Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 3
Les nouveaux membres : 1
Anniversaires aujourd'hui : 3

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Flamboyante ELISABETH ELEANOR SIDDAL dite LIZZIE, muse, poétesse et peintre


Le 22 septembre 2014 à 04:17

Rubriques : Peintres


Le vidéaste a choisi de parler de la Muse.
Nous parlerons une autre fois de la femme poète et peintre.

William Michael Rossetti, son beau-frère, l'a décrite comme "la plus belle créature avec un air entre la dignité et la douceur avec quelque chose qui dépassait modeste respect de soi et participait de réserve dédaigneuse; haut, finement formé avec un col haut et traits réguliers mais un peu hors du commun, les yeux unsparkling bleu-vert, de grandes paupières parfaites, teint brillant et une richesse lourde somptueux de cheveux d'or cuivré. "

© http://www.poemhunter.com/elizabeth-eleanor-siddal/

 

Elizabeth Eleanor Siddal née Siddall dite "Lizzie" (1829 -- 1862) modèle peinte et dessinée par les artistes préraphaélites, mais aussi elle-même poétesse et artiste-peintre anglaise. D'une beauté sensuelle, dotée d'une chevelure flamboyante, mais de constitution délicate, à la fois intense et dépressive, elle fut le modèle de John Everett Millais et de Dante Gabriel Rossetti dont elle hanta les toiles pendant dix ans. Christina, la sœur de Rossetti écrivit ce sonnet en 1856 :

« Un visage ressort de toutes ses toiles

Une figure identique est assise, marche ou se penche

Il se repaît des traits de son visage jour et nuit

Non telle qu'elle est, mais telle qu'elle remplit ses rêves »

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : vk.com/ knerger.de/






Leur relation a été intense, mais il ne l'épousera qu'en 1860. Il n'était guère fidèle ce qui accentua la mélancolie de Lizzie. L'année suivante, elle donnera naissance à une petite fille morte-née. De santé fragile et dépressive post-partum, elle décèdera en 1862 d'une surdose de laudanum alors qu'elle attendait un autre enfant. Nul ne sait s'il s'est agi d'un accident ou d'un suicide. Rossetti, culpabilisé par ses infidélités plaça l'unique manuscrit de ses poèmes dans le cercueil à côté de la chevelure luxuriante de Lizzie. Mais sept ans plus tard il fera exhumer le corps d'Elizabeth afin de récupérer ses poèmes en vue de les publier. La légende veut qu'elle soit restée en très bon état de conservation et que ses magnifiques cheveux roux aient continué à pousser.

La peinture d'Elizabeth : des aquarelles d'inspiration romantique et médiévale et des dessins et croquis que Rossetti, plein de remord, s'occupa à réunir et à photographier afin qu'ils ne se perdent pas. Il n'eut pas la santé nécessaire (abus d'alcool et de laudanum) pour mener à bien la promotion de l'art de Lizzie.

Le nom d'Elizabeth Eleanor Siddal devint synonyme de Muse tragique alors qu'elle avait été aussi une artiste-peintre de grand talent.
Musique : Mendelssohn -- variations sérieuses -- R. Renard au piano

© youtube


Thea dit :
la musique de Mendelssohn accompagne, auréole plutôt, les portraits de Lizzie qui inspira les peintres, en particulier Dante Rossetti qui l'épousa.Sa beauté sensuelle et cuivrée parvient ainsi jusqu'a


posté il y a 287 semaine


Thea dit :
nous. Cette artiste mérite que l'on s'intéresse à ses oeuvres (poèmes et peintures); j'ai retrouvé les premiers. Bon partage amis et visiteurs.


posté il y a 287 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES