Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 5
Les nouveaux membres : 4
Anniversaires aujourd'hui : 1

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Henri TACHAN, l’inclassable, nous entraîne avec : « Le violon »


Le 23 avril 2014 à 04:39

Rubriques : Voix oubliées/ méconnues


Henri Tachan, de son vrai nom Henri Tachdjian, né le 2 septembre 1939 à Moulins (Allier), est un auteur-compositeur-interprète français. Pensionnat catholique puis lycée à Paris. Ecole hôtelière à Thonon-les-Bains et serveur au Ritz à Paris. En 1962, il part pour le Québec. Après son travail de serveur il récite des poèmes « Chez Clairette » (Claire Oddéra), au 1124 rue de la Montagne à Montréal. De passage, Jacques Brel l'encourage à se lancer dans la chanson. De retour en France, il sort son premier album chez Barclay en 1965 qui obtient le Grand Prix de l'Académie du disque. Dans le même temps, il fait le lever de rideau de Juliette Gréco à l'Olympia. En 1968, il fait la première partie d'Isabelle Aubret et de Félix Leclerc à Bobino puis celle de Pierre Perret en 1970 et de Georges Brassens en 1972, toujours dans la même salle.

Entre temps, il représente la France au Festival de Sopot 1969 avec la chanson « La table habituelle », et termine 2e. En 1974, il chante à la Pizza du Marais pour son ouverture. En 1975, il passe deux semaines au Théâtre de la Ville et un soir à l'Olympia en tête d'affiche. Puis, en 1978, il reste à l'Olympia. En 1999, il passe six semaines au Théâtre de Dix Heures à Paris.

Moins médiatique que les autres chanteurs de son époque, Henri Tachan n'en est pas moins un fin lettré qui, comme Léo Ferré et tant d'autres, flirte avec Verlaine, Rimbaud et Baudelaire. Son goût musical pour Beethoven ou Schubert se ressent dans les sonorités de ses musiques

Henri Tachan puise dans le spectacle de la société et de nos comportements la matière de ses chansons, finalement bien avant la nouvelle génération de chanteurs, il écrit des "chansons-réalité" en utilisant l'humour ou un ton plus grave.

Wikipédia

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : Ivry Gitlis : fipradio.fr/ aa-org.com / H. Tachan : parolesmania.com/ antiwarsongs.org







Le Violon

Paroles et musique: Henri Tachan

 

Le violon c'est quatre fils,
Un petit bout de bois fragile
Où funambule cette main,
Le violon, faut bien le dire,
Quand c'est mal joué y'a rien de pire,
Crève-tympan et crincrin.

Le violon c'est slave
On ne choisit pas,
Il y en a qui savent,
Y en a qui savent pas!

Le violon c'est la valise
Que tu boucles vite, la chemise
Que tu enfiles à la hâte,
Même pas le temps de comprendre,
On va te crucifier, te prendre,
On va t'étoiler et te battre.

Le violon c'est slave
On ne choisit pas,
Il y a les esclaves
Et il y a les rois!

Le violon c'est ce miracle
Qui fait que sous l'archet qui racle
S'élèvent, purs, la partita,
Les airs bohémiens de Pablo,
Les caprices de Niccolo,
Les danses hongroises et les doïnas.

Le violon c'est slave
On ne choisit pas,
De ville en village,
De steppe en toundra!

Le violon c'est ma paresse
Qui fait que je n'suis pas Heifetz,
Joue pour moi, joue pour moi, Jascha,
Toi qui me fait dire des "Je t'aime",
Qui me fait écrire des poèmes,
Paroles que j'n'osais même pas.

Le violon c'est slave
On ne choisit pas,
Incha, Inchallav,
Incha, Inchallah!


Thea dit :
Avec Henri Tachan, une voix oubliée elle aussi, laissons courir notre imaginaire "de ville en village/de la steppe à la toundra".Dansons, chantons, la vie est faite de multitude de pas et de voix


posté il y a 278 semaine


Thea dit :
qui se rejoignent au gré des heures et des saisons.


posté il y a 278 semaine


Thea dit :
Bon partage. Bonne soirée à tous, amis et visiteurs, avec ce chanteur inclassable de la même veine que Leny Escudero et bien d'autres qui sont les oubliés des médias, une fois de plus !


posté il y a 278 semaine


Phatrist dit :
merci théa pour ce beau partage je découvre.....bonne fin de soirée


posté il y a 278 semaine


Thea dit :
Merci de ton passage, Phatrist. Jamais ns ne parlerons assez de ces artistes "vrais" qui s'engagent, qui tracent leurs sillons dans l'ombre car ça fait partie de leur sang et de leur chair. *****


posté il y a 278 semaine


Fleurchampetre dit :
Délicieux ... ... ... Merci Thea ...


posté il y a 278 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES