Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 2
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


GLENMOR (terre-mer en breton) : « Ils se meurent nos oiseaux »


Le 18 décembre 2014 à 04:45

Rubriques : Voix oubliées/ méconnues


 

« Émile LE SCANV (1931-1996) ou Glenmor
Et voici bien ma terre, la vallée de mes amours. Glenmor »

Telle est son Epitaphe au cimetière de Maël-Carhaix, où il repose.

 

Que serait la Bretagne sans Glenmor ? Son franc-parler, son charisme de tribun, les profondes convictions qui ont nourri toute sa vie et ses mots ? Sa voix de houle et d’orage nous a portés avec le flux et le reflux, de vagues en grèves et de grèves en falaises de granit. Il dénonce ici  « la noire marée (qui) brise l'envol du goéland » 

En treize années, les côtes bretonnes ont subi six marées noires : le Torrey Canyon (1967), l'Olympic Bravery (1976), le Boehlen (1976), l'Amoco Cadiz (1978), le Gino (1979) et le Tanio (1980) suivie de celle de 1999).

 

« Glenmor, nous dit Wikipédia,  de son vrai nom Emile Le Scanff, est un auteur-compositeur-interprète, écrivain poète de langues française et bretonne né en 1931 à Maël-Carhaix dans une famille bretonnante. 1941, petit séminaire de Quintin. Service militaire à Paris. 1952 licence de philosophie à l'université de Rennes. Voyage intensément en Italie, Grèce, Turquie, Yougoslavie et en Russie jusqu'en 1954. Il commence alors à écrire et composer.

 (…) Sa carrière artistique débute réellement en 1959 par un récital à Paris, devant quelques rares inconditionnels. Il produit ensuite, à compte d'auteur, son premier disque Glenmor à la Mutualité.. Pour la scène, il abandonne son patronyme Émile Le Scanff (« Milig ar Skañv », en breton) pour le nom qui le rendra populaire : Glenmor (« terre-mer » en breton).

Il multiplie alors les concerts affirmant fortement dans ses chansons l'identité et les spécificités bretonnes. Il signe avec plusieurs maisons de disques et enchaîne les albums. Artiste engagé du nationalisme breton.. Avec ses amis Alain Guel et Xavier Grall, il participe à la fondation des Éditions Kelenn.(…)

En 1978, il est désigné Breton de l'année par Armor Magazine. En 1990, il décide de mettre fin à sa carrière artistique pour se consacrer à l'écriture. Il est décoré de l'ordre de l'Hermine en 1990.

La maladie l'emporte six ans plus tard, le 18 juin 1996. Plusieurs milliers de personnes le saluent lors de ses obsèques à Maël-Carhaix. »

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés







Ils se meurent nos oiseaux

(chanson écrite après la marée noire du Torrey Canyon sur les côtes bretonnes en 1967)

 

Savez-vous les temps
où labourant les mers
nos frêles caravelles
croisaient le Terre-Neuvas
où le marchand phénicien
en légère nacelle
coulait le bateau génois
quand il chantaient nos oiseaux

savez-vous les temps
où l'or avait goût d'écume
où la pierre était de lune
et le navire se voulait là-bas
qui nous dira s'il fallut l'orage
s'il fallut la guerre
pour qu'il n'en revienne pas
puisqu'ils chantaient nos oiseaux

savez-vous les lemps
où l'empire d'argent
relevait du courage
et le marchand était soldat
qui bâtissait au fil des ans
était maître d'abordage
filait le rocher et défiait le vent
lorsque chantaient nos oiseaux

ils ont fui les temps
où l'apôtre était marin
où la vierge gardait la voile
et la galère du conquérant
ils ont fui les temps
où l'Ile avait nom de bataille
qu'importe si le flux
poussait la canaille
à violer les filles du Levant
car ils chantaient nos oiseaux

ils sont venus les temps
où l'or germé du sable
veut baptiser l'océan
et pour que juste soit la fable
le salaud se fait marchand
ils sont venus les temps
où l'argent du connétable
achète la mer à l'encan
et pour qu'injuste soit la fable
la noire marée brise l'envol du goéland
car ils se meurent nos oiseaux


Thea dit :
Un charisme de tribun, une voix de houle et d'orage pour crier ses révoltes, tel est le barde breton Glenmor qui dénonce ici les marées noire qui ont endeuillé la Bretagne. Puisse-t-il être entendu.


posté il y a 270 semaine


Fleurchampetre dit :
Profond , belle voix chaleureuse .Un régal .J'aime la vidéo également ... Merci Thea ...


posté il y a 270 semaine


Thea dit :
comment ne pas être sensible à cette voix puissante et généreuse et au sujet traité ici. Nous y sommes tous sensibles, c'est le présent et l'avenir de la planète Terre qui sont en jeu.Combien de SOS


posté il y a 270 semaine


Thea dit :
faudra-t-il pour que ça atteigne les hautes sphères citoyennes ??? ;Merci de ton passage, Fleur.Bonne journée à toi


posté il y a 270 semaine


Danydijon dit :
merci Dame Corsaire, le matelot Dany ne connaissait pas cette chanson qui dit long!!!aux temps anciens les oiseaux chantaient et maintenant à cause du DIEU FRIC on les a fait mourir!! ils


posté il y a 270 semaine


Danydijon dit :
ne chantent plus!!!!! avec toute cette pollution et le profit


posté il y a 270 semaine


Thea dit :
On ne connaît pas forcément cette chanson, Dany. Et pourtant, quelle force pour dénoncer la pollution et ses conséquences à toutes les échelles dans le monde, dont cette marée noire qui a bcp sévi sur


posté il y a 270 semaine


Thea dit :
côtes Atlantique, tout près de Nantes. Faune, flore, oiseaux, tout a été pollué! Des bénévoles nettoyaient les plages à la main, j'allais dire cm par cm. Un vrai travail de Titan !Mais je pense qu'il


posté il y a 270 semaine


Thea dit :
reste des séquelles dont ns ne prendrons conscience que peu à peu. C'est une vraie lèpre sur notre environnement naturel que ns devons respecter. Et pourtant, que d'inconscience et d'incivilité!


posté il y a 270 semaine


Giorgino dit :
Très beau , merci Théa . . .


posté il y a 270 semaine


Thea dit :
je ne me lasse pas de l'écouter. Sa voix nous emporte et nous transporte.Il aura lutté jusqu'au bout pour défendre ses convictions avec ferveur.Merci de ton passage, GG.


posté il y a 270 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES