Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 20
Les nouveaux membres : 2
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


MOULOUDJI, le pacifiste, voix oubliée (9bis) 1954/1994.


Le 13 janvier 2010 à 05:14


Nous sommes tous des assassins, film

Mouloudji, publie son premier roman grâce à Simone de Beauvoir et compte, parmi ses succès, «La Complainte de la Butte »(1954)


Homme de conviction, Mouloudji reste à jamais un homme dont l'œuvre mêle sensibilité et générosité.


photo :" Nous sommes tous des assasins "d'André Cayatte(1952)







 Toujours engagé et militant pacifiste, Mouloudji rencontre quelques soucis de censure lors de la Guerre d'Indochine avec la  chanson "le Déserteur", manifeste anti-militariste écrit et créé par Boris Vian. Il devient la cible des censeurs et des politiques. La chanson est interdite d'antenne. Seule la station Europe1 la diffuse. Cette première censure le poursuivra et par la suite, d'autres titres connaîtront le même sort.


A la fin des années 50 il écrit ses propres textes. Dernière apparition au cinéma en 1958 dans « Rafles sur la ville » de Pierre Chenal.


Ses luttes et ses convictions l’amènent à écrire sans se soucier de l’effet produit car il sait, que de toute  façon il sera censuré. En 1970, il affirme haut et fort son métissage : "Catho par ma mère, musulman par mon père « On l'entend également sur une compilation de chants ouvriers et une autre sur la Commune, insurrection révolutionnaire et prolétarienne de l'an 1871. Sa lutte se passe aussi sur scène comme lorsqu'il participe à un gala de soutien à la gauche chilienne en 1974.


En 1980, il sort un album "Inconnus Inconnues" et donne d'innombrables concerts à travers le pays mais dont les médias se font rarement l'écho. Fatigué, il consacre plus de temps à l'écriture et à la peinture, ses anciennes amours. On le retrouve sur scène en 1987 à l'Elysée Montmartre.


A 70 ans, en 92
, une pleurésie lui enlève en partie sa voix. Cela ne l'empêche pas de sortir un album. En mars 94, il est invité au festival Chorus des Hauts-de-Seine en région parisienne pour un hommage. Puis il donne un ultime récital près de Nancy en avril.


Il s'éteint le 14 juin 1994 alors qu'il avait de nombreux projets en route : la suite de ses mémoires, 50 ans après le premier
volume, et un nouvel album. Cet artiste touchant et talentueux laisse le souvenir d'un homme tendre et fidèle à ses opinions.

 

 * Source : sites consacrés à Mouloudji


Ursula38 dit :
Merci Thea La chanson est un véhicule culturel puissant : évocation de cette période que nous avons bien connue, tant par le chanteur dont l'engagement politique rappelle les luttes de l'époque//


posté il y a 484 semaine


Ursula38 dit :
que par cette musique, ce noir et blanc, ces paroles et c'est Montmartre qui surgit, les films de Carné, la poésie...Mouloudji doit être content de toi Merci encore !


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
merci Ursula. Ce que j'apprécie en regardant ces vidéos en noir et blanc, c'est la sobriété, la vraie poésie, avec seulement des mots, une voix. Ni clinquant ni paillettes ni bling-bling people.


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
J'apprécie tjrs les artistes -conteurs, lecteurs publics, comédiens- dont la voix est la seule passerelle de transmission de l'émotion pure. D'où mon intérêt pour la pièce radiophonique, le mime aussi


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
Nul besoin de décor, la simplicité et la puissance de la voix et du corps. Le vrai talent.Et Mouloudji m'a frappée dans cette interprétation de la Complainte de la Butte. Tout est juste.


posté il y a 484 semaine


J51claude dit :
On peut dire qu'on s'est vraiment acharné sur lui; il ne le méritait pas; quel prestançe dans cette chanson! Merçi de nous rappeler tout ce que cet homme nous a apporté!


posté il y a 484 semaine


J51claude dit :
"Messieurs les censeurs bonsoir"! Tu te rappelles de ce débat Thea?


posté il y a 484 semaine


J51claude dit :
C'est vrai Thea, en le regardant et l'écoutant chanter, pas besoin de décor de plus , sa seule présençe suffit pour contribuer à sa mise en valeur


posté il y a 484 semaine


J51claude dit :
C'est un gars qui inspirait toujours la sympathie!


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
tu sais JC, dès lors que tu ne suis pas comme les moutons de Panurge,,t'as tout faux, on te le reproche, et pire, on s'acharne ensuite. Combien furent censurés ainsi et méprisés par les medias!!


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
oui ce "messieurs les censeurs, bonsoir !" me rappelle quelque chose(sourires). Ca me parle beaucoup./Voix et présence suffisent à donner corps et vie aux mots et aux émotions.A les faire partager


posté il y a 484 semaine


Thefie dit :
"messieurs les censeurs bonsoir, mais heureusement les artistes comme Mouloudji ont continué "merci à tous"des chansons qui nous font réfléchir et qui nous interpellent quelque part


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
Oui, Théfie, tout comme Maurice Cavel en 1971 quand il a quitté le débat télévisé avec cette phrase qui restera dans les annales! Il faut continuer, bien sûr, et résister aux pressions de tous bords.


posté il y a 484 semaine


Ludivine_17 dit :
Belle interprétation par Mouloudji. Mais chez mes parents on écoutait cette chanson chantée par Cora Vaucaire, la première à l'interpèter. Oui la censure elle n'est jamais bien loin.


posté il y a 484 semaine


Ludivine_17 dit :
Je me souviens concernant la censure, le film La Religieuse avec Anna Karina,polimique pour l'interdire puis autorisé puis censuré puis autorisé avec interdiction aux moins de 18ans


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
Ludivine, l'ai entendu par Cora Vaucaire dont je parlerai aussi.Jamais bien loin la censure, oh non ! Que de films, de chansons, de livres censurés. Autodafé inacceptable.


posté il y a 484 semaine


Loola03 dit :
Thea, Mouloudji, selon moi n'est pas une voix oubliée, elle est seulement oubliée par les media


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
Loola03, c'est dans ce sens que j'ai titré cette rubrique.


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
cette rubrique s'appelle en réalité : voix oubliées et méconnues.


posté il y a 484 semaine


Thefie dit :
Encore merci Thea


posté il y a 484 semaine


Thea dit :
je continue, Théfie, merci. Tous ces encouragements d'amis/visiteurs sont sympas.


posté il y a 484 semaine


Provence30 dit :
Je découvre ce blog et c'est magnifique, bravo Théa et surtout merci car c'e sont toutes les chansons que j'ai entendu quand j'étais toute jeune (je suis née en 1948) - j'adore aussi "les coquelicots


posté il y a 483 semaine


Thea dit :
Comme ça fait plaisir, Provence30 ! Heureuse de te recevoir à bord de mon bateau-blog qui vogue, vogue...avec sa cargaison variée. Et vive les coquelicots !Une fleur que j'adore, on l'aura compris.A+


posté il y a 483 semaine


essentielle dit :
Merci de rendre hommage à cet homme d'exception; sa notoriété n'était pas à la hauteur de son talent; je suis née en 1948 il était le chanteur préféré de mon père donc il a tjrs fait partie de ma vie


posté il y a 483 semaine


Thea dit :
Oui, essentielle, Ce chanteur fait partie de ma jeunesse et même de mon adolescence. Les medias l'ont cassé, comme c'est souvent le cas, au profit de chanteurs moins talentueux et plus mièvres.


posté il y a 483 semaine


Catalina_ dit :
Bravo pour ce choix Théa ! Merci


posté il y a 483 semaine


Thea dit :
Catalina, merci de ta visite. D'autres "voix" oubliées ou méconnues vont suivre. Il y en a quelques unes qui ne sont pas répertoriées sur youtube, dommage. Je mettrai le lien pour les écouter


posté il y a 483 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES