La rivière chantante

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 9
Les nouveaux membres : 5
Anniversaires aujourd'hui : 3

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


la poésie qui va au coeur


Le 20 aout 2016 à 03:29

Rubriques : Musique et poésie


 

Je lis émue la poésie,

Traduite harmonieusement,

De jeunes hommes de Russie,

 Décédés dramatiquement.

 

Leur sincérité fut totale.

Ils ne forcèrent pas les mots.

Sans images transcendantales,

Leurs vers mélodieux sont beaux.

 

Ces êtres sensibles, fragiles,

À l'écoute de leurs émois,

Qui évitaient les scènes viles,

Étaient conteurs de bonne foi.

 

Inévitablement, je pense

À de grands poètes d'ailleurs,

Prétendant avec insouciance,

Comme de simples rimailleurs.

 

«Elle était pâle et pourtant rose»

Et alors qu'elle était enfant,

«Elle disait souvent je n'ose»

Hugo mentit effrontément.

 

La poésie est un mystère.

Ne touchent l'esprit ni le coeur,

Les vers ne semblant pas sincères,

Ou engendrés dans la noirceur.

20 août 2015 

 








© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES