Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 11
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 9

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Un p’ tit rétro, ça vous dit ? TRENET «  COLIN-MAILLARD » (non édité 1938)


Le 14 mars à 05:29

Rubriques : Mots-miroirs


Le jeu de Colin-maillard est une variante du jeu de chat.

Le chasseur a les yeux bandés et les chassés tournent autour de lui (sans trop s'éloigner) en évitant de se faire toucher. Si le chasseur réussit à toucher un autre joueur, celui-ci s'immobilise et laisse le chasseur lui toucher le visage. Si le chasseur réussit à reconnaître la personne au toucher, alors celle-ci prend la place du chasseur. Des variantes proposent de jouer avec une clochette ou une baguette.

Précautions : puisque l'un des joueurs a les yeux bandés, il est important de jouer dans un espace sans obstacles, pour que ce joueur ne se fasse pas mal. Au XVIIIe siècle où il est souvent représenté dans des peintures de scènes galantes, on lançait le cri d'alerte « gare le pot au noir » ou « gare le pot à la graisse » lorsque le chasseur risquait de se heurter à un obstacle.

Origine du nom

Le nom du jeu viendrait de Jean Colin-Maillard, un guerrier hutois, ayant combattu le comte de Louvain au Xe siècle et qui eut les yeux crevés au cours d'une bataille, mais continua à se battre, frappant au hasard tout autour de lui2.

Ce visage aux yeux crevés est représenté sur une sculpture en pierre du portrait du valeureux guerrier Johan Coley Maillard dit « le Grand Maillard » et de sa femme Jeanne de Seille réalisée sur une des cheminées monumentales de l'ancien Château de Landreville (Ardennes), demeure française de sa famille après qu'elle eut quitté la Belgique vers 13503.

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés.

Crédit photos : domaine public &/ chateaudelandreville.co







Colin-maillard de Charles Trenet

Quel jeu je préférais quand j’étais petit ? Ah ça, c’est une question embarrassante, tu sais. Pigeon vole ? Ouais j’ai fait il y a longtemps une chanson là-dessus. Ah mais non ! je n’aimais pas pigeon vole. C’était beaucoup trop tranquille, car je vais t’avouer quelque chose à condition que tu ne le répètes pas. Quand j’étais petit je n’étais pas très sage et j’aimais beaucoup mieux les jeux un peu remuants… la cachette courante -  ah ! ça alors ! Ah, j’aimais beaucoup la cachette courante, les quatre coins aussi. Seulement, je ne pouvais pas y jouer, parce que dans la cour de mon école il n’y en avait que trois.
Ah, je sais ! j’ai trouvé, j’ai trouvé ce que j’aimais : colin-maillard. Oh ça, j’aurais joué des jeudis entiers à colin-maillard !

Les jours de pluie, c’est pigeon vole
Dans le grenier de la maison
Balle au chasseur, c’est à l’école
Dans la course au ballon
Devant la porte c’est la marelle
Où les petites filles viennent sauter
Mais dans la cour Jeanne, Isabelle
Jouent à colin-maillard l’été
Colin-maillard voilà notre enfance
Colin-maillard on joue au hasard
Les yeux fermés, le cœur plein de confiance
On tourne on part colin-maillard
Je suis resté Jeanne, Isabelle seul
Dans la cour, les yeux fermés
Vous étiez jeunes, vous étiez belles
Et toutes les deux je vous aimais.
Combien pour vous dura cet âge
Combien de jours dura ce jeu
Le temps de partir en voyage
Et d’épouser votre amoureux
Colin-maillard, voilà mon histoire
Colin-maillard, de jeune en vieillard
Les yeux fermés, le cœur qui cherche à croire
On tourne, on part, colin-maillard.

 


Thea dit :
Fraîcheur d'une chanson de 1938, non éditée dit-on. Elle est dynamique et sans prétention. Elle évoque les jeux de l'enfance avec délice. Bonne journée !


posté il y a 9 semaine


Sapience dit :
Que de souvenirs Théa à l'évocation de tous ces jeux de notre enfance. Epoque hélas surannée et encore tellement présente dans nos mémoires, ignorée par ces générations à l'ère de l'électronique


posté il y a 9 semaine


Thea dit :
Tu s raison,Sapience.Ca nous rappelle tous ces jeux de notre enfance où tout le monde participait, y compris les adultes. Que de joyeux moments !aujourd'hui les jeunes méconnaissent ces jeux-là, hélas


posté il y a 9 semaine


Escargot dit :
... et les enfants adoraient que les adultes participent à leurs jeux... leur bonheur était parfait.


posté il y a 9 semaine


Thea dit :
oh oui, Escargot ! De vrais partages dans la bonne humeur. Je me souviens des jeux de société du dimanche après-midi... Aujourd'hui, ça semble si loin. Bonne journée à toi et visiteurs


posté il y a 9 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES