Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 17
Les nouveaux membres : 2
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Berlingots, rigolettes, Petits beurre LU...saga nantaise de la gourmandise


Le 12 juin 2010 à 06:42

Rubriques : Clins d'oeil blogueurs


Des parfums acidulés flottent dans l'air ! Le sucre crépite, il fond dou-ou-ou-ce-ment. Nantes se réveille à peine, mais ses berlingots refroidissent déjà dans un coin de la confiserie qui les confectionne. Hummmmm…ça chante  sous le palais…

Et les rigolettes ? Plus tendres que les berlingots, plus onctueuses, plus… enfin je ne  vous dis pas…

 

Quant aux Petits Beurres LU, hein, qu’on commence à grignoter lentement par les coins…  ah… quel délice !







Le berlingot nantais est une friandise élaborée à Nantes depuis le XIXe siècle. C'est une des stars des bonbons à l'ancienne.


C'est un sucre cuit parfumé et façonné en forme de tétraèdre (d'où le nom de berlingot)



La rigolette est est une confiserie élaborée à Nantes. Plus tendre que le berlingot nantais, c'est une coque de sucre cuit renfermant une marmelade de fruit.



En 1902, l’épicier Charles Bohu a l’idée de commercialiser dans son magasin de la rue de la Marne une confiserie plus tendre que le berlingot. Un nouveau bonbon, fait d’une coque de sucre tiré, fourrée d’une confiture de fruits, qu’il baptise « rigolette » du nom de sa chatte. Le succès de cette friandise onctueuse est tel qu’en 1930 le magasin est transformé en confiserie, avec une superbe façade de mosaïque bleu et or, qui fait elle aussi partie du patrimoine nantais



Aujourd'hui encore les rigolettes sont fabriquées artisanalement pour les successeurs de Charles Bohu selon la recette d’antan. Citron, cassis, framboise, mandarine et ananas sont toujours ses cinq arômes. Les Rigolettes ont même retrouvé leur écrin d’origine : la boîte ronde métallique du début du siècle dernier, rééditée d’après une boîte conservée précieusement par la famille.



Sans doute la recette la plus ancienne ! La Fouace est particulièrement nourrissante et appréciée des Nantais depuis le Moyen-Age. Entre pain et gâteau, sa recette associe farine de froment exclusivement, beurre, lait, œufs, sucre, eau de vie… pour une pâte façonnée en forme d’étoile aplatie. On s’en régale plus particulièrement au temps des vendanges, quand le muscadet nouveau coule à flots. La Fouace aurait, dit-on, des vertus très particulières qui autorisent quelques excès! On la retrouve d’ailleurs dans tous les grands rassemblements populaires, notamment sur les stands des berges citadines des Rendez-vous de l’Erdre, le premier week-end de septembre. Egalement synonyme de fêtes, le Bottereau arrive à la fin de l’hiver, et annonce le printemps. Ces petits beignets rectangulaires saupoudrés de sucre glace sont à déguster nature ou fourrés à la confiture, selon les pâtissiers. Traditionnellement préparés pour la mi-Carême, ils sont inséparables de toutes les fêtes du Carnaval nantais, l’un des plus célèbres de France.



Et pour finir cette balade gourmande, terminons par la vedette des biscuits secs, le célébrissime Petit LU. Le « quatre heure » par excellence, depuis plus de six générations. Une forme qui n’a pas changé avec ses quatre coins arrondis et une cinquantaine de dents. Un goût inimitable de lait et d’enfance pour ce petit beurre inventé rue Boileau à Nantes en 1886 par Jean Romain Lefèvre et son épouse, Pauline-Isabelle Utile. A l’époque, Sarah Bernard, prestigieuse ambassadrice de la marque, inventait un slogan « Je ne trouve rien de meilleur qu’un Petit LU. Oh si ! Deux Petit LU » ! Une marque qui a inspiré les plus grands talents de l’époque, comme Alphonse Mucha, en 1904, ou R. Loewy, père du design en
1957.



Star emblématique de la biscuiterie nantaise, le Petit LU est désormais fabriqué à la Haye-Fouassière, à une vingtaine de km de Nantes. Le biscuit sec le plus consommé en France, le plus exporté au Etats-Unis. Une histoire de réussite et de gourmandise qui laisse rêveur, une vraie saga nantaise…

 

.




Thea dit :
Bon p'tit déj ! Je me souviens encore de l'odeur de biscuit chaud qui émanait des deux tours des Biscuiteries LU à Nantes, près du Château de la Duchesse Anne. Humm comme ça donnait envie d'en manger


posté il y a 462 semaine


Thea dit :
la chanson de Brel, à la fois tendre et acidulée, correspond bien ici, je trouve.


posté il y a 462 semaine


Dany_21 dit :
eh théa sur les fetes foraines du village de mon enfance,les berlingôts nantais étaient fabriqués traditionnellement par le monsieur lui même!!!!et les petits beurres accompagés d'un bon thé


posté il y a 462 semaine


Dany_21 dit :
ou café!!!!!!régal assuré!!!


posté il y a 462 semaine


Pikaza dit :
Bonjour Théa ainsi que toutes les amies calines et garnements caliens.Quelle superbe idée de nous vanter ces fleurons de notre immense savoir-faire .A l'heure de la standardisation , de la recherche


posté il y a 462 semaine


Pikaza dit :
de notre identité nationale , voilà qui nous rassemble et nous ne le devons qu' à l'expression de l'homme .Aprés avoir LU et écouté le grand Jacques ,j'ai desserré ma ceinture d'un cran !!


posté il y a 462 semaine


Thea dit :
oui, Dany, je me souviens des fêtes foraines où le marchand de berlingots les fabriquait devant nos yeux émerveillés ! J'ai souvenir aussi d'avoir "fini" les bocaux de berlingots devenus invendables


posté il y a 462 semaine


Thea dit :
et réduits à un amas coloré qui collait au fond du bocal...(gare aux caries !)


posté il y a 462 semaine


Thea dit :
oh pikaza, ça fleurait bon et ça fleure encore bon ces sucreries-là! J'ai fabriqué des berlingots au caramel , je me souviens, quand j'avais 12/13 ans!! Etendre la pâte, vite, sur une plaque de marbre


posté il y a 462 semaine


Thea dit :
la découper, l'entortiller avant quelle ne durcisse. Tout un art... J'ai trouvé une vidéo sur la fabrication du berlingot mais elle ne me satisfaisait pas, alors j'ai pensé au grand Jacques ...


posté il y a 462 semaine


Thea dit :
Je vais continuer ma "saga" gourmande...


posté il y a 462 semaine


Thea dit :
rendons à César ce qui est à César, à savoir la source de cet article : www.lenantais.fr/.../766-nantes-la-gourmande


posté il y a 462 semaine


Ninalily dit :
Que c bon tout ça,je reviendais ,apres le repas,si tu permets,a moins que ce soit l'heure de la fermeture ...


posté il y a 462 semaine


Thea dit :
j'ai commencé par le dessert, Nina, mais la suite arrive...je vous laisse patienter et savourer à l'avance..ah ah ah ah


posté il y a 462 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES