Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 8
Les nouveaux membres : 6
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


ELLE CHANTE : BERNARD LAVILLIERS & CESARIA EVORA :


Le 20 aout 2010 à 05:35

Rubriques : Voix d'aujourd'hui


Lui,  

Bernard Lavilliers, le Stéphanois,  grand voyageur, qui  pose ses valises dans les pays qu'il aime, s'en imprègne, et en rapporte ce qui l'a séduit et teinte son rock de world-music.

Elle,

Cesária Evora, la diva aux pieds nus, née à Mindelos, au Cap Vert, dans cette ville qui est le berceau de la musique "morna" (mélange de fado portugais, de jazz et de musique latine).

Tous deux défendent les minorités et laissés-pour-compte et réveillent les consciences à travers leurs chansons

Il a écrit cette chanson pour elle

 







Elle chante :
Paroles de Bernard Lavilliers

 

 

Elle chante un peu voilé souple comme le vent
C’est une mélodie sans paroles hors du temps
Elle chante les yeux fermés en fléchissant le cou
Plongée dans un pays très éloigné de vous


Alors les mots qu’elle improvise
Sont faits de violence et d couleurs
Sa voix qui était fluide d’abord se brise et se renforce
Comme les blessures de l’âme dans la profondeur de l’écorce


Mais d’où lui vient cette infinie douceur
Cette sensualité mélangée de pudeur
Ses belles mains quand elles se posent
Sur une épaule ou sur mon bras
Tout se métamorphose
On oublie la mort on s’en va


Elle chante la terre rouge la sèche la stérile
Elle chante les hommes proscrits les sans terre dans les villes
Les jeunes filles en noir et tous les enfants dans les rues
Les longues années sans pluie et ceux qu’on n’a jamais revus


Elle a ce don cette lumière pour chanter des mots à sa terre
Le rêve qui la berce devient un grande vent ravageur
Et puis innocemment parle d’amour et de chaleur

Mais d’où lui vient cette infinie douceur
Cette sensualité mélangée de pudeur
Ses belles mains quand elles se posent
Sur une épaule ou sur mon bras
Tout se métamorphose
On oublie la mort on s’en va


Elle chante des mots qu’elle improvise
Venus de loin des profondeurs
Sa voix qui était fluide d’abord se brise et se renforce
Elle est la vie la mort la fragilité et la force
Elle est la vie la mort la fragilité et la force




Thea dit :
Superbe ! Je m'aperçois que les paroles chantées ne correspondent pas tout à fait aux paroles écrites mais bon, ce sont peut-être celles que chante Cesaria en portugais. Bonne nuit à tous


posté il y a 452 semaine


Thea dit :
Merci à vous qui passez, connus ou inconnus.


posté il y a 452 semaine


Dany_21 dit :
je crois théa qu'ils chantent en alternance, magnifique chanson encore merci théa!!! ne connaissait pas!!!


posté il y a 452 semaine


Thea dit :
c'est ça, Dany, ils chantent en alternance ,et je trouve que c'est très joli, très harmonieux. Vivant !


posté il y a 452 semaine


Thea dit :
j'ai repéré d'autres chanson de Bernard Lavilliers que je mettrai par la suite. Certains de nos amis et visitreurs doivent le connaître et l'apprécier, je suppose ?????


posté il y a 452 semaine






© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES