demande, ne dis pas que je suis là, 
Dis-lui qu'Alfonsina ne reviendra pas. 
Et s'il me demande, ne lui dis jamais que je suis là, 
Dis-lui que je suis partie."

 

 


Thea dit :
Oui, un cri déchirant, celui de la "Soldedad" si bien chantée par les peuples d'Amérique Latine. Cette voix est celle de Tatnia Libertad qui célèbre ici la vie d'une poétesse au destin tragique :


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
Alfonsina Storni. Les deux voix se font écho sur un air de samba. C'est beau et intense.


posté il y a 346 semaine


Fleurchampetre dit :
Profond , doux , touchant .Jolie voix ... Merci Thea


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
très émouvant et fort, ça nous prend vraiment aux tripes et au coeur, Fleu. On ne peut y être insensibles.C'est bouleversant car la femme qui a inspiré ce chant a existé Paix à elle


posté il y a 346 semaine


-ange21- dit :
je ne peux même pas lire ta vidéo !! problème sur le site !!!!


posté il y a 346 semaine


Phatrist dit :
c'est beau une voix chaude et suave pure comme le cristal merveilleux partage théa merci....


posté il y a 346 semaine


Danydijon dit :
merci théa!!!!!un peu de douceur dans ce monde de brut...


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
oui, ça rrive, ce genre de dysfoncionnement, ange, et c'est un peu agaçant !Peiut-être pourras-rtu l'entendre plus tard ? Je te le souhaite.


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
un cristal aux éclats lumineux et transparents en même temps, une voix que l'on dirait venue d'ailleurs...C'est magnifique, un tel don ! Merci de ton passage phatrist.


posté il y a 346 semaine


Thea dit :
Ces voix andines nous apportent toujours quelque chose de chaud, Dany, on ne se lasse pas de les édouter. Merci pour ta fidélité.


posté il y a 346 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES