Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 19
Les nouveaux membres : 1
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Place aux hommes-orchestres et musiciens ambulants !


Le 21 juin 2010 à 06:03

Rubriques : Musique d'aujourd'hui


Joyeux, dansants, colorés, nous les avons tous rencontrés un jour ou l’autre  au coin d’une rue, sur une place, sous un chapiteau. Eux, les homme-orchestres, musiciens jouant simultanément  de plusieurs instruments fixés sur diverses parties de leurs corps.

Pour illustrer ces artistes j’ai choisi, non pas une star comme le très connu Rémi Bricka, mais un homme plus modeste au milieu du  Carnaval de Venise. Ces personnes-là ont ma préférence

* photo principale envoyée  par une amicalienne,  Dany la dijonnaise, que je remercie ici pour sa gentillesse.

 







Environ 100 ans avant JC, dans la Villa dite de « Cicéron », à Pompéi une mosaïque romaine originale (de Dioscuridès de Samos) s’inspira peut-être des peintures d’origine gréco-asiatique du IIIème siècle avant JC. Elle représente des musiciens ambulants : une femme joue de la double flûte car les grecs jouaient en effet de la double flûte, qui comportait un bec en roseau et produisait un son proche de celui du hautbois moderne. Elle porte une longue tunique ainsi qu'un manteau, un masque sur le visage, elle est bien coiffée, elle a les cheveux lisses et propres.

A côté  un homme joue des percussions : cymbales en bronze (qui portent le nom de leur propriétaire ). Il a dans les cheveux une couronne faite d'un linge tressé qui alterne des couleurs claires et foncées, avec quelques fleurs. Il porte une tunique, un manteau noué autour des reins et des chaussures assez bizarres.
Sur la droite un homme vêtu de la même manière joue du tambourin : il sourit et danse comme son voisin.

Cette scène est inspirée non pas de la vie quotidienne mais de la comédie grecque.

(Extrait : www.musagora.education.fr/.../musiciens.htm)


On retrouve les musiciens ambulants au moyen âge, ménestrels, trouvères, troubadours allant de château en château pour distraire les seigneurs et la Cour.


Au début du siècle dernier ce furent les orgues de barbarie aux sons si particuliers accompagnant les  complaintes et chansons des rues.


Le sujet est vaste et nous y reviendrons si ça vous intéresse
.




Thea dit :
Amis et visiteurs j'ai veillé un peu pour offrir à ceux qui ne seront pas allés, comme moi, à la Fête de la Musique, un peu de joie et de gaieté colorée. Et que vive la musique !


posté il y a 505 semaine


Loola dit :
Que vive la musique...


posté il y a 505 semaine


Dany_21 dit :
merci théa!!!!!moi non plus pas allée à la fête de la musique!!!!pour moi c'est tous les jours la fête de la musique!!!j'en écoute cela donne la pêche!!!


posté il y a 505 semaine


Thea dit :
voui, Loola ! je chante, je chante " et la musique est dans nos et nous enchante...


posté il y a 505 semaine


Thea dit :
tu le dis bien, Dany, c'est tous les jours la "fête de la musique" et tous les jours la fête au bonheur à saisir à...plein coeur ! et on chantes toutes et tous en...choeur !!


posté il y a 505 semaine


Thea dit :
chantons "sur la route de...Dijon, la digue dondaine", hein, Dany ?


posté il y a 505 semaine


Dany_21 dit :
et je suis fière d'être bourguignon etje suis fiièère ..............


posté il y a 505 semaine


Thea dit :
et j'ai deux beaux-frères bourguignons...ah ah ah...


posté il y a 505 semaine


Pikaza dit :
Mais qu'il est beau , Théa , cet artiste des courants d'air , des averses et soleils brûlants . Tout son être est tendu , rythmant de sa tête , secouant son corps vers son unique but : donner


posté il y a 505 semaine


Pikaza dit :
au passant le meilleur de sa tarentelle afin d'illuminer une journée qui searit bien banale .Merci Théa , de raviver nos mémoires de ces baladins , chanteurs de rue , solistes du trottoir.


posté il y a 505 semaine


Thea dit :
oui Pikaza, je l'ai trouvé beau et touchant cet artiste inconnu, ce petit bout d'homme traversé par la musique et qui suit -et offre -son chemin de musique en lui : ça se voit rien qu'à son attitude,


posté il y a 505 semaine


Thea dit :
Nos mémoires sont pleines de ces baladins d'un jour ou de plusieurs, qui perdurent, pour notre bonheur,notre plaisir, loin du blng bling et du sophistiqué. Il a tj rs son âme d'enfant...


posté il y a 505 semaine


Loola dit :
ici nous avons un habitué du trottoir qui a un viel orgue de barbarie, c'est super, j'aime bien l'entendre, il a sa clientèle et toujours un gentil sourire il donne dela couleur


posté il y a 505 semaine


Thea dit :
Ici aussi, il y en a plusieurs! Et deux femmes se produisent régulièrement un peu partout. Avec un groupe dont je faisais partie,nous contions en public, dehors, à la Fête de la Musique, accompagnés


posté il y a 505 semaine


Thea dit :
par 2 copines à l'accordéon. Nous chantions aussi "les amants de la St Jean " et autres classiques en distribuant les partitions au public qui chantait alors avec nous. Souvenirs d'il y a qq années


posté il y a 505 semaine


Summertime dit :
A l'écoute des musiquettes des orgues de Barbarie: vraie joie d'enfant, instants de plaisirs purs, émotion qui surgit je ne sais d'où et qui me fait monter les larmes aux yeux. Nostalgie de quoi ???


posté il y a 504 semaine


Thea dit :
nostalgie d'une âme d'enfance, d'une innocence que nous gardons au fond de nous comme un trésor, jardin secret où les émotions éclosent pour une note, un air, une odeur, une couleur, un geste.


posté il y a 501 semaine






© 2003-2020 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES