Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 7
Les nouveaux membres : 6
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


IL PLEUT SUR NANTES, article et vidéo de circonstance!!!


Le 22 novembre 2009 à 06:30

Rubriques : Mots-miroirs


Barbara :le piano noir

Inutile, je pense de présenter BARBARA, chanteuse, auteur-compositeur-interprète française née à Paris, le 9 juin 1930 et morte à Neuilly-sur-Seine, le 24 novembre 1997. Sa poésie lyrique et la profondeur de l’émotion que dégageait sa voix lui assurèrent un public qui la suivit pendant quarante ans. Une occasion pour moi de rendre hommage à la « grande dame brune », troublante et généreuse pour qui j’ai une véritable admiration.







Le 21 décembre 1959, elle  reçoit un coup de fil provenant d'un hôpital de Nantes, ville inconnue pour elle. C'est son père qui, se sentant mourir, la réclame. Elle ne l'a pas vu depuis dix ou quinze ans. Elle arrivera trop tard. Au lendemain de l’enterrement, elle commence l’écriture de la chanson : Nantes (qu’elle terminera quelques heures avant son passage au théâtre des Capucines le 5 novembre 1963) ; ce sera une de ses plus grandes chansons.


 petite anecdote ...
25, rue de la Grange-au-Loup est une adresse fictive imaginée par Barbara ...
Cette chanson est devenue si populaire que bien des fans de Barbara ou de simples touristes venant à Nantes pour la première fois cherchaient cette rue qui n'existait pas ... jusqu'au jour ou la ville de Nantes a décidé de nommer une rue de la Grange-au-Loup, rue que Barbara a elle-même inaugurée dans les années 80, à Carquefou, commune limitrophe de Nantes. Je connais bien cette rue.


Au fil de sa carrière, il semble que Barbara ait changé successivement le vers


"Je veux que tranquille il repose"
par
"J'espère que tranquille il repose"
et enfin
"Je sais que tranquille il repose"

Sources : sites consacrées à Barbara.


Thea dit :
Nous sommes beaucoup, je suppose, à savoir quelle souffrance se cache derrière cette chanson.


posté il y a 490 semaine


Sous-station dit :
Emouvante chanson en effet; non je ne connaissais pas ce drame.En général on a toujours l'habitude d'assoçier Barbara à la chanson "l'aigle noir"!


posté il y a 490 semaine


Thea dit :
sais-tu de quel drame il s'agit ?


posté il y a 490 semaine


Sous-station dit :
Oui tu l'a expliqué dans le texte, son papa qui la réclame.... ce n'est pas ça?


posté il y a 490 semaine


Thea dit :
Il y a de ça mais c'est surtout douloureux, et on ne l'a su que plus tard, car elle a subi l'inceste.D'où l'importance, je pense, des vers que Barbara a changés successivement !


posté il y a 490 semaine


Sous-station dit :
Effectivement , cela je ne le savais pas


posté il y a 490 semaine


Thea dit :
On n'en parlait pas avant, sujet tabou. Je l'ai su tardivement, presque par hasard.


posté il y a 490 semaine


Missmarple dit :
Impossible d'oublier Barbara.


posté il y a 490 semaine


Thea dit :
Tout à fait Missmarple. Sa voix, son talent, son humanité et ses déchirures de femme nous sont proches. C'était une écorchée vive : seule la chanson lui aura permis de panser - un peu- ses blessures.


posté il y a 490 semaine


Thefie dit :
moi je savais ce qui lui était arrivé et bien sur la chanson lui a permis de peutêtre oublier un peu mais ses choses la ne s'oublient hélas pas


posté il y a 490 semaine


Thea dit :
Hélas, ça ne s'oublie pas de telles blessures. Elle a su transcender celle-ci par la chanson. Merci de ta fidélité, Théfie. Je vais parler de d'auites chanteurs , ça m'encourage.


posté il y a 490 semaine


Lionel75 dit :
merci Théa de faire revivre cette grande dame pour moi elle n'a jamais cesse d'exister et sans rancunes aussi


posté il y a 488 semaine


Thea dit :
Merci de ton passage, Lionel75. Elle n'a jamais cessé d"'exister, c'est vrai, j'en suis convaincue.


posté il y a 488 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES