Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 14
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 2

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


EDGAR BORI, voix Québécoise sortie de l’ombre.


Le 2 février 2016 à 03:56

Rubriques : Voix d'aujourd'hui


 

Je découvre une voix au timbre extrêmement nuancé et un texte puissant d’une grande sensibilité poétique qui ne laissent pas indifférent. "
" il ne reste que la bordure d'un chapeau, que quelques lignes de maquillage, que quelques mètres de distance pour enfin atteindre le chanteur "
Qui est Edgar Bori ? Qui se cache derrière ce nom de scène ?

Auteur, compositeur et interprète québécois, il offre une "musique audacieuse et surprenante, teintée de folk, de jazz, de blues, de country, de bossa nova... portée par une voix chaude et envoûtante.( http://www.infoconcert.com/artiste/edgar-bori-70679/biographie.html)

Oui,  qui est cet « homme de l’ombre », ce chanteur qui ne s’est jamais  présenté à visage découvert pendant des années ?

 

Wikipédia nous apprend :

 « (...)  qu’ayant  quitté l'école de bonne heure, Bori gagne d'abord sa vie comme professionnel de golf et plus tard comme palefrenier. Dans ses temps libres il écrit des chansons qu'il offre à des artistes établis ».

(…) Jusqu'à ce qu'il décide en 2009 de chanter à visage découvert, Edgar Bori était masqué en ombre chinoise derrière un écran  ou représenté par une marionnette géante. . Plus tard, il a adopté un chapeau à larges bords qui laissait son visage en partie dans l'ombre.

(…) Edgar Bori est présenté comme un auteur de chansons à texte, parfois engagé socialement et politiquement. Sa voix a été décrite comme combinant le timbre de Sylvain Lelièvre et le vibrato de Serge Reggiani

 

Un article le présente ainsi :

 

(…) Dès le premier album "Vire et valse la vie", Edgar BORI, auteur compositeur interprète québécois, charme par ses textes et intrigue par son absence : mais qui est-il donc? Sur la pochette, aucune photographie ni biographie civile à laquelle se raccrocher... Les rumeurs vont bon train : serait-ce une vedette du petit écran ayant choisi l'anonymat ? Un chanteur connu voulant relancer sa carrière sous un pseudonyme ? Est-il défiguré ?
Le mystère ne s'éclaircit pas avec son album éponyme « Edgar BORI» en 1997. Sur scène, il crée des spectacles dans lesquels il devient ombre, silhouette ou personnages. Tranquillement, le public découvre ses chansons, apprend à écouter l'auteur des mots sans visage et comprend qu'il ne s'agit pas d'un « coup » médiatique mais d'une volonté sincère et nécessaire de rester à l'abri derrière ses mots.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés

Crédit photos : cabinec.com/ biographiesartistesquebecois.com/ quebecpop.com/ musicme.com







 « En 2001, entouré de musiciens rien moins qu'exceptionnels, dont le multi-instrumentiste Jean-François Groulx, Edgar BORI crée son nouveau spectacle « Le sort de l'ombre » et se dévoile plus que jamais... il ne reste que la bordure d'un chapeau, que quelques lignes de maquillage, que quelques mètres de distance pour enfin atteindre le chanteur ! Et pourtant, son public joue le jeu plus que jamais. Tombé sous le charme de cet inconnu qu'on ne découvre que par son coeur et son esprit, on ne veut plus briser le charme de cette relation fascinante. On se rappelle Arsène Lupin, Réjean Ducharme, ou encore ces lettres anonymes des amours de jeunesse..."

la suite sur http://www.infoconcert.com/artiste/edgar-bori-70679/biographie.html

 

Cyrano
Paroles

 

Il voulait faire le monde à sa façon
Il est parti sans rêves
Et défilent les fils de son baluchon
Il fait la grève sous la Grande Ourse pour de bon

Il y a eu les amours, les rencontres, les feux de misère
Il y a eu les feux de pierres
Qui font les rimes et les chansons
Il a cru refaire le monde, on croit tous le monde à notre façon
Mais le voilà là baissant les bras

Las des hommes, des vipères et des vies de vidanges
Et toute cette terre qui sent pas toujours bon
Et plus le monde a l'air d'un monde qui se ressemble
Et moins les hommes sont des hommes de raison

Tu te souviens on voulait tout changer vers un monde meilleur
Tu te souviens on avait les amis
Et les rires
Tu te souviens quand Maurice est parti ailleurs
On était des amis

On dit que les adultes ne pleurent plus
Qu'il faut savoir grandir
Si grandir c'est accepter qu'on ne se parle jamais plus
Je ne veux plus
Je ne veux plus

Laisse-moi partir au bord de la mer avec toi
Tout doucement bercé par le vent
Et le bruit de l'eau
Redonne-moi un bout de souvenir
Redonne-moi mon manteau

C'est le bout d'un soleil qui se couche
Un soleil qui s'éteint
Les nuages et la brume nous enroulent
Je n'y vois plus très bien

Mais l'été reviendra sous un ciel en étoiles
Mais l'été souviens-toi
Mais l'été et le vent dans les arbres sous la lune
Cyrano, Cyrano

 

 


Thea dit :
Une voix, la bordure d'un chapeau, une silhouette... Nos amis canadiens connaissent sans doute ce chanteur, sorti de l'ombre seulement en 2009. Je l'ai découvert et apprécié. Bon partage


posté il y a 175 semaine


Phatrist dit :
je découvre avec plaisir une voix qui porte et surtout un tres joli texte merci du partage dame théa


posté il y a 175 semaine


Giorgino dit :
oui, un joli texte une voix comme tu le dis Phatrist, qui porte , merci Théa


posté il y a 175 semaine


Thea dit :
Texte et voix, une belle harmonie à la fois discrète, à la fois forte, oui Phartist.. Internet permet ces découvertes de talents div. Bien utilisée, la technologie moderne est une manne


posté il y a 175 semaine


Thea dit :
Surprise de mes chemins buissonniers youtubiens, GG... Je ne les abandonne pas, ils me réservent de jolies trouvailles


posté il y a 175 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES