Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 2
Les nouveaux membres : 1
Anniversaires aujourd'hui : 7

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


PAUL SÉRUSIER, "le Nabi (prophète en Hébreu) à la barbe rutilante"


Le 2 avril 2014 à 03:23

Rubriques : Peintres


Des couleurs adoucies ou franches et vives. Une inspiration qui, peu à peu, se libère du  réalisme et  de l’impressionnisme pour devenir allégorique et religieux sur la fin de sa vie.

L’univers de ce peintre et son parcours m’interpellent.

Le 27 mars préparation d’une mise en ligne sur la forêt d’Huelgoat. L'incantation ou le bois sacré de Paul Sérusier est  incluse dans  l’illustration avec quelques lignes à son propos. J’avais l’intention de lui consacrer un article. Et voici qu’en cherchant ce mardi des photos de l’œuvre du peintre je tombe sur un info de Ouest-France Finistère daté du 29 mars qui me fait penser à ces coïncidences que Jung a nommées « synchronicités » :

En effet, j’apprends qu’ « À l'occasion du 150ème  anniversaire de la naissance du peintre de Châteauneuf-du-Faou, un livre sort et une parure de bijoux est créée à partir de ses motifs.

Écrit par Virginie Foutel, avec l'aide de Louis Grall, Un prophète, de Paris à Châteauneuf-du-Faou,( aux éditions Locus Solus. En librairie à partir du 11 avril. 192 pages, 37,50 €) ce livre rassemble 250 oeuvres de Sérusier et consacre un chapitre à la vie et aux toiles du peintre à Châteauneuf-du-Faou.

À Châteauneuf-du-Faou, le peintre Paul Sérusier, chef de fil des Nabis et ami de Paul Gauguin, est à l'honneur. Trente années séparent pourtant la naissance de l'artiste, à Paris en 1864, de son arrivée à Châteauneuf-du-Faou en 1893. Le peintre y fait construire sa maison en 1905, en prenant soin de l'orienter vers la vallée de l'Aulne. ll s'y installera de manière permanente jusqu'à sa mort, en 1927. »

© Ouest-France-29 mars 2014

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés. Toiles dans le domaine public







Le peintre :

Paul Sérusier (1864-1927) est un peintre post-impressionniste français et l’un des initiateurs du mouvement des Nabis. Né à Paris dans un milieu aisé, il fréquente le lycée Condorcet à partir de 1875. En 1885, il intègre l’Académie Julian, une école privée parisienne de peinture et de sculpture créée par le peintre Rodolphe Julian (1839-1907).

La petite ville bretonne de Pont-Aven (Finistère) était à cette époque un centre d’attraction pour beaucoup de peintres français ou étrangers, en particulier américains. Sérusier passe l’été de 1888 à Pont-Aven et y rencontre évidemment d’autres artistes. C’est Paul Gauguin qui aura le plus d’influence sur Sérusier qui s’éloignera du réalisme et utilisera des couleurs plus vives. Revenu à Paris avec un tableau inspiré par Gauguin, il transmet son enthousiasme à ses condisciples de l’Académie Julian. Le tableau est baptisé Le Talisman. Sérusier revient à Pont-Aven au cours de l’été 1889, puis il constitue avec Pierre Bonnard, Maurice Denis, Henri-Gabriel Ibels et Paul-Elie Ranson le groupe des Nabis (nabi signifie prophète en hébreu).

Les Nabis :

Ce groupe a des préoccupations spiritualistes. Il s’intéresse à l’orphisme (doctrine de la Grèce antique fondée sur le mythe d’Orphée) ou à la théosophie (syncrétisme religieux selon lequel toutes les religions recèlent une part de vérité). Sur le plan pictural, les Nabis cherchent surtout à se libérer du réalisme et de l’impressionnisme. Ils valorisent l’intériorité : ainsi selon Sérusier « L’art est un moyen de communiquer entre les âmes ». « Les nabis se caractérisent par l'utilisation de grands aplats de couleurs "sorties du tube", sans mélange, par le cerne, la perspective absente ou fausse, la ligne d'horizon haute des paysages ».

(Wikipédia)

 

Le groupe des Nabis sera rejoint ensuite par d’autres artistes comme Vuillard, mais il ne durera qu’une dizaine d’années. La dispersion a lieu vers 1900.

Dans les années 90, Sérusier s’installera en Bretagne, d’abord au Huelgoat, puis à Chateauneuf-du-Faou avec l’actrice polonaise Gabriella Zapolska . Il passe ses hivers à Paris. Son œuvre prendra au début du 20ème siècle un aspect allégorique et religieux (voir Les filles de Pelichtim et L'incantation ou le bois sacré) A partir de 1908, il enseigne à l’Académie Ranson fondée cette année-là par son ami Paul-Elie Ranson. En 1921, il publie un « ABC de la peinture », court traité théorique sur le dessin et la peinture. Il décède à Morlaix en 1927.

Une partie importante de l’œuvre de Paul Sérusier est conservée au musée d’Orsay à Paris.

 

www.rivagedeboheme.fr/pages/arts/...19e.../paul-serusier-et-les-nabis.ht...

 

 


Thea dit :
L'âme secrète de la Bretagne est très présente dans l'oeuvre de Paul Sérusier. Elle l'imprègne jusqu'à la moelle et guide son pinceau. Couleurs chaleureuses, franches. Flamboyantes aussi. C'est beau.


posté il y a 285 semaine


Thea dit :
bon partage les amies et amis. A plus tard.


posté il y a 285 semaine


-ange21- dit :
merci .....thea.......... j"adore ces toiles aux couleurs vives et gaies....... comme le temps en ce moment........ belle journée a toi aux passants


posté il y a 285 semaine


Fleurchampetre dit :
C'est un magnifique cadeau que tu nous fais Thea.Merci ... Je l'aime Sérusier et c'est vrai qu'au musée d'Orsay on se régale avec ses oeuvres ...


posté il y a 285 semaine


Giorgino dit :
très beau , merci Théa ; . .


posté il y a 285 semaine


Fleurinne dit :
Merci Thea !.. J'attendais ton article car les Nabis sont mes peintres préférés. Ils ont poussé très loin leurs recherches artistiques, d'abord communes puis isolées. Ils avaient le sens du Sacré.


posté il y a 285 semaine


Thea dit :
ange,ma mémoire visuelle me disait" mais tu connais ce peintre !"Oui, j'ai vu ses tableaux au musée de l'Ermitage à St Petersbourg et j'avais occulté son nom. Je sais maintenant le rapport entre les 2


posté il y a 285 semaine


Thea dit :
ce peintre est très talentueux. Sa palette est riche et vivante, ardente et humaine.Je suis peu allée au musée d'Orsay, l'ai vu à... st Petersbourg qui est + loin, Fleur.Bonne journée lumineuse à toi


posté il y a 285 semaine


Thea dit :
Merci de ton passage, ami GG. Oui, c'est beau. Les oeuvres des artistes traversernt le temps et ne nous déçoivent pas.


posté il y a 285 semaine


Thea dit :
Fleurinne, mon article n'est pas très complet je pense, je n'ai pas eu loisir d'effectuer de recherches+ poussées sur le mouvement des Nabis qui m'interpelle. Le parcours de P.Sérusier m'intéresse


posté il y a 285 semaine


Thea dit :
tant artistiquement qu'humainement. Sa démarche spirituelle, nourrie de son sens du Sacré est particulièrement forte. J'aimerais en savoir davantage sur lui et je me réjouis de la parution de ce livre


posté il y a 285 semaine


Thea dit :
qui rassemble 250 de ses oeuvres et consacre un chapitre à la vie et aux toiles du peintre à Châteauneuf-du-Faou. Vais chercher sa bio avec reproductions de tableaux à la médiathèque.


posté il y a 285 semaine


Danydijon dit :
Merci théa pour ce magnifique partage.....il peignait sur la vie de tous les jours , couleur dominantes le jaune en différents tons................


posté il y a 285 semaine


Thea dit :
Jaune, couleur de l'or, des moissons, donc de la terre fertile.Couleur chaude, expansive, la + ardente des couleurs, difficile à éteindre. Intense ou violent, strident, le jaune est aveuglant comme


posté il y a 285 semaine


Thea dit :
une coulée de métal en fusion.C'est la couleur des dieux,de la force et de l'éternité absolue ns dit le Dico des Symboles qui ajoute que cette couleur est présente ds les civilisations anciennes, Dany


posté il y a 285 semaine


Phatrist dit :
feux d'artifice de couleur ca claque et j'aime beaucoup merci théa pour ce beau partage


posté il y a 285 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES